Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Actualités pour le moins brûlantes!

16 Juillet 2016, 09:18am

Publié par Jacques Heurtault

Nous sommes en plein coeur de l'été. J'ai connu des époques où l'actualité se languissait dans des banalités affligeantes. Les journaleux pondaient des "marronniers" qui sont ces "nouvelles" qui reviennent à peu près à la même date, chaque année et qui sont publiées faute d'avoir autre chose à raconter.

 

Avec ce nouvel attentat qui semble de nature terroriste, inspiré par Daesch (?), qui s'est déroulé à Nice, on ne peut être que profondément choqué par ce massacre dont tout semble indiquer que, en terme de nombre de victimes, il avoisine - hélas! - celui du 13 Novembre dernier.

Toutes ces personnes qui ont perdu la vie ou qui resteront gravement mutilées n'avaient qu'un seul "défaut" : s'être trouvées là, au mauvais endroit, au mauvais moment...

L'enquête nous dira - si, toutefois, elle est conduite sans volonté de manipulation - qui a fait ça, pourquoi il l'a fait, sur ordre de qui ... D'ores et déjà, je relève trois choses troublantes :

- le camion a été une première fois mis en joue par un policier AVANT qu'il n'entame sa course démente sur la Promenade des Anglais. Il était quasiment à l'arrêt. Ce n'est qu'après qu'il a accéléré, commençant ainsi son massacre méthodique, sur DEUX KILOMETRES.

- les impacts de balles (j'en ai compté au moins 20) sur le pare-brise sont étonnamment relativement dispersés et pas toutes, loin s'en faut, du côté de la place du conducteur ... (c'est à dire à droite quand on regarde le camion de face).

- le cadavre trouvé dans la cabine était, lui, - c'est ce que raconte le journaliste sur France 2 - du côté gauche quand on regarde le camion de face. Autrement dit à la place du passager, pas à celle du conducteur. Mystère ... Je ne comprends pas.

Pour que les choses soient bien claires, je précise que je n'adhérerai à aucune thèse de type "complotiste".

On peut aussi relever que le camion est décrit comme étant "de 19 tonnes". J'ai même entendu qu'il s'agissait d'un semi-remorque! Les photos démontrent qu'il s'agit d'un poids lourd dont le poids total AUTORISE en CHARGE est de 19 tonnes (cette mention - PTAC - figure obligatoirement sur la caisse du camion). Cela ne signifie pas que le camion était effectivement chargé. Il y a tout lieu de penser qu'il était vide (ce dont il faut se réjouir car un poids lourd pesant effectivement 19 tonnes, lancé à pleine vitesse, fait des dégats bien plus importants bien qu'étant, par son "inertie", plus difficile à manoeuvrer). En tout état de cause, ce n'est pas un semi-remorque (c'est à dire un engin articulé avec tracteur et remorque). Preuve, s'il était nécessaire d'en fournir, que les journalistes qui ont parlé d'un semi-remorque n'ont procédé à aucune vérification, comportement qui doit être pourtant à la base du métier. En outre, des semi-remorques de 19 tonnes, ça n'existe pas! Ils ont tous un PTAC bien plus élevé (38 tonnes, voire 44 tonnes). C'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont articulés ...

 

J'ai bien entendu le Président de la République en appeler à l'unité nationale. Autant dire les choses avec la plus grande clarté! Pour ce qui me concerne, c'est FORMELLEMENT et DEFINITIVEMENT EXCLU. J'ai déjà écrit que j'allais oeuvrer à ce que cette personne - si elle est candidate à sa propre succession - ne parvienne pas au second tour, soit battue si, d'aventure, elle y parvenait, l'idéal étant qu'elle arrive quatrième au soir du premier tour afin qu'il soit bien acté du rejet massif dont elle mérite amplement d'être l'objet. Ce raisonnement vaut pour n'importe quel autre socialiste de substitution. S'il y a des socialistes qui ne comprennent pas, je leur rappelerai la loi dite "Travail" ... Ce projet funeste est la cause principale de mon basculement tant il m'apparait inadmissible que des socialistes (que j'ai contribué à élire en 2012!) puissent diriger leurs actions contre ceux qui travaillent ou qui cherchent désespérement à travailler.

J'observe, au passage, qu'on emploie, d'une manière quasi-exclusive désormais, l'expression "chef de l'Etat" voire, quand il s'agit de Valls, l'expression de "chef du Gouvernement" ... Je ne supporte plus! Ma réaction devient épidermique ... Rappelons que le dernier "chef de l'Etat" que la France a connu, c'était précisément lorsque la France n'était plus une République parce que le Parlement de Front Populaire avait décidé de confier à Pétain les pleins pouvoirs! Libre aux socialistes de se référer à Pétain (Mitterrand avait reçu la francisque des mains mêmes de Pétain) mais, pour ce qui me concerne, Pétain n'est pas ma tasse de thé!

 

Passons maintenant à l'autre évènement de l'actualité : le coup d'Etat - vraisemblablement avorté - qui a eu lieu en Turquie.

Une fois de plus, les militaires se sont mêlés de politique dans le plein exercice de leurs attributions constitutionnelles! Ca devient, chez eux, une sorte de manie! Ils ne parviennent pas à comprendre que l'Etat leur à confié des armes pour  défendre les citoyens. En aucun cas pour exercer un quelconque pouvoir de leur propre autorité! 

Je n'ai pas les éléments pour apprécier les tenants et aboutissants de cette tentative de coup d'Etat. Une chose est certaine : quoi que l'on puisse penser de Erdogan, on doit constater qu'il a été élu par le PEUPLE avec une confortable majorité. Il est donc légitime. Tout comme l'est Hollande et, avant lui, Sarkozy, Chirac, Mitterrand, Giscard d'Estaing, Pompidou, de Gaulle ...

J'ai noté que les responsables de ce coup d'Etat allaient devoir payer "le prix le plus élevé", c'est à dire vraisemblablement la peine de mort (?), à tout le moins une lourde peine de prison ferme ... Je ne puis qu'approuver une telle conclusion.

Que signifie cette tentative de coup d'Etat? Quelles sont les forces politiques et sociales qui sont derrière? Je constate, pour m'en réjouir, que le PEUPLE turc est descendu dans la rue, "par millions" à ce qu'il parait ... Des millions, cela me parait beaucoup. De nombreuses centaines de milliers me parait plus vraisemblable. Il semble, en toute première analyse, que ce soit bien le PEUPLE qui a eu le dernier mot. Je ne peux que m'en réjouir!

Commenter cet article

I-Cube 17/07/2016 10:21

Euh, là, vous faites dans l'ignominie : Ca n'a rien à voir, tout de même !

Jacques Heurtault 17/07/2016 10:46

Qu'est-ce-qui n'a rien à voir? je ne comprends pas votre commentaire ... Je ne peux donc pas y donner une réponse utile. Merci de préciser.

I-Cube 16/07/2016 20:18

Quelle époque !

Bien à vous !

I-Cube

Jacques Heurtault 17/07/2016 00:27

Restons lucides! On a connu bien pire ... Y compris dans notre beau pays! Mais ce n'était autant médiatisé ...
84 morts, c'est approximativement le nombre moyen de tués sur nos routes chaque semaine. On dira donc que, désormais, les semaines sont au nombre de 53 chaque année et non plus de 52.
Pareillement, 84, c'est approximativement le nombre de personnes qui meurent au travail (ou des suites de leur travail) chaque mois en France. On dira donc, si on préfère, que les années comptent désormais 13 mois et non plus seulement 12.

Question de Détail 16/07/2016 16:01

Normal que, sur la promenade des Anglais, le conducteur se trouve à gauche... (sinon, il sertait déchu de son permis de conduire : m^me à titre posthume, c'est ennuyeux, voire dissuasif)

Jacques Heurtault 16/07/2016 16:18

Mouais ... Disons que je ne partage pas votre humour.