Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Elections des Conseils Généraux

25 Juillet 2006, 23:00pm

Publié par Jacques Heurtault

Aujourd'hui, on reste dans le registre "élections" mais, en relisant le texte, je me suis dit que j'aurai tout aussi bien pu le ranger dans la rubrique "humeurs"...

Début de la reprise :

"Les Conseils Généraux, vous connaissez, bien sûr! Ce sont ces "machins" qui ont été créés à la Révolution (jusque là, rien à dire!) et dont le mode d'élection n'a pratiquement pas varié depuis 1791. Vous avez bien lu! Pas varié depuis ... 1791 (je ne suis pas tout à fait certain de la date mais c'est sans grande importance).

Autrement dit, alors que la France d'aujourd'hui n'a plus strictement rien à voir avec celle de 1791, on continue, à peu de chose près, à élire nos "conseillers généraux" comme il y a plus de 200 ans!

La France n'est plus rurale? Et bien tant pis! On considérera qu'elle est ENCORE et TOUJOURS rurale.

D'un canton à l'autre, il y a désormais d'énormes disparités de population (de un à cinquante, mais oui ...)? Qu'à cela ne tienne! Un "conseiller général" par canton, un point c'est tout ... dixit nos valeureux "politiques" de TOUS bords (y compris chez les plus "révolutionnaires" d'entre eux (ou supposés l'être)!

Je propose donc que les Conseils Généraux, enfin devenus ce qu'ils sont réellement, à savoir des "Conseils Départementaux" soient élus selon le même mode de scrutin que les "Conseils Régionaux", tout simplement.

C'est pas génial, ça? Il fallait y penser, quand même! Pas besoin d'être député, ministre ou même Président de la République. Citoyen, tout bêtement!

Comment? Un citoyen qui se permet de réfléchir à la meilleure façon d'élire les ... élus? Ah! ça par exemple ... Et puis quoi, encore? Un socialisme (réel, s'il vous plaît) à visage humain, peut être ... Là, je fais allusion à un dessin de Jacques Faisant dans Le Figaro, juste après l'invasion de la Tchécoslovaquie par l'URSS, en Août 1968. On y voyait Brejnev avec une tête de crocodile disant à Dubcek  : "Un socialisme à visage humain? Et puis quoi, encore?".

Faut que je m'arrête ... sinon, je vais m'énerver et c'est pas bon pour le coeur."

Fin de la reprise.

Je n'ai rien à rajouter ...J'ai même l'outrecuidance de penser que l'article, tant pour le fond que pour le style, est un bon reflet de mon état d'esprit.

Commenter cet article