Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Jean Luc Mélenchon Président en 2017! Je m'engage ...

7 Mars 2016, 15:46pm

Publié par Jacques Heurtault

Voilà! C'est décidé ... Depuis le temps que je dois supporter les critiques en tous genres  face à ma prise de position vis à vis de Marine Le Pen, ceux et celles qui ne comprenaient pas que je puisse rendre public un vote pourtant clairement expliqué comme purement protestataire vont être contents!

Libre autant que faire se pouvait j'ai été, libre désormais je suis. Complètement!

N'est-ce pas un slogan publicitaire développé chez une grande enseigne : "Positivez!"? Un "carrefour", n'est-ce pas un lieu où se croisent deux, voire quatre routes et plus? N'est ce pas un lieu où peuvent se rencontrer des gens?

Il faut que les choses soient claires : je veux ABSOLUMENT que le candidat "socialiste" - quel qu'il soit - soit battu dès le premier tour de la présidentielle de 2017. Je jubilerais même s'il se pouvait qu'il arrive non pas troisième (donc, éliminé!) mais quatrième ... J'ai participé à la primaire socialiste de 2011 et j'ai voté Hollande dès le premier tour et ensuite toujours Hollande (ou son représentant) en 2011 et 2012. J'ai dit "Stop!" en 2014. J'ai protesté du mieux que je pouvais avec l'intention délibérée de faire le plus de mal possible afin de commencer à exprimer ma vengeance. Car c'est bien de vengeance qu'il s'agit! Comment réagir autrement? La dernière avanie, la plus récente Connerie, vient d'être pondue par Valls, Macron et El Khomri. C'est "la loi Travail" ... Je suis tellement ulcéré que, pour la première fois depuis l'affaire Halimi, je vais allé manifester.

Je dis "Oui" à la simplification du Code du Travail mais je dis clairement "Non" à sa quasi dislocation-liquidation ... Comment peut-on soutenir qu'une plus grande liberté dans les licenciements va provoquer une réduction du nombre de sans-emplois? Non seulement cela n'a aucun sens et va à contre-courant du plus élémentaire bon sens mais encore ce n'est ni plus ni moins qu'une véritable provocation et pour tout dire une insulte lancée à la face du Peuple!

Je vais donc mettre mon énergie (une partie!), mon temps (une partie!), mes capacités (une partie!) au service de cet engagement : contribuer du mieux que je pourrai à ce que Jean Luc Mélenchon soit présent au second tour de la présidentielle! Pas moins Mais pas plus! ... Il faut savoir limiter ses ambitions et se montrer raisonnable. Dire que l'on fera tout pour que Jean Luc Mélenchon soit élu dès le premier tour est excessif, irréaliste et, par conséquent, irresponsable... Il n'y a rien de pire, dans une campagne électorale, que de se comporter en irresponsable! Certes, on a le droit de rêver ... mais on n'a pas le droit de vendre du rêve aux autres! Et surtout pas à ceux qui attendent beaucoup, parfois beaucoup trop! Ils sont nombreux, hélas!, ceux qui ont attendu beaucoup, beaucoup trop ... tellement trop qu'ils en sont venus à voter Front National par adhésion aux idées de ce parti!

Je ne veux pas me lier davantage que cela ... Je ne veux pas devenir je ne sais quel machine à "militer", à "distribuer des tracts", etc ... Et encore moins une machine obligée de défendre des idées auxquelles je n'adhèrerais pas!

J'entends être tel que je l'ai presque toujours été : LIBRE! Y compris libre de dire à Jean Luc Mélenchon que je ne suis pas d'accord avec telle ou telle des idées qu'il développe dans son programme ... Pour l'instant, son programme n'est pas arrêté. Je viens même de recevoir une invitation à contribuer à son élaboration. On m'a prévenu : je ne suis pas tout seul (ce dont je me doutais un peu ...)! Il faut donc que je limite chacune de mes contribution à 2.500 signes (y compris les "blancs" par conséquent ...). Face à une telle contrainte, il vaut mieux être doté d'une forte capacité de synthèse. Pas de place pour le délayage! Pas de place pour les logorrhées!

Alors, banco! Au travail ... Ma première contribution pourrait bien porter sur la réforme du financement de la protection sociale, condition préalable au nécessaire partage du TEMPS de travail lui-même instrument de lutte contre le chômage de masse.

Commenter cet article

I-Cube 07/03/2016 19:10

Bon courage !

Je ne vous dirai pas ce que j'en pense, ça pourrait vous décourager !
Mais au moins, vous m'avez fait rire : C'est dangereux pour moi avec ma côte-manquante, mais ça fait du bien.
Merci.

Bien à vous !

I-Cube

Jacques Heurtault 08/03/2016 18:51

Et encore, vous vous comprenez (sans l'approuver ...) mon point de vue! Il y en a d'autres qui ne comprennent strictement rien!
Pour tant Edgar Faure nous a donné la recette : c'est le vent qui tourne, pas la girouette!