Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Nécessaire réforme de l'Ircantec

9 Novembre 2005, 00:00am

Publié par Jacques Heurtault

Il y a environ 20 ans, j'ai eu, de par mes responsabilités nationales au sein d'une grande confédération syndicale, à connaître le dossier des retraites par répartition et donc celui de l'Ircantec.

Les chiffres étaient clairs : on allait "dans le mur". 

Quoi de plus raisonnablement facile que de prévoir l'état futur des finances d'un régime de retraite par répartition? On connaît le nombre des cotisants et son évolution future, le nombre de pensionnés et son évolution future ... Il suffit donc, en application de la règle fondamentale de la répartition, de fixer le niveau des cotisations ET le montant des retraites pour équilibrer le régime et n'avoir pas besoin de procéder à des révisions drastiques dans l'urgence.

Encore faut-il que les "partenaires sociaux" en aient la volonté et ... le COURAGE (voir mes articles sur le paritarisme).

Encore faut-il que les pouvoirs publics aient, eux aussi, la volonté et le ... COURAGE de fixer les règles permettant aux gestionnaires de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Par exemple, permettre aux régimes de retraite par répartition de constituer les réserves financières indispensables pour faire face aux échéances normalement prévisibles (et d'ailleurs prévues!) sur le LONG TERME (au moins 10 ans, de préférence 20 ans, voire même 30 ans).

Cela n'a pas été fait. Et donc on va ... dans le mur!

On le savait ... Mais l'irresponsabilité étant la règle du paritarisme autant que des "politiques", on arrive là où on doit arriver.

Autant dire que ça va être douloureux, que ça va faire grincer (des dents), voire ruer (dans les brancards)!  

Commenter cet article