Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Nogent sur Marne : encore Ernst and Young ...

13 Février 2008, 12:52pm

Publié par Jacques Heurtault

Je reprends sur mon blog un commentaire laisé par Elodie N sur le Blog d'Estelle Debaecker. Il résume parfaitement la logique de l'intoxication et de la manipulation à laquelle s'est livré Jacques JP Martin.

Début de citation :

Nogentaise et étudiante en "droit politique" je me suis intéressée à l'affaire du parking Saint-Germain.
C'est un cas d'école de la désinformation basée sur une rétention d'informations savamment organisée, digne de régimes totalitaires qui sont l'objet de mon travail universitaire.
Je peux écrire que vous avez décrit l'affaire de façon exacte car cela est corroboré par mes travaux de recherches:

1/ un rapport commandité par le pouvoir en place (le maire et sa 1re adjointe)
2/ refus de communication du rapport
3/ mise en oeuvre de l'action politique (ici, augmentation de la fiscalité locale)
4/ justification par une affaire judicieusement présentée à la vindicte populaire
5/ dissimulation des faits réels évitant le risque d'être contredit
6/ trouver un bouc émissaire (vous) de préférence un adversaire politique à éliminer
7/ Se victimiser par une présentation personnelle et tronquée de documents officiels et annoncer avec assurance et péremptoirement LA vérité. Et cela toujours au nom de la défense du Peuple.

C'est toujours le même scénario dans les démocraties populaires ou les régimes autocratiques.

Et aujourd'hui, nous arrivons dans la phase finale avec un rapport communiqué dont la présentation semble bien sommaire pour un cabinet d'audit réputé. Mais sa lecture montre de façon factuelle la responsabilité du pouvoir en place et l'innocence de l'accusé.

Vous avez du courage pour vous être opposée ainsi pendant 6 ans. J'imagine les pressions et les attaques que vous avez du subir, comme tous les opposants à un système très contestable dans son mode de fonctionnement et dont la finalité n'est pas le bien public.

Je me permets de vous rappeler que le balancier de l'histoire est une réalité et que vos espoirs de revenir aux commandes d'une ville agréable comme Nogent sont donc tout à fait fondés et réalisables.

Elodie N. de Nogent.

Fin de citation.

Je crois profondément dans le descriptif que nous fait Elodie ... Ces méthodes sont toujours en  vigueur, en France,  au XXI ème siècle!

Commenter cet article

GM 14/02/2008 18:11

De la dictature judiciaire ! Ils se régelent, les juges en ce moment !Le problème des dictateurs, c'est qu'ils finissent par se casser la gueule.Et quand ils trébuchent devant la justice (on renvoie aux calendes grcques, après la bataille si le juge doit intervenir et tout le monde le sait), c'est que vraiment le pouvoir des dictateurs improvisés est fragile.Vous ne l'emporterez peut-être pas à Nogent, car une vague rose se préparent, genre tsunami. C'est un peu l'hallali côté UMP (sauf chez Tiberi, mais qui est trop sûr de lui pour gagner les doigts dans le nez). Il n'empêche, la démocratie patine de part chez vous !C'est bien dommage : on n'avait pas besoin de ça en c moment !

Jacques Heurtault 14/02/2008 19:16

Tout le monde finit toujours par se casser la gueule, avec plus ou moins de rudesse. La différence, c'est que les dictateurs ont eu le temps de faire beaucoup de mal!La vague rose ne peut rien espérer à Nogent ... L'écart est beaucoup trop important! Sarko a fait 65% des voix au deuxième tour.

Alain de Nogent 13/02/2008 18:32

Désolé Jacques, mais ça ressemble à de l'acharnement. Et tout cela pour rien puisque nous les gagnerons, quand même, les élections. Car chacun s'aperçoit bien que vous voulez nous faire perdre en utilisant les ragots les plus insensés. Mais à trop vouloir prouver...

Jacques Heurtault 13/02/2008 19:51

Je veux vous faire perdre. Ca, c'est sûr et certain! Pour être plus précis, je veux que Estelle soit installée dans le fauteuil de maire. Or, il se trouve que c'est un fauteuil à une seule place ... Il faut donc que l'actuel occupant soit "désinstallé" ... C'est pas compliqué à comprendre!Elodie a parfaitement raison. L'intimidation est un mode "normal" de gouvernement pour Monsieur Martin ...Pour preuve, la plainte en diffamation contre moi, contre Estelle ...Combien a-t-il gagné de procès en diffamation, Monsieur Martin? Comment peut-on concevoir d'aller jusqu'en Cour de Cassation pour un procès en diffamation, lorsque l'on a perdu en première instance puis en appel? Si ce n'est pas de l'acharnement, quest-ce que c'est?