Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Jacqueline Sauvage restera - c'est heureux - en prison!

12 Août 2016, 15:29pm

Publié par Jacques Heurtault

On se souvient de cette affaire dite "Jacqueline Sauvage", laquelle personne, faisant preuve d'une sauvagerie indiscutable, avait assassiné son mari en lui tirant, dans le dos, à TROIS reprises avec un fusil de chasse, arme dont elle était une habituée puisque pratiquant, régulièrement et de longue date, cette activité qui nécessite de faire preuve d'un sang froid en toutes circonstances.

Motif : ledit mari exerçait sur elle des violences depuis 47 ans! Une Cour d'assises avait tranché une première fois : 10 ans de réclusion criminelle. Une seconde Cour d'Assises, différente de la première, avait - la sauvage Sauvage ( non, je ne me répète pas!) ayant fait appel - confirmé la condamnation prononcée par la première Cour. Dans ce deuxième arrêt, il faut une majorité renforcée au sein du jury.

Un fusil de chasse comporte, au maximum, DEUX canons. Pour tirer trois fois, il faut donc, obligatoirement, recharger l'arme. Rien à voir avec un fusil à répétition qui, lui, dispose d'un chargeur, ce qui permet de tirer cinq cartouches ( le plus souvent) sans avoir à recharger. (Renseignements pris  s'agit non pas d'un fusil à deux coups mais d'une carabine à un seul coup! La sauvage Sauvage aura donc chargé puis rechargé TROIS fois!).

On imagine la scène : elle tire deux cartouches dans le dos de son mari, à bout portant. Sous l'effet des deux tirs précédents, la cible ne peut que s'effondrer. Pour tirer une troisième cartouche, il faut éjecter les deux premières et en mettre - au moins - une troisième dans l'un des canons. Selon toute vraisemblance, la victime était donc à terre au moment du troisième tir ...

Qui peut croire qu'une personne qui se dit, par la suite, victime de violences depuis quarante sept ans et qui n'a jamais porté plainte contre l'auteur de ces violences, puisse invoquer la légitime défense en tirant DANS LE DOS ET A TROIS REPRISES? Evidemment personne! Sauf, bien sûr, à faire preuve de la plus absolue mauvaise foi ...

Sans que l'on sache exactement ni le comment ni le pourquoi, une campagne de presse phénoménale a été déclenchée tendant à obtenir une grâce de la part du Président de la République ... Lequel n'a rien trouvé de mieux à faire que de l'accorder "partiellement" ...

Je n'entrerai pas dans les détails de la procédure, complexe. Cela ne ferait qu'apporter de la confusion à une bonne et saine compréhension du problème. Toujours est-il que la sauvage Jacqueline Sauvage pouvait, légalement, introduire une demande de libération conditionnelle alors qu'elle était bien loin d'avoir accompli sa peine pourtant réduite du fait de la "grâce présidentielle". On ne saurait incriminer Madame la sauvage d'avoir utilisé tous les moyens de droit que lui donne la Loi en vue de ne pas être condamnée puis d'obtenir une réduction de sa peine ou un allègement des conditions de sa détention. Pareillement, on ne saurait condamner ses avocats d'avoir mobilisé différents moyens de sensibilisation afin de mieux défendre leur cliente.

On peut, par contre, se réjouir que le tribunal compétent ait décidé de ne pas donner suite à la demande de libération conditionnelle dont il était saisi.

 

Commenter cet article

Cambournac 13/08/2016 16:47

Bonjour,
Abonné à votre blog je me permets de réagir sur cet article car il y a une erreur technique...
En effet il existe depuis les années 60 des fusils de chasse semi-automatiques à 3 coups.Moi-même en possédait un ainsi que mon père ou mon oncle.Les 3 coups peuvent être tirés en suivant sans ouvrir pour réarmer. Alors il faudrait connaitre le type d'arme qu'elle a utilisé et vous ne pouvez en aucun cas insinuer qu'elle à rechargé pour tirer un 3ème coup...
Actuellement il s'en vends avec 5 cartouches tirables en suivant sans réarmer.
ci-après une pub internet et vous pourrez en trouver bien d'autres :

DESCRIPTION DU PRODUIT :
Fusil à pompe & semi-automatique Manuchasse VENATOR DUO-SYS calibre 12/76
Rayure du canon spécial Chasse pour un groupement optimal
Canon : 71 ou 76 cm
Crosse et devant synthétique
Poids : 3,35 kg
Calibre 12/76
Canon rayé
Capacité du chargeur 2+1
Carcasse fraisée de 11 mm

Distance crosse-détente : 36,5 cm

Fusil de chasse hybride, permettant de passer d'un mode semi-automatique à une répétition à pompe. La fiabilité d'un fusil à pompe couplée à la rapidité d'un fusil semi-automatique !

Merci donc de bien vouloir en tenir compte et d'en informer vos lecteurs, car cela change complétement votre point de vue erroné en l’occurrence.Et alors que chacun se fasse une opinion avec les vrais éléments.
Bien à vous.

Jacques Heurtault 13/08/2016 17:05

Je vous remercie de cet important (très important, même!) commentaire ... Je ne connais strictement rien aux armes à feu (pas plus qu'aux armes blanches, d'ailleurs!). Il reste acquis que Jacqueline Sauvage a tiré DANS LE DOS et qu'elle n'a, JAMAIS, porté plainte pour quelques violences que ce soit, pas plus que ses filles pour de supposés viols.
Je me risque à un axe de recherche : qu'en était-il de la situation patrimoniale du couple AVANT le meurtre? Qu'est-elle devenue APRES le meurtre? Le fils s'est suicidé le jour même du meurtre. Dans quelles circonstances précises? Où? Le maris dirigeait, semble-t-il, une entreprise dont on ne sait pas grand chose ...
Dans le même esprit, il n'est pas question d'une quelconque demande de divorce pendant les 47 ans de vie commune ...
Toute cette affaire est bien trouble à mes yeux. Méfiance! Je déteste, par principe, les emballements médiatiques.
On peut même lire que, selon une députée des Bouches du Rhône, cette décision de rejet de la demande de liberté conditionnelle est un encouragement pour les maris violents! Faut-il rappeler que ledit mari, dans cette affaire, a été TUE? D'aucuns sembleraient enclins à l'oublier ...