Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Rififis (au pluriel!) un peu partout ... Au F.N., à droite, chez Macron, au P.S. , chez les communistes, etc.

10 Mai 2017, 07:10am

Publié par Jacques Heurtault

Ca ne va pas fort au F.N. ... Les militants et même les responsables croyaient dur comme fer que Marine Le Pen allait gagner cette présidentielle ... J'ai toujours, avec beaucoup d'autres, considéré que c'était hors de portée, aussi bien pour cette fois-ci que pour les fois suivantes ... C'est la principale raison qui m'a poussé à choisir de voter nul au deuxième tour et non pas de voter Macron afin de "faire barrage" au F.N. ... Le F.N. est bien assez grand pour se faire barrage lui-même!

Les règlements de compte ont d'ailleurs déjà commencé. La petite-fille du borgne, nièce de la fille du même, se retire de la politique. Pas moins! Bravo ... Si le F.N. veut progresser électoralement, il n'est nul besoin d'avoir fait "Chie en ce pot" pour comprendre qu'il doit devenir un parti abandonnant les marécages de l'extrême-droite pour se diriger vers les terrains plus fertiles de la gauche "porte-misère". Il ne fait aucun doute que la misère va encore prospérer, hélas! Il en sera ainsi aussi longtemps que les irresponsables "responsables politiques" n'auront pas compris que pour améliorer la situation économique il faut d'abord améliorer puis résoudre les problèmes sociaux et non pas, comme ils le font beaucoup, croire qu'il faut améliorer la situation économique pour résoudre les problèmes sociaux.

Au P.S., on continue de croire que les autres "partis" vont toujours servir de marche pied pour permettre à ce P.S. de revenir sur le devant de la scène ... Et puis quoi, encore? Que les choses soient bien claires : ma voix n'ira plus jamais à un candidat étiqueté P.S.! Ni au premier ni au second tour, dans n'importe quel cas de figure ... J'en fais une affaire de principe et même d'élémentaire dignité! Je tiens - benoitement! - Hamon pour unique responsable de la non-présence de Jean Luc Mélenchon au second tour. Si Hamon avait annoncé son retrait pur et simple dans la semaine qui précédait le premier tour, Mélenchon aurait récupéré largement les 600.000 voix qui lui ont manqué pour assurer sa présence face à Macron.

Selon le P.S., partout où il y a un risque de voir élire un candidat F.N., il faudrait qu'il y ait un candidat unique de la "gauche" pour "faire barrage" au F.N. Et puis quoi, encore? Ainsi, presque 11 millions de personnes n'auraient aucune représentation à l'Assemblée Nationale? Qui peut avoir la naïveté de croire que ces personnes accepteraient sans broncher d'être ainsi spoliées? C'est oublier bien vite, trop vite, que la plupart de ces 11 millions de personnes ont voulu voter POUR Marine Le Pen alors que les 21 millions qui ont voté Macron ont simplement voulu - pour au moins 40% d'entre eux - que la même Marine Le Pen NE SOIT EN AUCUN CAS élue. C'est ce que, personnellement, je n'aurai pas manqué de faire si un risque quelconque de faire élire Le Pen avait existé! Que les choses soient dites, encore et encore ... autant de fois qu'il le faudra!

A droite, tous les radars sont à la recherche des missiles qui vont être envoyés par Macron pour tenter de détruire le parti Les Républicains ... Estrosi vient d'annoncer sa démission de la présidence de la région PACA. alors que l'autre Le Pen annonce son retrait de la vie politique ...Je ne sais pas si ce missile à deux têtes est un "Patriot", un "Pershing" ou un "Scud" ... mais, à coup sûr, c'est un missile!

Au P.C.F., qui, en régime de croisière, obtient environ un million de voix, "on" veut obtenir la moitié des investitures de la France Insoumise, alors même qu'il n'a toujours pas signé la charte de la France Insoumise de la présidentielle ni fait quoi que ce soit sur le plan financier! L'argent - même les stratèges en culottes courtes le savent - c'est le nerf de la guerre! En outre, personne n'a oublié que le P.C.F a ouvertement appelé à voter Macron alors que La France Insoumise, respectueuse de la sensibilité de chacun, s'est contentée d'organiser un vote indicatif de sensibilité puis d'en rendre les résultats publics afin que chacun , au plus profond de sa conscience, puisse se déterminer loin de toute insupportable pression. Une seule recommandation pressante : aucune voix pour le F.N.!

Face à cette lamentable cacophonie, il n'y a qu'une seule réponse possible : il faut que la plupart des électeurs et des électrices qui n'ont pas voulu soutenir le programme politique de Monsieur Macron au premier tour de la présidentielle se retrouvent derrière la bannière de la France Insoumise si fièrement portée par Jean Luc Mélenchon. Cela fait beaucoup de monde ... bien plus que 7 millions!

La France Insoumise, c'est aussi un gigantesque programme  décrit en 40 fascicules d'environ 30 pages chacun (en moyenne) reprenant un très grand nombre de préoccupations qui tracassent des millions de gens dans notre pays, à commencer ceux qui n'en peuvent plus de souffrir de toutes les privations qu'ils doivent subir ... Ce n'est pas parce que, moi, je ne fais pas partie de ces personnes qui souffrent que je ne me sens pas concerné par leurs souffrances! Souvent, je me demande : "Mais comment font-ils avec si peu?" ...

 

Commenter cet article

En passant 11/05/2017 19:48

Oui Jacques, il faut bien partir de là où en est. D’ailleurs, comment pourrions-nous faire autrement ?
Si nous voulons faire… nous devons déjà faire avec ce que nous sommes... pas nécessairement cons... (de toute manière c’est bien connu, on est toujours le con de quelqu’un) , il nous faut donc faire avec ce que nous avons, autrement dit avec nos « forces vives » , qui sont comme elles sont.

Vous me demandez comment faire comprendre à cette mère de famille … à ce « lumpenprolétariat » , mais pas qu’à lui, mais à tous ceux que j’appelle les « cons-ommateurs » (parce que nous vivons bien dans une société de consommation !) , à tous ces millions de gens de toutes sortes, maintenus dans cet état principalement pour servir et ne pas déranger l’Ordre Etabli … et qu’on nomme hypocritement « citoyens » uniquement pour conserver un semblant de démocratie . Parce qu'on a décrété, et qu'on nous a toujours dit qu'il n'y avait rien de mieux que la démocratie ! Moi je veux bien, mais j'ai le droit d'en douter.
Bref comme leur faire comprendre qu’ils ne sont que des esclaves et non pas des hommes et des femmes libres, encore moins des citoyens ?

Or, à quoi ressemble une démocratie sans citoyens, si ce n’est à « une étrange dictature » ? (lire Viviane Forrester) Partant de là nous sommes en droit de nous demander s’il n’est pas contre-productif de s’attacher à défendre cette parodie et à continuer de participer aux « farces électorales » .

Pour moi donc, l’urgence est à former des citoyens.
Pour répondre à votre question, tout ce que je peux dire c’est que ça ne sera pas facile. Je ne peux que proposer des pistes. Peut-être qu’il faudrait leur apprendre et leur expliquer l’allégorie de la caverne, de Platon… leur faire lire « le droit à la paresse », de Paul Lafargue… avec Henri Laborit, leur faire comprendre les mécanismes biologiques qui nous poussent à faire ceci, à croire cela... leur faire écouter « Foule sentimentale », de Souchon (« On nous fait croire, que le bonheur c’est d’avoir, de l’avoir plein nos armoires »)…
Bref, tout ça porte un nom, l’éducation populaire. Et pour faire simple, l’éducation tout court. La culture !

Il y a un candidat qui parlait de ça, et il est arrivé dernier (0,18 % : hi-han) . Il comptait allouer 2% du PIB à la Culture, plus qu’à l’Armée.

Jacques Heurtault 11/05/2017 20:54

Il y a un autre proverbe ... "La foi peut soulever des montagnes!".

En passant 11/05/2017 17:56

Panem et circenses ... (Juvenal)
Eh oui Jacques, nous en sommes bien là, du pain et des jeux ! De ce côté-là nous sommes servis !
Tout va donc très bien, Madame La Marquise ! Mais que demander de plus ? Mais que demande le Peuple ?

Entre les soldes, la junk- food et le low-cost, le vulgum pecus a de quoi se gaver, et con-sommer, toujours plus !
Entre les roues qui tournent, les grattages, les jeux de baballes, les podiums et les barnums etc, etc … il a de quoi rêver et se distraire !
Et entre TF1, M6, La Voix de son Maître, Face de Bouc et Compagnie… il a de quoi s'instruire et réfléchir !

O, Tempora ! O, Mores ! Comme disait l’autre ! (Ciceron)… Eh oui, sale époque !
Ne pensez-vous pas que Le Problème est surtout là , Jacques ?

Jacques Heurtault 11/05/2017 18:07

Si on veut respecter les principes de la démocratie, il faut bien partir de là où on est. Marx a très bien expliqué le rôle du "lumpenprolétariat" ... Comment faire comprendre à une mère de famille ayant un fils de cinq ans qu'il ne faut pas qu'elle l'envoie à la mine quand bien même cela lui permettrait (à elle!) de le nourrir?
En démocratie, une femme = un homme = une voix. Toute autre démarche revient à développer l'élitisme ("Les partisans du Brexit sont des cons"; "Les électeurs du F.N. sont des cons"; "Ceux qui ont voté "NON" en 2005 sont des cons"; etc.).

En passant 10/05/2017 17:32

Je vous reconnais déjà l'honnêteté de me dire que vous n'avez réellement pris conscience de cette réalité qu'il y a seulement quelques mois.
De mon côté il y a des années que non seulement j'en ai pris conscience, mais que je planche sur le sujet. Les limites, les lois de la physique, le "scientisme"... cette religion qui invite à croire que l'Homme grâce à sa science saura toujours résoudre tous les problèmes... le déni de réalité... bref tout ça est aussi un vaste domaine, qu'il faudrait enseigner à tous dès le plus jeune âge. Mais ça non plus, ce n'est pas au programme. Par contre les jeux du cirque, la pub et la propagande... ah ça oui ! On sait depuis longtemps l'intérêt de tenir la populace dans l'ignorance et la bêtise, de lui faire croire qu'il est libre alors qu'il a le cou de plus en plus pelé... Et il n'est bien sur pas question de changer ce qui marche.

Quoi qu'il en soit, il faut du temps , pour changer les sales habitudes, les croyances... le Titanic a beaucoup d'inertie.
Hélas nous n'en avons pas trop, de temps... et ça se trouve il est déjà trop tard.

Jacques Heurtault 10/05/2017 19:42

Panem et circenses ... (Juvenal)
O, Tempora! O, Mores! (Ciceron)

En passant 10/05/2017 13:44

Bonjour Jacques.

De mon côté je serais moins confiant que vous en ce qui concerne l’arrivée au pouvoir un jour du FN. Moi non plus je n’ai jamais cru à cette histoire de méchant loup qu’ils n’ont cessé de nous conter du matin au soir ces derniers temps. Par contre en 2022… si la situation ne s’est pas arrangée (et je ne vois pas comment) , alors je ne vois pas non plus comment les mécontents, les désespérés… pourraient encore croire à cette histoire. Vous savez bien qu’il y a des limites à tout.

Je ne pense pas non plus que la petite fille se soit retirée définitivement de la politique. Je crois plutôt qu’elle prend du recul, pour se mettre en embuscade. Rien ne presse pour elle, elle est jeune. Si sa tante se loupe encore une fois en 2022, elle sera définitivement grillée. Adieu la Marine, place alors à la Marion, à la jeunesse (elle n’aura que 32 ans), place à la ligne et aux valeurs authentiques du FN !

Le PS est mort , il sent de plus en plus mauvais, il ne reste plus qu’à l’enterrer et on n’en parlera plus.
A droite ça pue également. Au PCF… mais c’est quoi le PCF ? Hue s'est marié avec Macron, c'est pour dire !
Vous avez oublié les écolos… là aussi il y a du rififi.

Et puis il y a la dite « France Insoumise »… menée en effet par le brillant Mélenchon, dont je ne doute pas de la sincérité, dont je ne remets pas en doute la conversion écologique… mais dont je mesure l’intelligence, l’habileté et devine la stratégie.

Quel aurait été le score de Mélenchon s’il avait réellement parlé vrai à ce peuple de cons-ommateurs désespérés ?
Désespérés seulement de ne pas pouvoir se faire autant plaisir que la pub les fait saliver… s’il leur avait parlé des limites, de simplicité volontaire, de décroissance. Il aurait fait 2 % tout au plus !

Et alors qu'aurait-il pu faire avec si peu ?

Je sais bien qu'il faut du temps pour décoloniser les imaginaires (lire Serge Latouche), du temps pour se défaire des mauvaises habitudes, d'une drogue... seulement il arrivera un moment où il faudra parler vrai, où il faudra dire qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, que le Père-Noël n'existe pas !

Jacques Heurtault 10/05/2017 14:39

C'est vrai, j'ai oublié les "écolos" ... Il faut dire qu'avec leurs monstrueux 1% ou 2% (sauf quand Cohn Bendit est meneur de jeu), il est difficile de les observer! En outre, quand il sont trois autour d'une table, il y en a toujours deux qui essaient de s'associer pour ... exclure le troisième! (Là, je reconnais que j'exagère un peu ...).
Clairement - j'en ai pris vraiment conscience il y a guère plus de quelques mois - la Terre ne peut pas offrir le train de vie qui est le mien à 7 milliards d'habitants! Je ne suis pas "pêté de tunes" mais, incontestablement, je vis correctement ... Il faut se montrer parcimonieux en construisant de nouveaux immeubles qui produisent eux-mêmes leur énergie de chauffage voire toute l'énergie qu'ils consomment. Remplacer tous les immeubles de la planète ne peut se faire en quelques années!