Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Mélenchon contre Le Pen au second tour : c'est en bonne voie!

16 Novembre 2016, 16:17pm

Publié par Jacques Heurtault

Décidément, ce Macron est un excellent homme! Il vient de nous annoncer qu'il sera candidat à l'élection présidentielle ... C'est exactement ce qui me convient!

J'estime en effet que la meilleure façon de sortir le pays de la merde dans laquelle les "Saucisses à listes" l'ont mis c'est de se retrouver, au deuxième tour, avec un duel droite/gauche ... Jean Luc Mélenchon pour la Gauche et Marine Le Pen pour la Droite!

Pour y parvenir, il faut que ces deux concurrents du premier tour arrivent en tête ... De la sorte, les électrices et les électeurs auront un vrai choix! Soit un candidat anti-système avec Mélenchon, soit un autre candidat anti-système avec Marine Le Pen!

Mieux! Ceusses qui voudront préférer la femme (histoire de prendre leur revanche face à défaite de Hitlery Clinton!) pourront voter pour Marine Le Pen! Excellent! Moi, j'ai déjà dit que ce serait Jean Luc Mélenchon ... Evidemment, s'il ne parvient pas à accéder au second tour, il faudra bien que je me résolve à voter pour l'ultime candidate anti-système, à savoir Marine Le Pen ...

En tout état de cause, voter pour un ou une candidate "pro-système" est exclu!

Et Macron là-dedans? Qu'est-ce qu'il vient y faire?

C'est très simple ... Toutes les voix qui se porteront sur son nom seront autant de voix en moins pour les candidats "pro-système". Il sera, par le fait même, un candidat favorisant la dispersion ... Je "vois" la tronche de Valls, tordant le nez car, de toute évidence, ça le démange d'y aller! Manquerait plus que ça pour plonger dans le fond de la fosse à purin! Merde, alors! Avoir Valls pour président de la République! Une vraie cata ...! Et pourquoi pas Hollande tant qu'on y est?

Le mieux, c'est qu'il n'y ait pas de primaires chez les "saucisses à listes" et que Sarko soit battu lors des primaires de droite afin que, poussé par son esprit de revanche, il décide de se présenter quand même contre le vainqueur de cette primaire! Cela provoquerait - peut-être - la candidature de Bayrou! Encore un solide facteur de division et de dispersion des candidats pro-système ... Très bon, ça! Très, très bon!

Je prie le Bon Dieu que ces scénarios puissent se réaliser!

1. Le Pen

2. Mélenchon

3. Le tas de merdes (peu importe l'ordre d'arrivée à partir du troisième ...). Quoique, Hollande quatrième ou cinquième (sait-on jamais? on a bien le droit de rêver!) ne serait pas pour me déplaire ...

 

Commenter cet article

En passant 28/11/2016 13:37

C'est tout à fait ça Jacques, mais je n'osais pas le formuler aussi directement.
Pour moi LA question est de savoir quel monde nous voulons pour nos enfants. Et bien entendu en tenant compte de la réalité, à savoir les limites de notre planète et les lois de la physique. Et partant de là c'est un véritable projet de société que nous devons définir. Une utopie... si vous voulez.
Mélenchon place en effet l'écologie au coeur de son programme. Même s'il a encore quelques lacunes... il progresse. Il combat la publicité et "s' interdit le mot croissance" ...
Sur ce point il va avoir du mal à convaincre. Depuis des décennies et des décennies, la religion du "progrès" a bien trop colonisé les esprits sur les bienfaits de cette fameuse croissance du PIB.

Enfin bon, même si je ne crois pas aux miracles et surtout pas à ceux de la techno-science... je veux encore croire à celui qui placerait Mélenchon au second tour.

Jacques Heurtault 28/11/2016 19:52

Il est non seulement essentiel d'y croire, condition nécessaire pour qu'il soit effectivement présent, mais encore faut-il qu'il soit opposé à Marine Le Pen, condition elle aussi nécessaire pour la victoire de Jean Luc Mélenchon ... L'idéologie dominante étant l'idéologie de la classe dominante, il n'y a pas d'autre choix que d'acculer ladite classe (caste conviendrait mieux, sans doute) à souhaiter la victoire de Mélenchon plutôt que celle de Le Pen. Mélenchon reste, avec raison, favorable à l'Europe A CONDITION que les conditions de son fonctionnement soient renégociées. Marine Le Pen, elle, est favorable à un REPLI identitaire, c'est à dire à une orientation explicitement "réactionnaire" (c'est à dire d'un retour "en arrière"), attitude qui va à contresens de l'Histoire! L'Histoire ne recule pas! Le temps ne recule pas! Parfois, la direction prise n'est pas la meilleure, parfois même elle est franchement très très mauvaise!

En passant 28/11/2016 12:44

Ce ne sera donc pas Juppé mais Fillon qui... éventuellement ... se retrouvera au second tour, face à ... très probablement ... Marine le Pen.
Moi je n'ai pas de boule de cristal, et je n'ai pas envie de jouer à ce jeu malsain des petites stratégies visant à booster ou affaiblir untel ou untel.
En tous cas je pense comme Jacques Heurtault que ce scénario au second tour (Mélenchon-Le Pen) serait l'occasion pour les français de sortir enfin de ce système catastrophique. Et l'occasion pour moi de retourner voter.
Reste à savoir si les français ont envie de sortir de ce système... j'ai beaucoup de raisons de penser qu'ils s'en accommodent plutôt bien. Et que bon nombre de ceux qui combattent ce système et qui souhaiteraient le changer, voudraient toutefois en conserver les avantages. En quelque sorte, ils voudraient le beurre et l'argent du beurre.

Jacques Heurtault 28/11/2016 12:59

Merci pour votre appréciation qui converge avec la mienne! Certes, la tentation est forte de vouloir le beurre et l'argent du beurre ...
Il y en a même qui voudraient le beurre, l'argent du beurre, la crème qui a servi à faire le beurre, le lait duquel on a extrait la crème, la vache qui a donné le lait, la ferme qui a nourri la vache, la fermière qui s'est occupée de la vache et de la ferme et - pourquoi s'arrêter en si bon chemin? - la chatte de la fermière! Il faut bien en convenir : ça fait beaucoup! Beaucoup trop!

Pierre 18/11/2016 12:34

Bonjour,
Le programme d’Alain Juppé est tout à fait nécessaire pour la France. La seule façon de retrouver le plein emploi est de redonner aux entreprises la possibilité d’investir et d’embaucher et pour cela il faut réformer. Aujourd’hui, les entreprises ont peur d’embaucher surtout en CDI. Ancien DRH dans des groupes importants et ancien chef d’entreprise (PME), je connais bien tous ces blocages.
Alain Juppé ne jette pas l’anathème sur les uns ou les autres, il ne divise pas les Français selon que leur origine est gauloise ou non.
Par ailleurs, c’est lui qui rassemblera le plus largement, ce qui est indispensable pour enfin faire les réformes nécessaires pour redresser la France.
C’est pourquoi, j’irai voter pour lui aux primaires.
Bien cordialement.

Jacques Heurtault 18/11/2016 12:58

Bonjour Pierre!
A l'évidence votre vote en faveur d'Alain Juppé sera un vote de conviction et ce comportement mérite d'être salué.
Je suis favorable à des réformes profondes mais vous aurez évidemment compris que mes réformes - fortement simplificatrices - ne vont pas dans le sens que vous souhaitez. Nous aurons certainement (Je l'espère!) l'occasion d'en reparler! Je compte sur vous pour participer au débat sur ce blog (et sur d'autres!).

I-Cube 17/11/2016 09:20

On se retrouve fin avril pour en rediscuter ?

Bien à vous !

I-Cube

Jacques Heurtault 17/11/2016 18:59

On se reverra avant fin Avril, j'espère! Quant au contenu de l'article, j'ai bien le droit de rêver quand même!

Pierre LACREUSE 16/11/2016 20:53

Bonsoir,
Je ne comprends pas comment vous avez pu en arriver à souhaiter un choix de deuxième tour des présidentielles si abominable. A l'origine vous étiez partisan de réformes sérieuses. Ensuite vous avez soutenu Marine Le Pen en expliquant que c'était pour la faire monter et ainsi obliger les autres à se rassembler pour réformer sans se bloquer (droite contre gauche). Je n'ai pas approuvé votre stratégie car c'était jouer avec le feu, mais elle pouvait se comprendre et votre intention était louable. Aujourd'hui vous favorisez les deux candidats dont la politique est la plus irresponsable et mènerait notre pays à une situation bien pire qu'aujourd'hui. Peut être même à la guerre civile.
Pour ma part, je voterai Alain Juppé à la primaire, car il s'entend avec les centristes et est ouvert aux déçus du Hollandisme. Son programme est courageux sans être fou.
Bien cordialement.

Jacques Heurtault 17/11/2016 00:27

La France a connue une époque où une frange très significative de l'électorat émettait un vote protestataire en votant pour le Parti Communiste. Aujourd'hui, ce vote protestataire se retrouve dans le vote Front National. Personne ne peut sérieusement croire que les voix du Front National sont des voix fascistes, néo-nazies ou je ne sais quelles autres horreurs.
Je me réjouis que vous ayez remarquablement suivi mon blog. Je déplore que vous ne compreniez pas le sens de cette stratégie ...
Je crois profondément au bien fondé des réformes que j'ai proposées depuis Septembre 2005 (11 ans!) et qui ont assez peu variées.
Il faut, avec réalisme, constater que la mondialisation provoque bien plus de ravages qu'elle n'apporte d'avantages. Le chômage ne cesse de croitre, les plus riches deviennent encore plus riches, les plus pauvres ne parviennent pas à remonter la pente et leur nombre s'accroit quasi-quotidiennement. Je ne sais si vous habitez la Région parisienne mais je vous assure que le nombre de déshérités qui, faute d'avoir un gîte décent, dorment dans le métro, s'accroit ... La France est la cinquième ou sixième puissance mondiale. Elle ne semble même plus capable d'éduquer ses enfants. Il faut que cela cesse ...
Jean Luc Mélenchon a amorcé une mue politique de première grandeur. Il faut encourager sa démarche. Il lui reste du temps pour mûrir encore avant le premier tour ... Je ne suis pas d'accord avec tout son programme mais il est, me semble-t-il, correctement orienté!. Quant à mes allusions vers Marine Le Pen, elles sont destinées à faire peur et non à favoriser son accession au pouvoir, lequel ne se produira, de toutes les façons, pas .
Avez vous bien lu le programme d'Alain Juppé? Le monde du travail a à craindre beaucoup s'il est mis en oeuvre.