Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Le "journalisme" face aux effets d'optique ...

6 Décembre 2015, 09:53am

Publié par Jacques Heurtault

Comme, aujourd'hui, la loi (il faut s'en réjouir!) interdit de parler des élections régionales d'une manière partisane sur des supports numériques, télévisés et radiodiffusés (les blogs sont des supports numériques qui entrent dans cette catégorie), je vais à nouveau parler du "Master de journalisme et médias numériques" de l'Université de Lorraine ... Délire persécuteur? Pas le moins du monde! Une simple critique relative à la méthode de présentation de données ...

La première chose qui saute aux yeux, c'est l'absence de base commune de ces données. Ainsi, la Chine parle de PLAFONNEMENT des émissions de gaz à effet de serre alors que les Etats Unis ET l'Union Européenne parlent de diminution des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 pour les Etats Unis et 2030 pour l'Union Européenne tandis que l'Inde parle de diminution de l'intensité carbone. Remarquons au passage que les Etats Unis et l'Union Européenne emploient les mêmes "bases", les mêmes termes. Coincidence? Evidemment non!

Là où une subtile supercherie apparait, c'est précisément dans les % de DIMINUTION. Diminution par rapport à quoi? Par rapport aux quantités produites en 2015, évidemment ... C'est, du moins, ce qu'un lecteur de bonne foi est amené à penser ... CE EN QUOI IL SE TROMPE LOURDEMENT!

Les % fournis sont calculés, en réalité, à partir non pas de la production de gaz à effet de serre produits en 2015 mais à partir de ce qu'aurait été ladite production aux mêmes années SI RIEN N'EST ENTREPRIS EN VUE DE LEUR DIMINUTION ...

Le "raisonnement" est le suivant : Je produis 100 en 2015 et ma production doit normalement s'accroitre de 3% par an. Elle sera donc de 134,4 en 2025 (Etats Unis) ou de 155,8 en 2030 (Union Européenne). Mais je m'engage à REDUIRE cette production de 26% (Etats Unis) et de 40% (Union Européenne). Elle sera donc égale à 99,5 en 2025 (Etats Unis) et 93,5 en 2030 (Union Européenne). On voit l'effet d'optique qui est délibérément recherché! On croit que les Etats Unis et l'Union Européenne vont produire un effort très conséquent (réduction de 26% pour les premiers et 40% pour les seconds) alors qu'en réalité, la réduction sera certes bien réelle (0,5% par rapport à 2015 pour les Etats Unis et 6,5% pour l'Union Européenne, cinq ans plus tard mais toujours par rapport à 2015) mais pas du tout de l'ampleur que l'on croyait ...

Cette manière d'agir porte un nom : MANIPULATION!

Notons que, à ce stade, la responsabilité journalistique (en herbe...) n'est pas engagée en ce sens que ce ne sont pas les apprentis journalistes qui sont coupables de manipulation mais bien les fournisseurs de données biaisées via les "attachés de presse"!

Là où la responsabilité professionnelle des apprentis-journalistes est, par contre, engagée, c'est dans l'insuffisance de l'esprit critique! Un professionnel (ou un futur professionnel) doit faire preuve (ou doit apprendre à faire preuve) d'esprit critique ... Ne pas le faire témoigne d'une insuffisance professionnelle évidente.

 

A coup sûr, chaque jour, nous, les citoyens, sommes confrontés à cette double agression : esprit de manipulation d'un côté, insuffisance d'esprit critique de l'autre! Il n'est pas décemment possible de nous faire un reproche similaire ... car, si nous faisons appel à des journalistes, c'est précisément pour nous prémunir des effets de manipulations faites d'une manière évidemment délibérée. Sinon, à quoi bon payer en achetant des journaux? Au demeurant, même "gratuite" (c'est à dire obtenue sans avoir à payer), une manipulation reste une manipulation, c'est à dire une malhonnêteté, et une insuffisance professionnelle est une faiblesse coupable.

 

Dans ce "graphe du jour", la donnée fournie par la Chine apparait comme la seule qui soit véritablement honnête. La Chine nous dit : en 2030, mes émissions de gaz à effets de serre n'augmenteront plus. Le terme de plafonnement est dénué de la moindre ambiguité ... La notion de gaz à effet de serre est, elle aussi, très claire. La notion d'intensité carbone utilisée par l'Inde l'est moins.

Commenter cet article