Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Oui, Jean Luc Mélenchon doit devenir le candidat unique de toute la gauche!

23 Février 2016, 10:43am

Publié par Jacques Heurtault

J'ai suivi, à postériori, l'émission "On n'est pas couché" animé par Laurent Ruquier sur France 2 où Jean Luc Mélenchon  était la vedette incontestée.

Au total, un peu plus d'une heure d'émission suivie sur mon ordinateur faute de l'avoir fait directement à la télévision.

Et voici ce que j'en pense ...

1. Jean Luc Mélenchon a fait preuve d'une franchise totale. Cet homme dit ce qu'il pense même si, parfois, il pourrait le dire mieux (il l'a d'ailleurs reconnu au cours de l'émission : il réfléchit toujours et fait très attention quand il écrit, il ne réfléchit, parfois, pas assez quand il parle). Cet homme est clair!

2. Il a décidé de proposer sa candidature pour la prochaine élection présidentielle d'Avril 2017. Autrement dit, aujourd'hui, il n'est pas définitivement candidat. Dans son esprit, il est clair que si, à la fin de cette campagne de promotion de sa candidature, il estime qu'il n'a pas un soutien suffisant dans l'opinion publique, il n'ira pas jusqu'au bout. C'est comme ça que je le comprend.

3. Il n'est pas le candidat d'un parti ou d'une coalition de partis. IL EST candidat. Il fonctionne donc dans la droite ligne des institutions de la Cinquième République : les candidats se manifestent, ils disent, librement et seuls, ce qu'ils estiment devoir dire et, ensuite, les "partis" décident de leur apporter (ou pas!) leur soutien. Selon cette logique, il n'y a pas négociations possibles entre tel ou tel candidat et tel ou tel "parti".  Par conséquent, la critique qu'il a reçu selon laquelle c'est à son parti (le Parti de Gauche) de décider s'il sera candidat ou pas s'effondre. Pour autant, il n'est pas interdit au Parti de Gauche de soutenir la candidature de Jean Luc Mélenchon.

4. Il appelle tous les citoyens et toutes les citoyennes qui le souhaitent à soutenir sa candidature qui, quoi qu'il arrive, poursuivra, en toute indépendance, son chemin. C'est lui et lui seul qui décidera d'être effectivement candidat le moment venu et personne d'autre (sauf - peut-être - l'insuffisance du nombre de ses "parrains", élus maires, députés, sénateurs, conseillers départementaux, conseillers régionaux, etc ...).

5. Pour moi, il tombe sous le sens que Jean Luc Mélenchon doit être effectivement candidat lors de la prochaine élection présidentielle d'Avril 2017. Il me parait impensable qu'il puisse être absent. Or, compte tenu des résultats des dernières élections européennes, municipales, départementales et régionales, il n'est pas automatique que Jean Luc Mélenchon puisse obtenir les cinq cent parrainages qui lui sont nécessaires.

6. Beaucoup de mes lecteurs ont bien noté que, jusqu'à présent, après avoir soutenu et voté pour Hollande dès le premier tour de la primaire socialiste en octobre 2011, j'ai, par dépit, par protestation, par ulcération, par écoeurement, tant pour les européennes que les départementales puis les régionales, voté Front National sans même prendre connaissance du contenu des propositions que fait ce parti. Je me suis réjoui des résultats obtenus par le Front National : 28%, c'est le score le plus élevé qu'il a jamais obtenu et la progression est de l'ordre de 4 points à chaque grand scrutin national (20% à la présidentielle de 2012, 25% aux européennes, 25% encore aux départemenrales dans un scrutin très personnalisé donc défavorable au Front National, 28% aux régionales; à ce rythme, il peut espérer obtenir 32% au premier tour de la présidentielle de 2017).

7. Mon objectif est d'obtenir - mais je rêve tout haut - que le Parti "socialiste" soit véritablement laminé (à chaud ou à froid, peu importe) lors de la présidentielle de 2017. A tout le moins qu'il ne soit pas présent dans la compétition du second tour afin d'écarter le phénoménal danger qu'il représente désormais puisque, s'affichant comme étant de gauche, il mène, de fait, une politique de droite, tellement à droite que même la droite elle-même n'a jamais osé faire des propositions aussi réactionnaires. Pour s'en convaincre, il suffit de prendre connaisance du projet de loi dit "El Khomri. Il en va de la salubrité politique du pays lui-même! Où irait-on si le Parti "socialiste" devait continuer à usurper le label "Gauche" de cette façon?

8. La présence effective de Jean Luc Mélenchon dans la compétition d'Avril 2017 peut apparaitre, objectivement, comme un outil contribuant au laminage électoral du Parti "Socialiste". Je ne peux que m'en réjouir! 

9. Rêvons encore un peu ... Imaginons que, malgré le désaveu qu'essuie la possible candidature de Sarkozy, celui-ci soit investi pour la prochaine élection présidentielle comme étant le candidat de la droite "républicaine". Il s'en suivrait, automatiquement, une candidature Bayrou, personne ne doit en douter ne serait-ce qu'une seconde. Des voix qui auraient pu se porter sur Juppé se porteront sur Bayrou. Pareillement des voix qui auraient pu se porter sur Hollande se porteront sur Bayrou. Tout cela, additionné selon une alchimie que seuls les électeurs sont collectivement capables d'exprimer, pourrait faire en sorte que le duel du second tour (institutionnellement certain) se fasse entre Jean Luc Mélenchon et Marine Le Pen! 

10. Or, j'ai toujours dit que mon vote Front National n'irait quand même pas jusqu'à élire Marine Le Pen à la Présidence de la République. Il y a des risques que je ne prendrai pas.

11. Il s'ensuit que, dans une telle configuration, je voterais Jean Luc Mélenchon sans la moindre hésitation! Je dois dire que c'est même une perspective tout à fait intéressante. Face à Marine Le Pen, on reste forcément pour le moins troublé voire inquiet car elle ne rompt pas clairement (autrement dit brutalement) avec le "borgne de Saint Cloud", son géniteur. Certes le personnage grossier, éructant périodiquement ses insanités insupportables, a été exclu mais, pour autant, il conserve ses soutiens au sein même de l'appareil du Front National. Cela me gêne profondément!

 

Aussi, compte tenu de tout ce que vous venez de lire, j'ai décidé d'apporter mon soutien explicite à la candidature de Jean luc Mélenchon. L'homme est très sympatique. Il a fait évoluer son positionnement personnel général. Il a affirmé son indépendance d'esprit (c'est aux autres de se rallier à lui s'ils en ont envie et non à lui d'obéir aux ordres de tel ou tel "parti"). C'est un humaniste incontestable (et largement incontesté). Il favorise la constitution de tout groupe de soutien en sa faveur sans poser aucune condition préalable (il rappelle son idée directrice : "la France insoumise!"; la France qui dit clairement que la direction prise actuellement n'est pas la bonne et qu'il faut s'y opposer).

Je suis donc, pour l'instant (mais ce chiffre augmente d'heure en heure) l'un des 61.000 citoyens et citoyennes qui a décidé de "cliquer" OUI sur le site ouvert par Jean Luc Mélenchon pour lui apporter un soutien explicite et nominatif. Je vous invite à faire de même.

 

 

 

 

Commenter cet article

ca_fait_une_eternite 06/03/2016 11:35

je pense que j'utilisais comme pseudo "sergiozz" ! car mon prénom est "serge". Mince, vous m'annoncez une très mauvaise nouvelle pour Jacques. Il est décédé quand ? Le cancer du pancréas, ça ne pardonne pas, une vraie cochonnerie. Il y avait aussi à l'époque un GM. Il fallait un décodeur pour comprendre ses messages. Sinon, que ce soit Mélenchon ou MLP, vous avez complètement retourné votre veste puisqu'à l'époque, vous étiez complètement à fond pour les partis pro-européens ... vous me rétorquerez qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Jacques Heurtault 06/03/2016 12:17

Bonjour Sergiozz! Je me souviens très bien de vous, en effet... J'assume complètement ce que vous appelez mon retournement de veste! Oui, j'ai été un ardent partisan du Oui au référendum relatif au Traité Constitutionnel Européen. Si c'était à refaire, je crois bien que je le referais ... dans les mêmes conditions! J'ai défendu le concept de la "forteresse européenne". Je n'ai jamais vraiment adhéré à la mondialisation, surtout à la mondialisation "libérale" qui n'accorde la liberté qu'aux renards quand ils sont dans les poulaillers, allant jusqu'à leur ouvrir la porte pour faciliter leur "travail" de destruction.
GM signe aujourd'hui sous le pseudo "I-Cube".
Ai-je vraiment changé d'avis? Ai-je vraiment "retourné ma veste"? Ce n'est pas aussi simple ... Je me suis fait rouler dans la farine par les "socialistes". Dont acte! Je vais le leur faire payer ... du mieux que je pourrai. En politique il ne faut jamais dire "jamais" . Moyennant quoi, on le dit au moins une fois pour dire qu'on ne le dit pas! ... Plus finement, Mitterrand disait "Jamais est un mot qu'il faut employer avec beaucoup de précautions!" Je vais faire comme lui (à mon tout petit niveau!)... Si, par malheur, nous avons à nouveau droit à un duel "classique", j'espère que ce sera sans n'importe quel candidat "socialiste"! Franchement, je jubilerais si ce devait être Sarkozy-zy contre Marine Le Pen! J'en connais plus d'un à qui ça poserait un "sérieux" problème!
Notre regretté Jacques est décédé en Février 2013 ... C'est lui-même qui m'avait annoncé quelques mois plus tôt son cancer du pancréas qui, il faut bien le dire, est fatal dans au moins 95% des cas. J'ai écrit à son épouse pour lui proposer de faciliter l'édition de toute son activité syndicale d'aiguilleur du ciel. J'aime les gens qui se battent! Même si leur combat n'est pas en phase avec le mien ... Elle m'a aimablement répondu qu'elle en approuvait l'idée mais qu'elle n'avait pas la capacité de s'en occuper elle-même, assaillie qu'elle était par des difficultés administratives liées au décès de Jacques. Il va falloir que je lui écrive pour prendre de ses nouvelles.
Soyez le bienvenu si vous décidez de revenir commenter mon blog!

ca_fait_une_eternite 05/03/2016 19:02

Eh ben. Moi qui ai publié sur ce blog il y a maintenant une éternité et n'y étais plus retourné car vous censuriez les messages, je me rends compte que vous voté FN. Je suis vraiment plié de rire car à l'époque, vous faisiez la leçon aux électeurs des partis non européens. Je suis quelque peu désolé, car je ne me rappelle même plus du pseudo que j'utilisais. Je me rappelle seulement qu'il y avait un ancien aiguilleur du ciel qui publiait toujours des messages très intéressants.

Jacques Heurtault 05/03/2016 19:30

Ah non! Ca, c'était "avant"! Maintenant, j'en pince pour Jean Luc Mélenchon ...
Pour votre information, l'aiguilleur du ciel se prénommait "Jacques" tout comme moi. Il est - j'en suis très triste - décédé d'un cancer du pancréas. Je garderai de lui un excellent souvenir ...
Quant à mes "changements", je les assume! Quand on s'est fait rouler dans la boue par le Président que l'on a contribué à élire en 2012, il est assez normal qu'on en éprouve un certain ressentiment. En 2017, lui et ses amis "socialistes" vont payer la facture! Elle va être salée ...