Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Bonnets rouges ou pas rouges : les casseurs en prison!

22 Avril 2014, 14:06pm

Publié par Jacques Heurtault

Autant je peux comprendre que l'on manifeste ses désaccords avec une politique et, donc, contre ceux qui sont en charge de la mettre en oeuvre, autant je condamne avec une très grande fermeté le comportement de tous les "casseurs" ...

Durant toute ma vie d'adulte, tout particulièrement quand j'étais plus jeune, j'ai participé à un nombre certain de manifestations. Jamais à aucune manifestation violente!

Affaire de principe : je ne supporte pas que l'on puisse porter atteinte à la liberté d'expression de quiconque et, encore moins, à MA liberté d'expression! "Charité bien ordonnée" ... n'est-ce-pas!

Mais je ne supporte pas que l'on détruise des biens, du matériel, qu'il s'agisse de biens "privés" ou, circonstance agravante, de biens publics. Les biens privés peuvent avoir été obtenus d'une manière pas forcément "catholique" (même si, la plupart du temps, ce n'est pas le cas!). Les biens publics, eux, ont nécessairement été financés par des impôts, par NOS impôts! Cela rend leur destruction violente d'autant plus scandaleuse.

 

Il en va donc de cette règle de vie générale aussi bien pour les manifestants que j'ai de vraies raisons de détester que pour ceux vers lesquels je pourrais avoir un peu de sympathie.

C'est le cas des "bonnets rouges"!

J'ai dit, sur ce blog, toute la colère que m'inspirait ces installations ubuesques ... Le dispositif a été, cependant, voté à la quasi-unanimité des députés de la précédente mandature, droite et gauche confondues. C'est dire à quel point la stupidité peut s'infiltrer partout!

Deux éléments pour s'en convaincre :

- le coût de la collecte de l'impôt ainsi prélevé devait représenter environ 25% du total de la collecte elle-même! Vous payez 8 euros de taxe "machin-chose" et 2 euros vont dans la caisse de la société chargée de la collecte!

- le contrat de prestation signé entre cette société et les pouvoirs publics comporte ... 5.000 pages!

 

Bien entendu, cette taxe ne verra jamais le jour ... Il s'agit d'une usine à gaz administrative qui frise le grotesque. A moins que l'on doive parler d'une raffinerie avec ses innombrables tuyaux ... Mettre en place une usine à gaz ou une raffinerie ayant un rapport avec la consommation de carburant et avec la production de gaz carbonnique conduit à se demander si "on" ne l'a pas fait exprès ...

 

Toujours est-il que des olibrius ont cru devoir y mettre le feu dans le cadre d'une explosion de colère! Un autre comble ...

 

Les auteurs vont être traduits devant un tribunal correctionnel. En Avril, pour des évènements ayant eu lieu en Décembre... Les délais semblent convenables. Il faut tout de même s'assurer qu'il n'y a pas d'erreur quant à l'identité des "prévenus"! Manquerait plus que l'on condamne des gens complètement étrangers à ces déprédations!

 

J'espère que les juges vont avoir la main lourde, très lourde!

J'espère, j'attends deux décisions quasi emblèmatiques :

- une condamnation civile en réparation des dommages causés. Chaque portique coûterait autour du million d'euros ... Cela me parait beaucoup mais tout est tellement cher de nos jours ...

- une condamnation pénale pour les délits commis avec, au moins, plusieurs semaines de prison FERME.

Si de telles condamnations sont prononcées, cela devrait avoir un effet fortement dissuasif sur ceux qui seraient tentés d'en faire autant.

 

Quant à ceux qui ne pourraient pas rembourser les dégats qu'ils ont provoqué, il suffit de les faire travailler ... Pourquoi pas à l'entretien des routes?

Commenter cet article

Jean Daumont 23/04/2014 09:49

Il y a bien longtemps, dans les années 50, j'habitais chez mes parents à Lens (Pas-de-Calais), capitale du Pays Minier et je peux témoigner qu'à cette époque, avec la CGT, les mineurs défilaient dans les rues en chantant "l'Internationale" mais ne commettaient aucune déprédation, ...et veillaient par ailleurs à la sauvegarde de leur outil de travail sur le carreau des mines et dans le sous-sol ...Autre temps !...

Jacques Heurtault 23/04/2014 10:34

Dans certaines manifestations, ils défilaient en chantant :
" Ah, ça ira! ça ira! ça ira!
"Les aristocrates à la lanterne ...
"Ah, ça ira, ça ira, ça ira!
"Les aristocrates, on les pendra ...
Mais ils s'empressaient de poursuivre :
"Et si on les pend pas, on leur cassera la gueule!
"Et si on les pend pas, la gueule on leur cassera!
Complément qui donnait immédiatement le vrai ton de la manifestation ...
Jamais un syndicaliste un tant soit peu responsable n'aurait permis que des excités en viennent à dévoyer le sens d'une manifestation en cassant du matériel ...
Autre temps, en effet!
On va en venir à regretter les "manifs" de la CGT bien encadrées par le service d'ordre de l'organisation. Bien plus efficace, finalement, que plusieurs compagnies de CRS ... dont la seule présence cristallise la violence sociale au lieu de la canaliser!

GM 22/04/2014 18:01

Oui ! les faire bosser en taule jusqu'à remboursement : Le smic y est plus raide !
Gaguesque, va !

Jacques Heurtault 22/04/2014 18:05

Vous êtes trop dur! Un peu d'humanité, s'il vous plait ...
En plus, travailler au grand air, c'est excellent pour la santé!