Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Immigration et émigration : un paradoxe de plus!

21 Juin 2014, 15:17pm

Publié par Jacques Heurtault

François Hollande vient de déclarer que l'Union Européenne devait mieux contrôler l'immigration dans le respect des valeurs et des principes (citation de l'esprit de son intervention). Très bien! Peut-être vient-il (seulement?) de prendre connaissance des résultats des élections européennes du 25 Mai dernier?  Sinon, il faut conclure à l'inconséquence la plus totale! Ce ne serait pas la première fois ...

Sans doute le fait n'a-t-il pas été relevé et commenté avec suffisamment de force ces dernieres semaines. Aussi rappelons-le tant il est incroyablement révélateur d'une réalité qui devient, objectivement, politiquement dangereuse : depuis le début de l'année 2014, le nombre de réfugiés récupérés en Méditerrannée par la Marine Militaire Italienne a été multiplié par DIX, comparativement à la même période de l'année 2013. DIX FOIS PLUS!

Il parait (mais le chiffre fourni est tellement énorme que j'ai des doutes sur sa véracité) que c'est à un rythme qui varie entre 1.000 et 2.500 personnes PAR JOUR qui sont recueillies en mer depuis des esquifs manifestement non-conçus pour traverser cette mer pour être transbordées sur des navires de haute mer puis ramenées sur l'ile de Lampedusa ... A ce rythme, nous en aurons recueillies au moins 500.000 sur toute l'année 2014 ... CINQ CENT MILLE!

Dans le même temps, on apprend que c'est par milliers que des Français émigrent hors de France et même hors d'Europe ...

On pourrait faire observer qu'il y a une disproportion significative entre les deux chiffres. D'un côté, des centaines de milliers qui entrent, de l'autre côté, des milliers qui sortent.

Contrairement aux apparences, ce n'est pas le problème majeur! Le vrai problème est dans le fait que ceux et celles qui entrent sont, pour la plupart, analphabêtes ou illettrés, en tout état de cause pas du tout aptes à s'insérer professionnellement dans aucun pays de l'Union Européenne. En clair, ce sont des chômeurs en puissance qui sont autant de coûts pour les ressortissants européens qui vivent et qui, pour la plupart, sont nés dans un état membre de l'Union Européenne. Ceux et celles qui sortent sont, à l'inverse, des personnes qualifiées, aptes à produire et à s'insérer économiquement dans les pays d'accueil qu'ils ont choisis et qui, apparemment, leur ouvrent tout grand les bras ...

Clairement une telle situation ne peut perdurer! Ne rien faire et continuer à raisonner comme des casseroles tel que nous le faisons nous conduit à une catastrophe essentiellement politique ... Il convient de rappeler que, en France, le nombre de personnes inscrites comme étant à la recherche d'un emploi atteint le chiffre plus qu'inquiétant de SIX MILLIONS ... Ces centaines de milliers de personnes que nous recueillons en Méditerrannée ne font évidemment pas partie de ces six millions-là. Dans toute l'Union Européenne, c'est à plusieurs dizaines de millions de personnes que l'on peut évaluer le nombre de "chômeurs". Nous ne parvenons même pas à retenir le vrai chiffre. Périodiquement, les critères de définition retenus sont modifiés et ces modifications ont toujours pour conséquence de DIMINUER, artificiellement, le nombre de "chômeurs".  Personnellement, pour permettre une comparaison raisonnable, j'évalue à au moins 45 millions (plus vraisemblablement à 55 millions) le nombre de personnes aptes à travailler mais qui sont sans emploi et sans aucune activitédans la seule Union Européenne.

Mesdames et Messieurs les politiques, nous vous avons élus pour résoudre ces problèmes! Nous attendons de vous non pas des déclarations de principes et de bonnes intentions mais des RESULTATS!

Faites ce qu'il faut faire pour retenir ceux et celles qui quittent la France et/ou l'Europe parce qu'ils ont plus de chances de mieux gagner leur vie ailleurs et faites AUSSI ce qu'il faut pour que ni la France ni l'Europe ne soient le réceptacle de toute la misère du monde. Si vous ne comprenez pas ce message, attendez-vous à des lendemains électoraux qui vont déchanter! Le 25 Mai dernier n'a été qu'un simple coup de semonce : tout le monde savait que ce scrutin ne comportait pas de véritables enjeux de pouvoir. En 2017, il n'en sera pas de même ... C'est dit!

Commenter cet article

weka 07/07/2014 15:18

La fameuse théorie des cerveaux qui fuient et des pauvres incultes qui envahissent nos terres !

http://www.bladi.net/myriam-bourhail-baccalaureat-france,39871.html

Ah oui et puis, puisqu'il faut se fatiguer a argumenter: les flux migratoires nord-sud et sud-nord sont équivalant. Mince alors : vite vite un autre argument ? Celui des pains au chocolat ?

Jacques Heurtault 07/07/2014 18:10

Non, merci! Pas de pains au chocolat ... Copé, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé!
Je compte fermement que vous continuiez à vous fatiguer à argumenter ... Les fainéants ne sont pas admis sur ce blog!

Jean Daumont 22/06/2014 10:39

Qui sont ceux capables de gérer la situation ? A droite Sarkozy ou, à défaut, Juppé ?...A gauche, Valls, mais certainement pas Hollande qui a fait lui-même l'aveu de son impuissance en disant qu'il ne se représenterait pas si la courbe du chômage ne s'inversait pas ...Alors ? ...Faut-il attendre une solution par l'extérieur avec une reprise de la croissance permettant une amélioration de la situation dans l'ensemble du monde, avec comme conséquence une résorption du chômage et de l'immigration sauvage ?...

Jacques Heurtault 22/06/2014 11:26

Il ne s'agit pas de personnes mais de mouvances politiques! Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que si les "écolos" accédaient au pouvoir, nous aurions droit à un phénoménal torrent dévastateur et, au final, à un bourbier monstrueux où tout le monde serait finalement nettement plus pauvre. Même chose avec le Front de Gauche et le Front National dont les programmes sont inapplicables et générateur d'un autre bourbier monstrueux.
Je n'ai pas honte de dire que ma démarche est délibérément provocatrice ... Elle consiste à dire aux trois grandes mouvances politiques "de gouvernement" (PS, Centristes, UMP) : "Mettez vous d'accord pour gouverner ENSEMBLE sinon c'est le Front National qui s'en chargera pour ... le pire et sûrement pas pour le meilleur. Pour ma modeste part, je n'hésiterai plus à voter pour le Front national jusqu'à ce que vous vous soyez mis d'accord pour gouverner ENSEMBLE!" ...
Je suis bien d'accord avec vous : Hollande n'est manifestement pas capable de présider aux destinées du pays ni même de gouverner quoi que ce soit hormis un Conseil Général ou une mairie ... Ses aînés s'en étaient probablement rendus compte puisqu'ils ont crû bon de ne JAMAIS le nommer ministre et encore moins Premier Ministre.
La problématique n'est pas dans je ne sais quel homme ou femme providentiel! Elle est dans la capacité de rassemblement autour de quelques idées majeures promues, ensembles, par les trois grandes forces politiques auxquelles je fais référence (ET SEULEMENT CELLES-LA!). Si cette idée ne progresse pas, je voterai désormais pour le Front National ... Voilà les termes du "marché"!

Jean Rivaud 21/06/2014 17:41

Ce n'est peut-être pas politiquement correct de le dire, mais es plus nombreux votes pour le FN le sont en raison de la politique de l'immigration menée depuis Giscard. A ceux qui votent avec leurs pieds, on peut ajouter, chacun le sait, les grandes fortunes, mais aussi les nouveaux retraités qui choisissent d'aller sous des cieux au climat plus clément mais surtout à la fiscalité moins spoliatrice. Maroc, île Maurice sont des destinations recherchées. Le Salon de L'immobilier Marocain, Porte de Versailles remporte du succès tous les ans.

Jacques Heurtault 22/06/2014 01:16

Je ne partage pas votre analyse car elle n'est pas complète ... Si on veut vraiment faire des comparaisons, il faudrait comparer le score du F.N. de Mai 2014 avec celui de Mai 2009. On constaterait alors que ledit score a QUADRUPLE!! Mais cette approche n'est pas satisfaisante non plus ... En fait, il y a une profonde mutation politique qui s'opère au sein même du F.N. La dernière querelle entre la fille et le père en est la plus brillante démonstration ... Lui, le père, ne voulait pas du pouvoir et faisait, opportunément, ce qu'il fallait faire pour qu'il ne lui échoit pas. Elle, la fille, elle VEUT le pouvoir et adopte l'attitude qu'il convient pour gagner fortement en audience ... Le vote protestataire ne s'est pas exprimé, cette fois-ci, sur le Front de Gauche ni sur l'UMP (substitut habituel de l'alternance).
Pour éviter l'accession du F.N. au pouvoir, il FAUT voter pour lui! Ce faisant, les seuls qui soient capables de gérer la situation devront pour empêcher cette éventualité de devenir, comme nous disent les statisticiens, un évènement (et quel évènement!) devront convenir, ensemble, de gouverner ensemble pour conduire les réformes que ni l'un ni l'autre ne peuvent entreprendre seuls séparément car cela leur ferait perdre tout espoir de conservation du pouvoir puis de reconquête de celui-ci pour plusieurs décennies ...
Je vous invite à méditer sérieusement mon raisonnement ...