Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Sarko chez les patrons! Et bientôt chez la CGT?

1 Septembre 2007, 19:02pm

Publié par Jacques Heurtault

Ca y est! Encore de la "provoc"! 

Ben, oui! Et alors? C'est interdit? Non! Donc je le fais ... en faisant attention à ce que je vais écrire ... 

J'aurais bien voulu vous donner un lien vidéo vous permettant de suivre, sans coupure, brut de fonderie, l'intégralité du discours prononcé par le Président de la République devant les entrepreneurs du Medef, lors de l'Université d'été de ce dernier.

Je n'y parviens pas.

Aussi, je vous donne la méthode ...

1. Aller sur le site de la Présidence de la République

http://www.elysee.fr/elysee/francais/accueil.2.html

2. Cliquer ensuite sur le chapitre Ressources audio vidéo

3. Cliquer enfin sur le logo Windows Média en regard de la rubrique "Université d'été du Médef".

Vous en avez pour une petite heure ... tout sauf ennuyeuse!

Impossible de trouver le texte écrit de cette allocution ... J'aurais aimé le reproduire, au moins en grande partie, comme j'ai eu l'occasion de le faire avec des discours des candidats à la Présidence de la République, afin de pouvoir apporter mes commentaires précis . 

Je me contenterai donc de certains éclairages ...

1. En écoutant la radio (France Inter) le lendemain matin, j'ai eu une impression de déception . En regardant la vidéo, je n'ai pas du tout cette même impression! Cherchez l'erreur ...

2. Je n'attendais pas qu'il nous dise que nos salaires allaient être augmentés de 10% ... et je n'ai pas été déçu. Effectivement, je confirme qu'il ne l'a pas dit!

3. En lisant la presse (Le Monde, Les Echos), je n'ai pas reconnu ce que j'ai entendu par la suite, en écoutant l'intégralité du discours. Cherchez l'erreur ...

4. Le résumé de l'intervention de Sarko, dans la presse, est plus que succinct . De fait, on ne trouve pas, pour l'instant, le texte intégral écrit ... De là à conclure que les journalistes ne l'ont pas eu et qu'en conséquence ils n'en parlent pas, il n'y a qu'un pas ... que je n'hésite pas à franchir! Que font-ils quand le Président parle? Prennent-ils des notes? On se le demande ...

5. Je retrouve la même tonalité, dans ce discours d'élu en responsabilté, que s'il s'agissait du discours de l'ex-candidat. Cela me conforte dans l'idée qu'il fera bien ce qu'il a dit qu'il ferait ... ainsi qu'il a déjà commencé. Dont acte!

6. J'ai noté, ainsi, que, comme annoncé, l'Anpe et l'Unedic fusionneront. La décision en sera prise avant la fin de l'année. On ne sait rien de la forme juridique que prendra la nouvelle structure. Pour ce qui me concerne, je ne vois pas d'inconvénient à perdre mon statut d'agent public en échange d'un alignement de mon salaire sur la grille, de droit privé, pratiquée aux Assedic. Cela me vaudrait une majoration de celui-ci d'environ 30%! Pas de raison objective de cracher dessus!

7. Je ne comprends pas l'intérêt d'ouvrir une voie de séparation à l'amiable entre un empoyeur et un de ses salariés. Une telle possibilité existe déjà, à ma connaissance, par le biais d'une transaction judiciaire en bonne et dûe forme! Qu'on ne me dise pas que cela n'est pas possible .. J'en ai bénéficé, en 1988, quand j'ai quitté mon employeur du secteur privé! Affaire à suivre ... Il est vrai que le Code du Travail est devenu une telle pétaudière que les choses ont pu changer depuis.

8. Je reste en désaccord avec la vision interventionniste du Président sur les questions monétaires. Il ne faut en aucun cas que les "politiques" puissent avoir la possibilité de trafiquer la monnaie pour régler des difficultés qui ne sont que le fruit de leur manque de courage. D'ailleurs, du courage, Sarko n'en manque pas, me semble-t-il. Il n'a donc pas besoin que le cours de l'Euro soit remis au bon vouloir de l'Eurogroupe!

9. Je suis favorable à l'ouverture des magasins  le Dimanche à condition que les conditions de rémunération qui y sont associées actuellement soient intégralement maintenues (majoration de 50% du salaire voire doublement).

10. Il faut laisser à l'INSEE le soin de définir des indices des prix qui parlent vraiment aux gens. De ce point de vue, des indices du type "panier de la ménagère" me semblent parfaitement appropriés. Force est de constater, pour l'instant, que, à ma connaissance, seule la CGT en dispose d'un dont le sérieux n'est contesté par personne ... de sérieux!

11. La CGT, précisément ... On y vient! Le Président dit que s'il ne vient pas ici ou là, c'est parce qu'on ne l'y invite pas! Je suggère donc qu'il annonce publiquement que si Bernard Thibault l'invite au prochain congrès de la CGT, il viendra, c'est promis, c'est juré, c'est craché, croix de fer, croix de bois ... De la sorte, il aura refilé la "patate chaude" dans les mains de Thibault, juste pour voir comment il va s'en dépatouiller. Ca, c'est audacieux! 
Les autres syndicats vont, du même coup, se sentir jaloux et vont, à coup sûr, renchérir ... Pourquoi pas moi, dira Chérèque! Ou bien moi, dira Mailly! Ou bien encore, moi, dira Van Craynest ... Belle curée en perspective! Taïault! Taïault! Taïault!

 

Commenter cet article

Jean-Pierre 05/09/2007 09:22

Ça serait une très bonne idée ! Sarko invité à la CGT, voilà qui bousculerait le petit train train franco français...

Jacques Heurtault 05/09/2007 19:05

Pour sûr, ça bousculerait le train-train ... et même l'arrière train!