Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Les Anglais veulent partir? Qu'ils s'en aillent! On n'a pas besoin d'eux.

31 Mai 2015, 10:46am

Publié par Jacques Heurtault

Les Anglais veulent partir? Qu'ils s'en aillent! On n'a pas besoin d'eux. Cameron ne cesse de nous répéter que les Anglais veulent quitter l'Union Européenne. Soit! Qu'ils s'en aillent ... personne (en tout cas, certainement pas moi!) ne les retient!

La réalité politique est bien plus subtile.

1. Cameron, lui, ne veut pas que son pays quitte l'Union Européenne. Il sait très bien que l'establishment anglais est largement gagnant actuellement. Mais la finance internationale (la City ...) n'en a jamais assez. Toujours plus : tel est le mot d'ordre.

2. Cameron a, par contre, très bien compris que les dirigeants actuels de l'Union Européenne veulent que les Anglais restent dans l'Union et qu'ils sont prêts à en payer le prix. Plus précisément, ils sont prêts a en faire payer le prix au monde du travail ...

3. Cameron fait donc le tour des principales capitales de l'Union Européenne pour faire part des conditions qu'il pose pour que le Royaume Uni reste dans l'Union.

4. Face à cela, il n'y a qu'une seule attitude à avoir :

- dire calmement mais fermement aux Anglais qu'ils peuvent partir quand ils veulent

- rappeler que l'Angleterre bénéficie déjà d'un régime dérogatoire important, en particulier que la mère Tatcher a eu gain de cause avec son "I want my money back!" et que cela a été l'une des plus grosses erreurs de la Communauté européenne de l'époque.

- attendre paisiblement que les Anglais manifestent JURIDIQUEMENT leur volonté de quitter l'Union, ce qui aura pour effet d'ouvrir un délai qui ne peut de toutes les façons être inférieur à deux ans. Si les calculs sont justes, les Anglais ne pourront quitter effectivement l'Union que vers la fin 2019 AU MIEUX, plus vraisemblablement dans le courant de 2021 puisqu'il existe une seconde étape à franchir avant le départ définitif.

Non au chantage! C'est soit "les deux pieds dedans" ou "les deux pieds dehors" mais certainement pas "un pied dedans et un pied dehors"!

Commenter cet article