Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Régionales 1er tour 6 Décembre 2015. Premières évaluations.

6 Décembre 2015, 23:15pm

Publié par Jacques Heurtault

Les résultats sont, grosso modo, en adéquation avec ce que toutes les estimations, toutes les supputations pouvaient permettre de pronostiquer ...

1. Au plan national.

On constate une nette progression du Front National qui arrive, globalement, en tête de toutes les forces politiques avec environ 27,5% des voix, marquant une nouvelle progression comparativement avec le dernier scrutin de même nature, c'est à dire les "départementales" de Mars 2015 (il y a donc à peine 9 mois, le temps d'une gestation). Faire une comparaison avec les résultats des dernières "régionales" est d'une stupidité sans nom. Il faut être un pauvre type de journaleux pour oser se compromettre dans une telle approche. Malheureusement, il y en a qui s'y risquent ...

Ayant, pour marquer ma protestation, voté pour le Front national, je ne peux donc que me réjouir de ce résultat. Le P.S a pris une grande claque dans la tronche et ça va lui faire du bien. C'est, du moins, ce que je lui souhaite encore.

Sarkozy s'est, une fois de plus, lamentablement illustré en déclarant qu'il maintiendrait toutes "ses" listes partout sans tenir le moindre compte des résultats, région par région. Ce type est vraiment une engeance qu'il faut, coûte que coûte, neutraliser avant que, dans une nouvelle crise de politicailleur de seconde zone, il n'en vienne à faire explicitement le choix de placer le candidat de sa mouvance, lors de la prochaine présidentielle, en troisième position ouvrant ainsi un boulevard à la réélection de Hollande voire, pire encore, à l'élection de Valls en Mai 2017.

Cambadelis, en trotskyste lucide ayant le sens de l'Histoire, a vite compris qu'il fallait prendre l'attitude consistant à ne pas porter, devant l'Histoire, la responsabilité de l'élection d'un président Front National à la tête d'une région. Je dis bien "ne pas prendre la responsabilité de faire élire ... Je ne dis pas "ne pas faire élire ...! Ce n'est pas la même chose. On est dans la politque fibreuse, là ... C'est une caractéristique majeure des trotzkystes. Il a donc décidé de retirer "ses" listes en "Nord Pas-de-Calais Picardie" et en "Provence Alpes Côte d'Azur" afin de faire échec  à l'élection de Marine Le Pen et de Marion Maréchal Le Pen. Il n'a pas pris la même position pour faire échec à l'élection de Florian Philippot ... Or, Florian Philippot est un ancien chevènementiste ... Il ne fait pas partie de la même mouvance que la fille et la petite-fille Le Pen. Ce détail a son importance ...

La progression du Front National est telle que lorsqu'il n'est pas premier, il est souvent deuxième ... Ca aussi, ça a son importance et cela doit être pris en considération pour une analyse politique du scrutin avec toutes les conséquences que cette nouvelle réalité doit avoir sur le moyen terme.

Avec un tel score, le Front National et sa présidente ne peut espérer un nouveau substantiel progrès lui permettant de gagner l'élection présidentielle de 2017. Pour espérer y parvenir, il faut qu'elle rassemble tous les "anti-Union Européenne" et tous les "anti-euro". C'est à dire l'UPR de Asselineau et Debout la France de Dupont Aignant a minima ... Autrement dit, il faut qu'elle fasse la démonstration que son parti est un parti comme les autres, aussi républicain que n'importe quel autre. Faute de quoi elle ne peut espérer élargir sa base électorale au point de gagner l'élection présidentielle. Marine, t'as du boulot! Bon vent ...

 

2. Au plan régional (Ile de France).

Clairement, Bartolone est très bien placé pour gagner dimanche prochain car le total des voix de "gauche" est, clairement, nettement plus élevé que le total des voix que Valérie Pécresse a rassemblé sur son nom en labourant jour après jour la région depuis de très longs mois pour ne pas dire années ... Tout aussi clairement, je déplore ce résultat! Mais je suis bien obligé de l'accepter comme hypothèse vraisemblable.

Saint Just ( le francilien, pas le copain de Robespierre!), bien qu'ayant progressé, n'a pas fait un score tel qu'il puisse espérer l'emporter dimanche prochain. Or, j'ai voté pour sa liste (en fait, j'ai voté Marine Le Pen Front National pour les raisons maintes fois exposées sur ce blog, pas pour Wallerand "de" Saint Just dont je n'ai strictement rien à cirer). La question se pose donc ... Vais-je maintenir mon vote et ainsi, en ne votant pas Pécresse, contribuer à faire élire Bartolone dont je ne veux à aucun prix? Ou bien vais-je, par pragmatisme, voter Pécresse (44 ans, mignonne comme tout) afin de contribuer modestement à tenter de faire battre Bartolone? Au moment où j'écris ces lignes, je n'en sais encore rien! Franchement, cette problématique me turlupine les neurones ... J'ai jusqu'à dimanche pour me décider.

 

Pour l'heure, il convient de se documenter, de prendre acte des décisions concrètes que prendront les états-major des partis politiques qui pèsent à savoir le Front National, le P.S et Les Républicains (les autres ayant tout juste le droit de suivre)...

Commenter cet article

Loubomyr 10/12/2015 10:32

Elections, piège à cons, disait on au temps des folles années de ma jeunesse. C'est toujours vrai, sauf que les cons, ce ne sont pas les électeurs ......

Jacques Heurtault 10/12/2015 10:49

Je n'ai, personnellement, jamais pensé que les élections étaient "des pièges à cons". Il m'est, très rarement, arrivé de m'abstenir mais c'était vraiment une attitude politique. Une manière explicite de dire que le choix qui m'était proposé ne me convenait pas du tout.
Je pense que la meilleure méthode, aujourd'hui, c'est de se servir, en tant que de besoin, au coup par coup, de notre bulletin de vote et de choisir celui qui permet de marquer de la façon la plus efficace une protestation.
Pour moi, au premier tour, tout comme aux élections européennes et aux élections départementales, aux deux tours pour chacune d'elles, j'ai voté Front National. Je voulais que mon vote de protestation soit enregistré afin que le score du F.N. soit le plus élevé possible ... Au deuxième tour des régionales, en Ile de France, je vais voter Pécresse car mon but principal, c'est d'empêcher Bartolone de gagner. Il représente, CLAIREMENT, l'actuelle majorité, Vals et Hollande réunis. S'il est effectivement battu, je sauterai de joie!
Or, pour que mon vote porte vraiment, compte tenu des résultats du premier tour, la meilleure méthode, c'est le vote Pécresse! Saint Just n'a absolument aucune chance de gagner. L'écart est beaucoup trop grand avec les deux autres ... Dans ces conditions, toutes les voix qui se porteront sur Pécresse seront autant de voix qui empêcheront Bartolone de gagner. Il semblerait que ce soit bien parti!

julien 07/12/2015 16:36

Vous nous expliquez depuis des mois que vous votez FN par protestation et uniquement par protestation.Or ici ,après avoir analysé qu'elle -M Le Pen- pourrait etre en tète à la présidentielle vous lui souhaitez "bon vent".Curieux non?

Jacques Heurtault 07/12/2015 19:23

Bonne remarque! Ca mérite une explication, en effet!

Il me semble que l'offre politique doit se redistribuer autour d'un nouvel axe : pour ou contre l'Union Européenne, pour ou contre la monnaie unique, pour ou contre la mondialisation débridée. Disons que Marine Le Pen peut représenter le camp des anti Union Européenne, des anti Euro, des anti mondialisation. Les autres (Républicains, UDI, P.S pour l'essentiel) représenteraient alors le camp "Union Européenne, Euro, Mondialisation". Cela devraient conduire à une recomposition d'ensemble qui mettrait un terme à "l'union de la gauche" qui, aujourd'hui, n'a plus strictement aucun sens. Quel point commun POSITIF y a -t-il entre le Front de Gauche et le PS? Aucun! Quel point commun y a-t-il entre Debout la France et les Républicains? Aucun! Pourtant, Dupont Aignan est un ancien RPR/UMP ...

Une telle recomposition d'ensemble aurait alors du sens ... En étant très caricatural, on pourrait poser la question aux électeurs : "Voulez vous que la France s'ouvre sur le monde?" ou bien "Voulez-vous que la France continue d'exister en tant que NATION?" Reconnaissez que ce choix a, aujourd'hui du sens.

Marine Le Pen, qu'elle le veuille ou non, sent encore le souffre de son insupportable père! Si elle veut parvenir à se faire élire à la Présidence de la République, il faut qu'elle se débarrasse de cette odeur de souffre ...
A une autre époque, le clivage souhaitable que j'essaie de vous décrire aurait été représenté par un duel Delors contre Chevènement ... Mais c'était une autre époque! A cette époque-là, j'aurais voté DELORS ... (J'ai d'ailleurs milité au sein du club Témoin dont le fondateur était Jacques Delors. C'est là que j'ai fait la connaissance de ... Hollande! Je me suis engagé, en 2005, à fond en faveur du OUI au projet de Traité Constitutionnel Européen ... Si c'était à refaire, je recommencerais. Cela ne m'empêcherait pas de voter dans un sens différent lors des élections européennes qui suivraient!
Aujourd'hui, dans une compétition Sarkozy/ Marine Le Pen, je voterai Marine Le Pen tout en sachant très bien qu'elle ne serait pas élue (sauf si elle se débarrasse de son odeur de souffre!). D'où l'expression "Bon vent"!