Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

"Il" est candidat!

24 Août 2016, 10:24am

Publié par Jacques Heurtault

Il est candidat! Ca y est, Sarko s'est déboutonné ... Vous allez voir ce que vous allez voir! L'ancien Président de la République, celui qui s'est si brillamment illustré avec (au moins!) deux célèbres formules : "Casse toi, pauvre con!" et "Celui qui a fait ça mériterait d'être pendu avec un croc de boucher" (ce n'est pas la formule exacte mais c'est l'esprit ...) aspire donc à redevenir Président de la République ...

Manifestement, son programme de campagne (qu'il ne faut surtout pas confondre avec ce qu'il fera si - par malheur - il devait être élu!) est un VRAI programme d'extrême-droite. Je m'en réjouis! Non pas que je me reconnaisse si peu que ce soit dans ces "valeurs" mais, dans le débat politique qui s'annonce, on va avoir droit à une clarification...

Le but du jeu politique de Sarko est lumineux :

1. Le pays vire vers l'extrême-droite. La preuve, le Front National progresse à chaque élection ou presque.

2. Si je veux être élu, il faut donc que je siphonne les voix de ce parti ... Pour y parvenir, rien de mieux que de "reprendre" la thématique du Front National! De la sorte, les électeurs de ce parti pourront voter pour moi plutôt que voter pour le F.N.

Il faut reconnaitre à Sarko qu'il est le seul candidat, le seul leader politique qui, jusqu'à ce jour, a réussi à faire baisser le score de ce parti. Les socialistes, eux, ont une démarche différente : leur but réel est de faire progresser le F.N afin que des voix qui pourraient se porter sur des candidats très droitiers se portent préférentiellement sur le F.N. Compte tenu des modes de scrutin en vigueur, aucune alliance entre le F.N. et les partis de droite n'étant concevable, le P.S. devient "majoritaire" par dispersion des voix de droite ... C'est leur raisonnement et les faits démontrent que c'est bien, jour après jour, la stratégie qu'ils développent. C'est grâce à ce jeu (particulièrement malsain!) qu'ils parviennent à gouverner alors qu'ils sont très loin d'avoir la majorité absolue des voix dans le pays.

 

Cependant, je pense que Sarko commet une erreur majeure ... Selon moi, si le F.N. fait des scores mirobolants - il est passé de 1,5% des voix en 1981 (année d'accession de la gauche au pouvoir) à, au moins, 28% en 2015 (plus récent scrutin national ayant eu lieu) - c'est dû non pas à la montée des idées d'extrême-droite mais à la montée de la désespérance qui se traduit par un vote de protestation qui se concentre sur le Front National. Jadis, il se concentrait sur le PCF ... Dès qu'une issue s'est présentée par la faute politique majeure du PCF de se lancer dans une politique d'Union de la Gauche, ce parti a chûté durement. De 22% en 1973 il est tombé à 16% (premier tour de la Présidentielle de 1981) puis à 10% en 1984 au élections européennes. Depuis, la descente aux enfers s'est poursuivie : il en est, maintenant, à environ 2% ...

 

La balle est désormais dans le camp de Marine Le Pen ... Elle a déjà apporté la preuve de son pragmatisme stratégique en nettoyant son parti de beaucoup des éléments fascistes, néo-nazis et d'extrême-droite (la vraie!) qui l'infestait. On ne peut que s'en réjouir.

Va-t-elle tomber dans le panneau que lui tend Sarko en glissant vers l'extrême-droite afin de se situer à droite de Sarko qui, lui-même, a choisi de glisser très à droite?

Ou bien va-t-elle glisser résolument vers un positionnement purement patriotique susceptible de rassembler aussi bien à gauche qu'à droite? L'avenir proche devrait nous renseigner ...

 

Pour ma modeste part, je vais oeuvrer à deux objectifs complémentaires :

1. L'élimination politique de Hollande ou de n'importe quel autre "substitut" (Hamon, Montebourg, Lieneman, etc ...)

2. Le placement de Mélenchon pour la compétition du second tour afin de faire en sorte qu'il soit opposé à Marine Le Pen ...

Pour y parvenir, il n'est pas exclu que je participe aux primaires aussi bien du P.S que de la droite ... afin de faire éliminer Hollande dès la primaire du P.S et de faire investir Sarko afin de favoriser la candidature de Bayrou (le but étant d'affaiblir aussi bien le P.S que la droite). Je n'ai pas encore pris ma décision ...

Commenter cet article