Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Turquie : j'attends la suite avec intérêt!

22 Juillet 2016, 13:47pm

Publié par Jacques Heurtault

A moins d'être complètement idiot, il est clair désormais que Erdogan, au minimum, savait qu'un coup d'Etat se préparait, qu'il a, discrétement, préparé son action en défense et, surtout, la réplique tous azimuts qu'il développe en ce moment et dont on ne voit pas bien la fin prochaine.

J'ai très envie de faire le point "selon mon point de vue"!

 

1. Il faut que, dans tous les cas, les militaires apprennent à rester à leur place qui consiste à obéir aux ordres du pouvoir civil, surtout quand celui-ci est le résultat de consultations électorales régulières (rien n'indique que des tripatouillages d'urnes et de procès-verbaux de résultats électoraux ont eu lieu en Turquie alors qu'on est certain que de tels tripatouillages ont eu lieu en Autriche tout récemment).

Donc, si des putschistes sont condamnés lourdement pour avoir participé (ou pour ne pas avoir pris les initiatives qu'ils devaient prendre quand ils ont eut connaissance de la tentative de coup d'Etat) à cette tentative de putsch, il ne faudra pas compter sur moi pour prendre leur défense.

Cela vaut AUSSI pour la France si, d'aventure, des militaires étaient tentés par une initiative de même nature.

Cela revient à dire qu'il n'y a pas lieu de prendre en considération la couleur politique des putschistes. Un coup d'Etat est, en soi, inadmissible et ne saurait donc être admis ni même "excusé".

 

2. Je constate que la situation nouvelle qui risque d'en résulter dans cette région du monde va être intéressante à suivre.

On sait que, bien avant le putsch, la Turquie s'était rapprochée de la Russie. Erdogan avait présenté ses excuses à Poutine pour les deux avions russes abattus un peu précipitamment et pour des raisons pas très légitimes compte tenu du contexte.

On sait également que Kerry a déclaré que si la Turquie persistait à ne pas respecter l'Etat de droit (contre-mesures répressives suite au putsch avorté), elle n'aurait plus sa place au sein de l'Otan. J'attends de voir ... Mais, si cela devait se produire, ce ne serait pas pour me déplaire! Erdogan ne manquerait pas d'aller voir Poutine afin de se couvrir, ce qui modifierait grandement la situation dans cette région du monde, assez vaste. Pour peu que la Chine envoie des navires de guerre dans le golfe du Mexique avec une base militaire au Vénézuela (puisque les Etats Unis en ont plusieurs en Mer de Chine!), la face du monde s'en trouverait changée. Nous n'y sommes pas!

 

3. Faute d'avoir suffisamment d'informations FIABLES, je suis obligé de m'en tenir à renouveler des principes. Parmi ceux-ci, le rétablissement des fondamentaux dans les relations d'Etat à Etat. Cela signifie que, depuis la France, il n'y a pas lieu de porter une appréciation sur ce qui se passe en Turquie dès lors que les relations entre la France et la Turquie ne sont pas modifiées ou ne risquent pas d'être significativement modifiées. C'est en vertu de ce principe que je trouve normal que la Russie intervienne en Syrie puisque c'est le Gouvernement légal de la République Arabe Syrienne qui en a fait la demande alors que l'intervention française sur le même territoire syrien est contestable puisque cette intervention ne se fait pas à la demande des mêmes autorités syriennes. Cette attitude LOGIQUE est d'autant plus légitime qu'il est désormais avéré que, à chaque fois que les "Occidentaux" interviennent militairement (et donc violemment!) quelque part sur la planète, la situation est bien pire après qu'avant! Donc, NON MERCI!

Il convient, dès à présent, de mettre un terme à tout le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne. J'étais déjà un adepte de cette orientation sur le fondement que la Turquie n'a rien à faire DANS l'Union Européenne attendu que ce pays n'est pas situé en Europe (même si cette affirmation n'est pas tout à fait vraie pour la région stambouliote qui se trouve, elle, bel et bien en Europe). Il est, en outre, parfaitement possible que la Turquie puisse développer des relations commerciales avec l'Union Européenne sans qu'il soit nécessaire qu'elle en soit membre.

 

4. Je n'ai, depuis de nombreux mois, AUCUNE confiance globale dans les médias tant je suis convaicu qu'ils n'informent que trop rarement, préférant "militer" pour telle ou telle orientation plutôt que telle ou telle autre. Que des personnes politiquement engagées s'expriment dans les médias est, par contre, parfaitement normal! Malheureusement, le plus souvent, le pluralisme le plus élémentaire est loin, très loin d'être respecté. Un jour, ces mêmes médias finiront par comprendre que c'est ce phénoménal déséquilibre qui est la cause profonde du développement des thèses "complotistes" sur les réseaux sociaux. Espérons qu'ils s'en rendent compte avant que la situation ne devienne irratrapable. Ca urge!

Ne sachant pas vraiment ce qui se passe en Turquie, je reste sur la réserve prudente face aux mesures prises par Erdogan. Wait and see!

Commenter cet article

Rasoir d'Ocam 13/08/2016 16:08

Pas besoin de faire appel à un simulacre de coup d'etat pour expliquer que des listes de gens à faire disparaître soient très vite mises à jour (ceci rajouterait inutilement de la complexité pour le théoricien du complot, et des risques que les simulateurs se prennent au jeu et deviennent sultan à la place du sultan) : les guelenistes, brouillés avec Erdogan depuis leur dénonciation de faits de corruption , avaient -et ont toujours,aux USA, Canada et Australie entre autres- des écoles privées considérées comme de bonne qualité -l'équivalent des jésuites ou maristes- et il suffisait de piocher dans les fichiers des anciens élèves (ceci explique aussi la mise en garde à vue à durée indéterminée, voire l'inculpation d'enseignants -si tout va pour le "mieux" pour eux :ils cessent d'être disparus /gardés au secret une fois inculpés- , qui semble absurde pour expliquer un coup d'état militaire).

Ces écoles privées peuvent être très rentables, d'où l'interet de les saisir (et de nommer un ami pour les gérer : les journaux saisis par l'AKP depuis un an sont assez vite ... mis en faillite, et leur administrateurs s'en retrouvent enrichis : le même scénario, financièrement interessant, a de fortes chances de se reproduire à grande échelle avec les écoles de Guelen) .

Il existe en Turquie une foultitude de théories du complot, certaines ont même intelligentes; pas la peine d'infliger au lecteur des allusions aussi lourdingues que creuses, que la concurrence place dans une perspective ... embarrassante...

Ah, au fait : je suis charitable, je vous ai fait toute la pub que vous méritez fin juillet (peut ^etre que ça a fait remonter votre nombre de lecteurs, je m'en moque...) http://theconversation.com/turquie-la-crise-permanente-comme-outil-de-domination-62731 . Ceci, dans un site qui informe réellement ses lecteurs (c'est un signe de respect et de bonne santé intellectuelle)

Jacques Heurtault 13/08/2016 16:34

Désormais, on sait que vous vous appelez, dans la vraie vie, Denis Brion.

I-Cube 22/07/2016 18:31

Bé si, on sait : Il purge !
Jusque dans les ékoles, d'ailleurs, les juges, les fonctionnaires, les militaires bien sûr, enfin les "chefs" surtout.

Moi j'adore l'idée d'aller purger des putschistes chez maîtresses d'ékole : Absolument génial !

Bien à vous !

I-Cube

Jacques Heurtault 13/08/2016 17:53

Je moque bien du nombre de "clics" ... Je constate, pour m'en étonner, que, selon vous, les blogueurs sérieux ne craignent pas de signer leurs écrits de leur vrai nom. Comme vous ne signez jamais vos commentaires sur mon blog autrement qu'en employant des pseudonymes pour le moins étranges, j'en déduis que vous ne vous considérez pas vous même comme un blogueur sérieux ...
Pour ma modeste part, je ne prétends à rien du tout! Ce blog que je gère depuis bientôt 11 ans n'a qu'un seul objectif : ME permettre de défendre MES idées ...

Rasoir d'Ocam 13/08/2016 17:43

Et vous pouvez aussi savoir que je fais la différence entre les petits , tout petits blogueurs, obsédés par les noms et les clics... et les sérieux , qui se soucient de faire parvenir à leurs lecteurs une information de qualité, pas des bribes mal digérées... (et chez lesquels c'est un honneur de signer de son nom, même -et surtout- s'ils s'en moquent).

Pour revenir à la Turquie (je croyais que c'était le sujet), très affaiblie militairement (plus de cadres experimentés) et économiquement, qu'elle se rabiboche avec Israel, la Russie ... elle a perdu toute crédibilité internationale (on traite les changements d'alliance spectaculaires d'une fesse distraite; ça marche aussi en France) : en Russie, surtout avec le prestige kurde lié à la prise de Minbij/Munguj/Mahbog, bloquant les liens entre le Caliphat de Baghdad et la Turquie (avec récupération des archives de Daesh à la clé https://www.rt.com/news/348953-manbij-us-rebels-isis-documents/, ce qui peut mettre mal à l'aise la Turquie une fois que les services de renseignements les auront exploitées ), le PYD -lié historiquement au PKK- , qui a une représentation à Moscou (comme à .. Paris, Prague et Stockholm) http://rudaw.net/english/middleeast/syria/070220161 garde le calme des vieilles troupes devant des bruits de fermeture de ladite représentation http://aranews.net/2016/08/syrian-kurds-not-expect-change-russian-policy-putin-erdogan-meeting/. Ce, alors que le nouveau très cher ami de Putin (je cite de mémoire une interviez hilarante de l'agence Tass- fait une crise de nerfs quand il entend parler du YPD/PYD ....

Jacques Heurtault 22/07/2016 19:04

Mais qui vous autorise à affirmer qu'il purge aussi chez les maitresses d'école? Elles sont en prison? Parce que si ce sont les "médias occidentaux" qui le disent, pour moi, ça compte pour du beurre! Tous les juges et les procureurs qui ont été placés en détention le sont-ils toujours? Combien de militaires putschistes ont, à ce jour, été fusillés?
Entendons nous bien : quiconque a pris fait et cause EN FAVEUR des putschistes DOIT, normalement subir le contre-coup de l'échec de ces derniers!
Prenons un contre-exemple : supposons que les putschistes s'avèrent être des vrais fascistes (je dis ça, comme ça ... parce que, en général, se sont tous des "rouges", n'est-ce pas!). Si le pouvoir en place purge chez les "rouges", il est facile de conclure qu'il y a un coup fourré quelque part ...
Disons le autrement : si après un coup d'Etat de droite, on coffre, après l'échec du coup d'Etat, les militants de gauche, il y a un coup fourré ... Par contre, si après un coup d'Etat de gauche, on purge, après l'échec du coup d'Etat, chez les militants de gauche, alors tout est ... disons "normal"!
Comme je n'ai jamais participé à un coup d'Etat, ni en France ni ailleurs, je ne peux pas en dire plus!
Comprenons nous bien : un coup d'Etat, c'est un coup de force ILLEGAL. Si Hollande devait actionner l'article 16, personne ne pourrait crier au coup d'Etat! L'article 16 est prévu dans la Constitution ...

Il y a quelque chose qui me turlupine : il parait que l'avion d'Erdogan a été "verrouillé" par deux F16 "putschistes". Il suffisait d'appuyer sur le bouton. Pourquoi cela n'a-t-il pas été fait? Un bémol, cependant : quand un avion de combat "verrouille" une cible, il faut une seconde action, commandée depuis le sol, pour que le tir soit effectivement possible... Tout n'a pas été dit sur ce putsch manqué.

jacqueshenry 22/07/2016 16:09

entièrement d'accord avec vous !
Le Quai d'Orsay savait trois jours avant qu'il y aurait des troubles en Turquie puisque toutes les festivités prévues pour le 14 juillet ont été annulées tant à Ankara qu'Izmir et Istanbul : C'était donc bien un coup monté par Erdogan qui a eu la délicatesse d'alerter les chancelleries ...

Jacques Heurtault 22/07/2016 16:44

Franchement, je tombe des nues! J'ose à peine croire que vous puissiez avoir raison ... Ce que vous dites est rien moins qu'énorme! Vous êtes le seul qui, dans le petit cercle des les lectures, développe cette thèse.
Merci de développer. Vous disposerez, sur ce blog, de toute la place nécessaire pour porter le maximum d'information allant dans ce sens. Bien à vous!