Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Estelle Debaecker : Réplique à la calomnie d'antisémitisme ...

22 Février 2008, 13:41pm

Publié par Jacques Heurtault

Beaucoup d'entre vous ont lu ou vu jouer au théatre "Le Barbier de Séville" et "Les noces de Figaro" de Beaumarchais. Vous vous souvenez de la tirade de Basile sur la calomnie ... dont il dit, je résume, qu'il en reste  "toujours quelque chose".

Face à la bassesse des attaques de l'équipe Martin/Dellmann qui vit ses dernières semaines (ouf! bon débarras!), il fallait réagir ... Publiquement! Ca a été fait : j'ai publié la réponse d'Estelle Debaecker à Yves Dellmann .

Estelle Debaecker n'a jamais caché ses convictions religieuses. Elle est catholique, pratiquante. C'est donc très naturellement qu'elle s'est tournée vers la communauté juive de Nogent/Le Perreux pour rétablir la vérité des faits.

Quel niveau de diffusion fallait-il donner à la lettre qu'Estelle Debaecker a adressé aux membres de la communauté juive? Nous nous sommes posés la question. Estelle voulait que l'on en reste là. J'ai plaidé qu'il fallait au moins réagir sur la blogosphère et j'ai ainsi obtenu son autorisation pour que soit diffusée la lettre à la communauté juive ...

En voici le texte. Lisez! Vous percevrez les accents de profonde sincérité et de pudeur qui anime son auteure.


Début de citation :

Estelle DEBAECKER
ancien maire de Nogent sur Marne
ancien conseiller régional d’Ile de France
candidate à l’élection municipale des 9 et 16 mars


Mesdames, Messieurs, chers amis,

Je remercie infiniment l'esprit de tolérance qui règne en ces lieux, et dont vous faites
preuve, en me permettant de vous écrire pour défendre ma dignité.

Je suis née en Vendée, mère de cinq enfants et catholique pratiquante : il n'en fallait
pas plus à certains pour faire un amalgame entre moi et une droite réactionnaire et
intolérante.

Pourtant les faits apportent à ces rumeurs un démenti définitif : aux antipodes des
intégristes, je suis une paroissienne nogentaise et je vais à la messe le dimanche
comme vous allez à la synagogue.

Je suis comme chacun le sait située politiquement au centre droit comme en 1995 et
en 2001. La liste que je conduis pour les municipales de mars est une liste
d’ouverture constituée de femmes et d’hommes de la société civile.

Ma liste comporte plusieurs femmes et hommes de votre confession et le président de mon comité de soutien est Laurent Bloch.

Mon groupe de sept élus au conseil municipal a voté à l'unanimité la création de
l'espace culturel juif de la rue Pontier.

Je suis allée plusieurs fois en Israël et mon mari a eu pour associé pendant de
nombreuses années un de vos coreligionnaires polytechnicien aujourd’hui installé à Jérusalem.


Enfin, j'ai de nombreux amis dans votre communauté.

Comment peut-on tenter de faire croire que la croyante que je suis, pourrait un
instant ne pas considérer les juifs comme ses frères ?

J'attache une grande importance à la foi comme source de structure morale pour les
enfants. Cette foi peut être la vôtre, la mienne, ou une autre. Quand j'étais maire de
Nogent, la tolérance et l'équité étaient mon credo. Ils le resteront évidemment si je suis réélue.


Mesdames, Messieurs, je vous remercie, en tant que femme de m’avoir accordé ces
quelques minutes de lecture pour retrouver je l'espère ma dignité attaquée
injustement.

Redevenue maire ce que j'espère, je serai toujours à votre écoute pour vous aider
dans la réalisation de vos projets.


Estelle Debaecker

Fin de citation.

Je tiens à rappeler, dans un tel contexte, que, pour ma part, je suis plutôt croyant mais non pratiquant. Cela ne m'empêche nullement de me sentir en parfaite symbiose politique avec Estelle dont je suis le colistier dans cette campagne.

Commenter cet article

Jacques de Nogent 23/02/2008 15:50

J'aime bcp cette lettre destinée à la synagogue.Elle est parfaitement limpide quant aux convictions et à la tolérance de Madame Debaecker ; convictions et tolérance qui ne sauraient être mis en doute le moindre instant lorsqu'on s'intéresse à la ville de Nogent depuis 20 ans.Elle me touche aussi par l'expression de la meurtrissure dont elle souffre par les propos infâmants de Monsieur Dellmann dont l'irresponsabilité fait le lit des extrémismes et du racisme dont l'antisémitisme.Jacques de Nogent 

Jacques Heurtault 23/02/2008 19:39

La dérive des amis de Monsieur Martin est patente! Ca va, hélas! continuer ... En bien pire, sans doute, mais je ne sais pas sous quelle forme précise ....

GM 22/02/2008 18:39

Vous savez, Monsieur le Conseiller, celui qui traite autrui d'antisémite, trop souvent c'est lui qui en est un.Refoulé peut-être (et tant mieux) mais bien enraciné, à tous les coups !Personnellement, je suis  "papiste" non pratiquant (ou alors juste pour les baptêmes, les mariages et les enterrements, et encore, ces jours là je pleure), mais franchement, à aucun moment il ne me viendrait à l'esprit de tenir des propos antisémites faute d'en avoir même eu l'idée le premier.Et j'enrage quand j'en détecte un ou que l'on veut me faire croire qu'il y a de l'antisémitisme dans le propos d'autrui !Et c'est valable pour l'homophobie, le racisme, le sectarisme et toute autre odieuseté que peut porter, parfois, l'humain qui porte ces "tentatives de propos" et propos eux-mêmes !Je n'arrive pas à comprendre, à imaginer même que ça puisse exister !Ca va mieux en le disant...

Jacques Heurtault 22/02/2008 20:09

C'est vrai : ça va mieux en le disant!