Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Quatre millions pour le patron de Sanofi ... Seulement?

25 Février 2015, 09:18am

Publié par Jacques Heurtault

Quand on apprend un "truc" pareil, on se frotte les yeux! On se dit que l'on a certainement mal entendu ...

Non seulement la somme est rondelette (quatre millions, c'est, même après impôt sur le revenu, de quoi acheter QUATRE belles maisons ou, à défaut (sic!), DEUX très belles maisons voire un joli château mais, SURTOUT, c'est un cadeau d'ENTREE, lié à sa simple prise de fonctions!

Le je ne sais trop quel comité des rémunérations (dont les membres bénéficient eux-mêmes de ce genre de largesses) n'a - semble-t-il - aucun état d'âme et ne comprend probablement même pas en quoi cette "allocation" a un caractère hautement scandaleux ...

Aussi, je propose que chaque nouveau salarié, au moment de la signature de son contrat de travail, perçoive une allocation de même nature quitte à ce quelle soit d'un montant moindre.

Ce n'est, en effet, pas sur ce blog que l'on trouvera des "propositions" de remise en cause du principe de la hiérarchie des rémunérations. La hiérarchie des rémunérations, j'y suis favorable. Je ne serais pas choqué si elle était institutionalisée dans un rapport de un (salaire le plus faible) à dix (salaire le plus élevé). Je ne serais même pas choqué si la mesure était faite APRES impôt sur le revenu ...

Soucieux de cohérence dans l'expression, c'est donc dans le même esprit que je propose que chaque salarié recevoive une prime égale à 1% (donc, dix fois moins que 10%...) de la somme perçue par ce "patron" qui, de toute évidence, n'a pas beaucoup de grandeur d'âme. Cela fera, pour chacun, une somme de 40.000 euros! Juste ce qu'il faut pour faire face aux frais de déménagement et de réinstallation...

Je tiens pour absolument certain qu'une telle pratique favorisera la mobilité des salariés. N'est-ce pas ce que souhaite le "gouvernement Valls"?

Eh bien, figurez-vous que je suis absolument certain que ce "gouvernement" n'en fera rien!

Et vous voudriez mettre en doute ma phénoménale perspicacité? Non mais, vous galégez, là!

Commenter cet article