Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Supprimer 7 jours fériés

28 Octobre 2005, 23:00pm

Publié par Jacques Heurtault

Lundi de Pentecôte ... Que n'a t-on pas entendu, lu ... Tout et n'importe quoi! Il faut reconnaître que les réponses fournies par les "politiques" étaient à peu près du même tonneau, c'est à dire presque "n'importe quoi".

Je ne vais pa reprendre ici les "arguments" des uns et des autres. Je vais y aller franco sur mes propositions audacieuses.

1. On supprime sept jours fériés. Plus précisément : Lundi de Pâques, Jeudi de l'Ascension, Lundi de Pentecôte, Assomption, Onze Novembre, Premier Mai, Huit Mai ... Pas moins! Waouh!

2. On augmente le nombre de jours de congés payés d'autant + un. Eh, oui! Quand même ... Audacieux mais pas fou!

3. On établit par la Loi que chaque salarié désireux de prendre une journée de congé payé pour participer à une commémoration, religieuse ou laïque, peut le faire DE PLEIN DROIT (l'employeur ne peut en aucun cas le lui refuser).

4. Toutes les autres libéralités plus ou moins reconnues, accordées, actées sont supprimées. Ainsi, quiconque voudra commémorer un fait religieux ou laïc aura l'entière liberté de le faire, quelle que soit sa religion ou sa sensibilité civique.

5. Le premier mai étant, actuellement, férié et chômé, donc payé double lorsqu'il est travaillé, sa suppression pourrait entrainer une perte de salaire nette pour les personnes concernées, perspective inacceptable. D'où l'augmentation de un jour au titre de la compensation.

6. Le Neuf Mai, devient jour férié, commémoration de la Victoire de la Liberté sur le nazisme (permettant ainsi de réconcilier les dates en vigueur en Europe, y compris la Russie, et commémoration de la naissance de l'Europe (déclaration Schuman).

7. Sont maintenus "Jours Fériés", sans changement, le Premier de l'An, le Quatorze Juillet, le Premier Novembre et Noël. Est-il vraiment besoin d'expliquer pourquoi?

Un temps pour chaque chose et chaque chose en son temps.

 

Commenter cet article

Laurent 11/12/2005 22:16

Je suppose que les enseignants n'auront pas ce nouveau droit de jours chômés, sinon ça va être un beau foutoire.
On va me dire qu'ils ont déjà beucoup de vacances, n'empêche, ils risquent de très mal le prendre...

Jacques Heurtault 12/12/2005 07:30

Non, les enseignats n'auront droit à aucun jour chômé selon ce système. Ils ont déjà trop de vacances. Ils ont oubliés que les vacances (du latin vacuum = vide) sont faites pour les enseignés(les élèves), pas pour les enseignants. Il faut avoir le courage de le leur rappeler, même si ça fait perdre des voix!