Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Allocation d'existence : évaluation chiffrée

26 Octobre 2005, 23:00pm

Publié par Jacques Heurtault

C'est bien beau tout ça, mon "truc" sur l'allocation d'existence ... Mais, ça donne quoi, dans le concret ? C'est ce que l'on va voir, ensemble à partir de deux exemples, voire trois (Mais pas tout le même jour! Il faut en garder pour demain). Les chiffres sont volontairement grossièrement arrondis.

1. Cas d'un salarié payé au SMIC (8,03 euros de l'heure) ayant deux enfants et dont le conjoint ne travaille pas.

Gain annuel brut : 1820 heures x 8,00 = 14615 euros. Retenues "retraites" (12%) : 1754 euros. Retenues CSG (8,75%) : 1279 euros. Retenues "chômage" (2,5%) : 365 euros. Total des retenues : 3398 euros.

Il déclare ses revenus : 14615 - (1754 + 1279 + 365) = 11217 euros.

L'allocation d'exixtence est fixée à 6000 euros par an et par personne. Soit, dans ce cas (4 personnes), 24000 euros. Il a DEJA versé 1279 euros d'impôt (CSG). Le Trésor public lui reverse donc 24000 - 1279 = 22721 euros. Son "train de vie" est donc de 33938 euros pour lui et sa famille.

2. Cas d'un foyer gagnant 6 fois le SMIC (ensemble), SANS enfant.

Gain annuel brut : 87690 euros. Retenues retraites : 10523 euros. Retenues CSG : 7673 euros. Retenues "chômage" : 2192 euros.

Il déclare ses revenus : 87690 - (10523 + 7673 + 2192) = 67302 euros.

L'allocation d'existence pour ce couple est de 12000 euros. Ce foyer a DEJA versé 7673 euros (CSG).

Il perçoit donc de la part du Trésor 12000 - 7673 = 4327 euros. Son "train de vie" est donc de 71629 euros. 

Il y a bel et bien un effet d'atténuation des écarts de revenus réels, c'est à dire un effet redistributif. 

Commenter cet article