Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Les problèmes à l'Education Nationale : un simple problème de logiciel!

28 Mai 2014, 18:43pm

Publié par Jacques Heurtault

J'ai trouvé sur le site de S.O.S. Education un article déjà publié sur le site du Monde le 17 Mai 2014 sous la signature de Mara Goyet ...

Je prends la liberté de le reproduire car il faut que des articles aussi brillants soient connus, ainsi que leurs auteurs, du plus grand nombre.

Voici donc :

Début de citation :

Un problème de logiciel à l’origine de l’échec scolaire

 

Grosse surprise rue de Grenelle ! Les piètres résultats des élèves français seraient dus à une simple erreur de manipulation de la part d'un agent administratif (qui tient à rester anonyme mais qui, selon nos sources, serait encarté à l'UMP ). Les notes des petits français, entrées sur les différents logiciels de notation, ont été depuis plus de 10 ans comptabilisées sur 40, coefficient 24,8 quand elles "étaient sur 20", pour reprendre le jargon de l'éducation nationale, coefficient 0, 000002. Du baume au cœur pour une institution qui commençait à douter de sa capacité à faire progresser les élèves.

Intense soulagement au rectorat de Créteil ! Le logiciel de signalement des actes de violence en milieu scolaire aurait laissé entendre qu'il y avait des problèmes de violence dans cette académie paisible où, pourtant, il fait bon enseigner et qui reste, pour les jeunes enseignants, la destination la plus attractive pour un premier poste. Le ministère a réagi immédiatement en décidant de supprimer le logiciel (et c'est vrai, ça s'appelait SIGNA; le logiciel avait de graves défauts, était mal utilisé, certes, mais quand même).

Stupeur à l'Inspection générale quand un inspecteur découvre que le programme de géographie de 5ème a été interverti par mégarde avec un tract EELV, plaçant ainsi le développement durable au centre du système. Il semblerait que le bout de papier ait été malencontreusement posé sur un scanner par une secrétaire distraite et que le logiciel ait fait le reste.

Consternation au Ministère du budget quand un employé à la maintenance informatique découvre que les enseignants ont continué à être payés en francs malgré le passage à l'euro. Une simple erreur de logiciel qui explique, sans doute, pourquoi les professeurs, contre toute raison, passent pour des "privilégiés" aux yeux de la population.

Embarras à l'Institut européen de chronobiologie. Un logiciel défectueux a malheureusement travesti les résultats d'années de recherche sur les rythmes. L'enfant aurait en fait besoin de 4, 5 jours de repos répartis sur 5 matinées, travaillerait mieux par tranches de 32 minutes et 45 secondes. Un casse-tête pour le Ministère qui doit revoir sa copie.

Soulagement chez les professeurs. Une erreur de logiciel aurait falsifié la fiche Wikipédia de Jules Ferry. Ce dernier, contrairement à ce que nous pensions tous, ne serait plus en vie (bien que certains affirment l'avoir croisé en Amérique latine) ; il serait même mort depuis plus de cent ans. Libérés, certains enseignants commencent à se demander s'il n'est pas envisageable de ne plus enseigner comme il y a cent ans, hésitent à déposer leur empesant costume de hussard noir et à aller voir comment il fait dehors.

Ce sont vraiment de bonnes nouvelles : tout ça, c'était des histoires de logiciels. Il suffira de s'en occuper et on sera sauvés

"I'm sorry Dave, I'm afraid I can't do that."

"I know you and Frank were planning to disconnect me. And that's something I cannot allow to happen."

Hal ! Nooooooooooooooooon !

Fin de citation.

Heureusement, il y a des gens qui ont un humour particulièrement décapant. Ca fait beaucoup de bien à tout le monde ...

 

 

Commenter cet article