Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Tout va bien pour l'Euro!

2 Janvier 2008, 22:57pm

Publié par Jacques Heurtault

Je vous invite à lire l'excellent article de Jean Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes de sarko ET ancien Directeur de cabinet de Lionel Jospin, paru dans Le Monde de ce soir ...

1. L'Euro est désormais la première monnaie mondiale sur le marché obligataire ...
2. La zone "Euro" pèse 22% du PIB mondial ... contre 27% pour les Etats Unis
3. Le taux de change de la Livre sterling, du Doillar canadien, du Dollar australien et des mommaies de l'Amérique latine ont tendance à s'aligner sur l'Euro, isolant ainsi un peu plus le Dollar américain
4. 13% du commerce mondial hors échanges intra-communautaires, se font en Euros ...


Bon vent pour l'Euro!

Franc compagnons, nous partons vers de larges horizons,
Nous poursuivons le soleil.
Au matin, le ciel est bleu et vermeil.
Nous partons vers le soleil .

C'est une chanson que je chantais à mes gamins quand j'étais moniteur de colonie de vacances ...

Commenter cet article

GM 09/01/2008 16:04

Pace e saluta, Nadine ! Pour vous répondre, Jacques, vous avez peut-être raison, mais à deux remarques prêt :1 - Tous les français n'ont pas refusé les fonds de pension. Ils ot même la loi Thomas sur le sujet, balayée par l'arrivée de Jospin à Matignon..On peut même dire que Sarkoléon n'en veut pas non plus, puisqu'il envisage de distribuer l'épargne salariale par anticipation notre erzast d'équivalence gauloise. Même les CET, il veut qu'on les bouffe au lieu de les épargner... C'est dire si la logique du Grand Orient l'a finalement bien emportée sur toute autre : car ça permet en effet de faire dévisser nos bourses de valeur, faut de liquidité, pour mieux être reprise à bas prix quand la reprise se fera sentir outre-atlantique, d'ici après les élections US. A suivre.2 - Votre autorité mondiale serait peut-être une bonne chose, si et seulement si la monnaie n'étaient pas devenue une marchandise comme une autre.Là, ça pourrait marcher. Mais par malchance, la monnaie et tous ses substituts s'échange tous les jours 1.000 fois plus vite qu'il n'y en a réellement de disponible sur les places internationales.La seule façon d'y parvenir, c'est que les états, sous l'égide de l'ONU, renoncent à jouer avec leur monnaie, un peu comme les princes de Charlemagne à la fin de la période de Mérovée, puis plus tard les ducs de France, autrement dit qu'il y ait une monnaie unique au monde, un peu comme l'euro.Mais ce sera le dollar : L'euro ne pèse que 13 %, un peu plus que très peu de chose.Vous serez sénateur bien avant, Monsieur Heurtault !

Jacques Heurtault 09/01/2008 19:35

1. C'est encore vrai : tous les Français n'ont pas refusé les fonds de pension ...A mon avis, Sarko va y venir aux fonds de pension ... Un peu de patience!2. Je réfléchi à la taxe Tobin qui viendrait alimenter l'ONU et le développement mondial des pays pauvres. Pour que ce soit efficace, il faut que TOUS les mouvements soient taxés, financiers, spéculatifs ou commerciaux ... Pas besoin de faire de détail ....Ca pourrait commencer par une décision unilatérale française : en contrepartie, supression de tous les financements budgétaires d'aide au développement! Toujours la même idée : non à l'universalité du budget! oui à la recette affectée!

nadine 08/01/2008 19:14

Euh...avons-nous un autre choix que celui de l'Euro ?Quant aux fonds de pension Jacques, j'ai comme l'imrpession que les Français ont été bien inspirés, même s'ils ne l'ont pas fait exprès.Qui se cache derrière ce très envoûant libellé ?Fonds de pension...fonds de gestion : personne ne sait où il met les pieds, même chez les plus informés.J'en profite : bonne année à tous et gros bisous.

Jacques Heurtault 08/01/2008 23:57

Si nous avions eu nos fonds de pensions français, les entreprises françaises seraient detenues par des français ... Pas par des américains! Ca ne résoud pas tout, bien sûr mais c'est déjà ça!L'Euro, par construction est appelé à devenir la monnaie unique de toute l'Union Européenne.Bonne année à vous, également malgrès nos points de vue différents!

GM 03/01/2008 10:14

13 %, on est encore loin d'une monnaie de référence mondiale... C'est l'histoire de la grenbouille qui se voit plus grosse que le boeuf, le dératé pseudo PS/UMP qui se prend pour un gourou de l'économie mondiale.Jean (Daumont) a raison de souligner l'ironie du propos.D'autant mieux que la sous-évaluation de la devise dollar n'est rien d'autre qu'une façon de faire payer par le reste du monde, les déficits abyssaux de l'économie américaine avant les élections de novembre prochain : le bon peuple de ricains (que j'adore pour "avoir été là, un jour où je n'y étais pas", vous le savez, mais uniquement pour cette raison) votera dans l'opulence factice plus facilement pour un républicain... C'est une vieille recette dont on se souvient que Balladur et Jospin ont usé... sans grande réussite.Pour le moment on paye, après que le dollar fort ait permis d'entrer à vil prix dans le capital social de nos entreprises des fonds de pension des retraités américains, qui délocalisent nos savoir-faire et industries, l'euro subitement devenu trop fort en étant l'alibi évident.Il n'y aura bientôt plus que des friches industrielles dans nos contrées et nous applaudiront des deux mains quand le FMI et la Banque Mondiale s'occuperont de nous concocter un plan Marshall bis pour éviter l'implosion de la finance mondiale.Pour le moment, c'est la vieille europe qui paye et la chine et les pays arabes (unis dans leur tout nouveau marché commun) qui amassent de la future monnaie de singe : le dollar américain.Jean rêve à une "grande concertation de stabilisation des cours des devises" : Elle est, de fait, déjà exitante, mais pas dans le sens de la stabilisation aujourd'hui, mais prévu demain quand nous serons ruinés.Vous verrez !A ce moment là, peut-être serez-vous enfin sénateur du Val de Marne...

Jacques Heurtault 03/01/2008 13:04

Je répondrai ultérieurement d'une manière plus argumentée à votre commentaire ...Voilà! J'ai un peu de temps devant moi ...1. Ce sont les Français qui n'ont pas voulu des fonds de pension français! Résultats : les américains, moins cons qu'il n'y parait, se sont rués sur l'aubaine ... On ne peut pas réécrire l'Histoire!2. Les accords de Bretton Wood sont caducs depuis longtemps (1971!). C'est ainsi. Ce serait bien s'il existait une banque  centrale mondiale qui fixerait la parité des monnaies (au moins les cinq plus grandes : le dollar, l'euro, la livre, le yen et le yuan). Cela supposerait la mise en place d'instruments de concertation, lesquels, pour fonctionner, ne doivent, EN AUCUN CAS, être aux mains des "politiques" mais uniquement aux mains de dirigeants non élus dont le mandat doit être long et non reconductible ET INAMOVIBLES ... afin de GARANTIR leur indépendance (faute de quoi, ils prendraient des décisions "faciles", privilégiant le court terme au détriment du long terme!).3. Si nous voulons bien nous engager dans les REFORMES indispensables dont le pays a le plus urgentissime besoin, le pays ne deviendra pas un champ de friches industrielles! Mais si nous refusons de sortir de notre nombrilisme, alors, là, oui! il y aura des friches industrielles ... 

Daumont Jean 03/01/2008 09:43

   Je pense que votre article ...évoquant un article du "Monde" comporte une part d'ironie qui a manifestement échappé à votre "contradicteur" ...Pour ma part, je ne vois pas pourquoi on devrait se réjouir d'un Euro "fort", pas plus que naguère il ne fallait se féliciter que le dollar soit une devise-reine... En fait, ce "jeu boursier" profite surtout aux spéculateurs et se fait au dépens des consommateurs... En l'occurrence, l'Euro fort signifie une plus grande difficulté d'exporter pour les pays européens, dont la France, et inversement une plus grande facilité pour les Etats-Unis et les pays (nombreux) de la "zone dollar" à vendre leur camelote  ...et ceci avec les conséquences pour la France en particulier : réduction des coûts, délocalisation, licenciement, chômage, baisse du pouvoir d'achat... Bravo, en effet ! (c'est de l'ironie)... A quand une réelle concertation mondiale pour stabiliser les cours des devises ?...

Jacques Heurtault 03/01/2008 13:02

Un euro fort, c'est un euro qui ne subit pas la loi des marchés. Il ne faut pas confondre avec un Euro surévalué à 1,50 dollar pour un euro ...

Maxime 02/01/2008 23:45

Oui, vive l'euro, youpi, allez chanter votre petite chanson devant les grilles d'Airbus à Toulouse, en train de délocaliser à cause de la politique folle de la BCE Monsieur Heurtault !...La zone euro pèse 22% du PIB mondial, en vla un argument pour nous convaincre de la pertinence de la monnaie unique ! waou ! Au fait, combien pesaient ensemble les pays qui sont aujourd'hui dans la zone euro avant la création de l'euro ? Quelque chose dans les 22% non ?...ou sûrement un peu plus, du fait de l'extraordinaire - et bien connue de tous - croissance et prospérité des pays membres de la zone euro depuis l'adoption de cette monnaie...Quant au 13% de commerce hors intracommunautaire en euros, rien d'étonnant, c'est même étonnament peu avec l'Allemagne 1ère puissance commerciale du monde (et c'était déjà le cas bien avant l'euro, à une époque d'ailleurs où la France et l'Italie s'en sortaient bien mieux, quand la monnaie unique ne les avait pas encore plombées...)"isolant un peu plus le dollar américain", et bien bon courage, s'il y a bien une monnaie qui n'est pas isolée vu le nombre de devises nationales qui sont fixées sur elle, c'est bien le dollar américain. S'il y a bien une banque centrale qui contrôle parfaitement la valeur de sa devise, c'est la Fed, et certainement pas la BCE qui n'y voit goutte. Renseignez-vous avant d'écrire n'importe quoi.Ou plutôt d'ailleurs de répéter n'importe quoi, car je remarque une nouvelle fois Monsieur Heurtault que votre bétise à l'état brut vous a conduit à répéter et réécrire la fleur au stylo les arguments propagandistes des papes de la pensée unique, croyant ensuite qu'il s'agit de vos propres idées... Jouyet est l'un de ces papes, il l'était lorsqu'il avait l'étiquette PS, il l'est tout autant avec l'étiquette UMP...

Jacques Heurtault 03/01/2008 07:23

Vos thèses économiques seront battues et rebattues à plate couture ....La France est dans l'Europe et y restera! L'Europe est dans le Monde et y restera! C'est à la France de s'adapter au monde extérieur, pas au monde extérieur de s'adapter à la France! La France pèse 1% de la population mondiale ... Le monde peut très bien fonctionner sans la France. La France NE PEUT PAS fonctionner sans le monde! Je maintiens que l'Euro a le vent en poupe et que le Dollar américain est en train de s'effriter car l'économie américaine est minée de l'intérieur ....Les meaders politiques qui défendent vos thèses pèsent grosso modo 20%. Et encore, je crois que je suis généreux ...