Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Ce soir, TF1 m'a presque donné envie de vomir!

7 Mai 2015, 22:08pm

Publié par Jacques Heurtault

Ce soir, TF1 m'a presque donné envie de vomir! Me fiant à mon magazine de programmes TV, j'ai choisi de regarder l'émission sur la victoire contre les nazis, en 1945. Je m'attendais à une relation à peu près équilibrée entre les "occidentaux" et les "soviétiques" attendu que les deux camps alliés avaient contribué à la victoire dans des proportions équivalentes. J'ai du constater que, décidément, l'anti-soviétisme, bien que devenu complètement inutile puisque le système s'est effondré tout seul sur lui même, n'était pas encore complètement mort ... Pire, même : il a repris du poil de la bête! Ecoeurant!

Commenter cet article

Pierre 09/05/2015 16:59

Ce qui me pose problème c'est votre phrase!faut-il violer des femmes par centaines de milliers pour prouver qu'on n'est pas des sous- hommes.?Par vengeance ?alors pourquoi ne pas les avoir exécutées comme les hommes?les viols ont une lourde signification,et cela n'a rien à voir avec une sensiblerie déplacée.Il sont toujours inexcusables mais cela est hors de votre compréhension,alors inutile de me répondre par des faits historiques que je connais aussi bien que vous.Je suis agrégé d'histoire et spécialiste des deux guerres mondiales et ai rédigé un mémoire sur le viol des femmes dans les conflits armés..

Jacques Heurtault 09/05/2015 18:04

Non, il n'est pas "nécessaire" de violer les femmes pour prouver qu'on n'est pas un sous-homme. Il n'est pas nécessaire non plus de les exécuter! N'étant pas une femme (vous non plus), il m'est difficile de dire s'il vaut mieux être violée qu'exécutée. Toutefois, il me semble qu'après avoir été violée, une femme est encore en vie et que la vie est sacrée. Comment peut-on sérieusement envisager d'exécuter des personnes qui n'étaient même pas combattantes? Comment faut-il qualifier le nazi qui, à Stalingrad, a tué une infirmière russe après l'avoir violée, lui avoir crevé les yeux et couper les seins? Vous ne me ferez pas mettre sur le même plan le viol massif des femmes allemandes dans les circonstances que j'ai décrites et la boucherie dont a été victime cette infirmière russe.
Puis-je vous demander de bien vouloir me faire parvenir le mémoire que vous avez rédigé? Je le lirai avec grand intérêt.
Si vous en êtes d'accord, envoyez moi un mail par le biais du blog. je vous ferai parvenir mon adresse postale en retour. Vous comprendrez que je ne puisse pas communiquer cette adresse directement sur le blog.

pierre 09/05/2015 13:15

Le viol des femmes par les troupes conquérantes est hélas! une constante de l'histoire.Les faits dont nous parlons ,comme bien d'autres,ont été révélés et condamnés depuis fort longtemps.Cela ne "sort" pas maintenant!cela s'est passé en 1945 en effet,mais vous écrivez en 2015!!!et ecrire:"de la sorte les femmes allemandes ont pu constater si les soviétiques étaient vraiment des sous hommes" est profondément abject.pour prouver qu'on est un vrai homme faut-il violer des femmes?aject et vraiment à vomir.

Jacques Heurtault 09/05/2015 15:44

Nous ne sommes décidément pas d'accord ... Reconnaissez vous que les nazis soutenaient que, notamment, les Russes mais aussi les juifs et combien d'autres étaient des "sous-hommes"? Je pense que vous n'ignorez pas ce fait historique qui est la source même du nazisme. Pareillement, reconnaissez-vous que les nazis se sont effectivement comportés vis à vis des Russes d'une manière particulièrement barbare pendant la phase de conquête de la Russie (à partir du 22 Juin 1941) et sont effectivement passés à l'acte en les traitant comme des sous-hommes, c'est à dire beaucoup moins bien que des animaux?
Il n'est pas possible d'expliquer le nombre extrêmement élevé de ces viols (il a été dit un voire deux millions) autrement que par une volonté de vengeance n'ayant rien à voir avec un quelconque "besoin" sexuel.
Vous semblez me reprocher d'approuver ces viols extrêmement nombreux voire d'approuver le principe même des viols par "les armées conquérantes"! Au risque de vous décevoir, je vais affirmer clairement que, à mes yeux, l'Armée Rouge, en 1944 et 1945, n'était le moins du monde une armée conquérante ... C'était une armée de défense de "la mère-patrie" bien décidée à liquider purement et simplement l'ennemi qui s'était comporté d'une manière particulièrement ignoble et monstrueuse.
Vous me reprochez d'écrire cela en 2015. Mais c'est précisément parce que nous sommes en 2015 que je l'écris car nous avons désormais assez de recul pour dire les choses telles qu'elles se sont passées, loin de toute sensiblerie déplacée.

pierre 09/05/2015 10:59

le documentaire était certes mauvais et injuste vis à vis de l'urss.Mais justifier le viol en persiflant comme vous le faites alors qu'il est considéré comme crime contre l'humanité est purement abject ,ecoeurant ,oui vraiment c'est à vomir!qu'en pense votre épouse?

Jacques Heurtault 09/05/2015 11:38

Où voyez vous que je "justifie" le viol? Il faut toujours replacer les évènements dans leur contexte.
1. Au moment des faits, le viol n'était pas un crime. et, donc, encore moins un crime contre l'humanité. Il ne s'agissait que d'un délit. On peut le regretter mais c'était ainsi. Il est impossible de réécrire l'Histoire.
2. N'y a t-il rien qui vous étonne dans la mention de ces faits MAINTENANT (en fait depuis un petit nombre d'années)? Pourquoi n'a t-on pas, dès la fin des hostilités, dénoncé ces faits? Pourquoi le fait-on maintenant? Mon petit doigt me dit que les "promoteurs" de cette dénonciation ont une petit idée derrière la tête : accréditer l'idée que les Russes ne sont rien d'autre que d'immondes crapules. Je vous rappelle que, AUJOURD'HUI, la Russie n'est pas vraiment en odeur de sainteté auprès des dirigeants occidentaux. Ces dirigeants ont été jusqu'à refuser, cette année, de venir aux commémorations de la Victoire contre les nazis! Voilà un "excellent" moyen d'accroitre la tension entre la Russie et les "occidentaux". Personnellement, je me passerais volontiers de ce genre "d'initiative", à tel point que si les circonstances s'y prêtent, j'irai à Stalingrad (aujourd'hui Volgograd) déposer un modeste bouquet de fleurs au monument commémoratif qui doit certainement exister et être respectueusement entretenu.

I-Cube 08/05/2015 18:28

L'Armée rouge a libéré, toute seule, hors l'escadrille Normandie-Niemen, plus de la moitié de l'Europe et près de 120 millions de personnes du joug nazi.

Jacques Heurtault 09/05/2015 00:59

Nous sommes d'accord. J'ai regardé le documentaire de France 2 ce vendredi soir. Il me semble un peu plus honnête que celui de TF1. Toutefois la même rengaine sur le soulèvement de Varsovie nous a quand même été re-servie. Saura-t-on un jour si oui ou non le soulèvement a été organisé de concert avec les Soviétiques ou bien dans le but d'empêcher les mêmes Soviétiques de prendre le contrôle de la Pologne? A ce jour, je n'ai pas de réponse. Quant à la question des viols de femmes allemandes par les militaires soviétiques, il est évident qu'il y avait de la part des Soviétiques une réelle volonté de vengeance, au demeurant assez compréhensible. De la sorte, les Allemandes ont pu se rendre compte si les Soviétiques étaient vraiment des sous-hommes.
Le documentaire sur Stalingrad qui suivait immédiatement derrière était absolument parfait.

Comparatif broker 07/05/2015 23:49

Ecoeurant c'est exactement le mot, content de voir que je n'étais pas le seul à penser cela

Julien P.