Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Pourquoi faut-il voter Estelle Debaecker dès le premier tour? (première partie)

29 Février 2008, 07:37am

Publié par Jacques Heurtault

Pourquoi faut-il voter Estelle Debaecker dès le premier tour? Bonne question à 8h00 du matin et à 10 jours du scrutin municipal!

Je vais tenter d'apporter mes propres éléments de réponse ...

1. Que savons nous de la ville de Nogent sur Marne?

Deux ou trois choses toutes simples qu'il faut avoir présentes à l'esprit si on veut comprendre la situation.

1.1. C'est une ville que la droite républicaine  administre depuis maintenant au moins 50 ans.  Avant cela, c'était un radical, c'est à dire pas vraiment un maire de gauche. Sans qu'il soit nécessaire d'aller chercher des explications tarabiscotées, on peut facilement se convaincre que ça n'est pas le produit du hasard ... Une telle stabilité de l'électorat nogentais est tout à fait exceptionnelle. Peu de villes, en France, peuvent, sous cet angle particulier, faire état d'une telle caractéristique. 

1.2. Certes les choses peuvent changer. L'Histoire n'est pas statique. Après tout, c'est aux électeurs et aux électrices de décider et à personnes d'autres. Et ce n'est certainement pas nous, Estelle et ses colistiers de l'Alliance pour Nogent, qui feront si peu que ce soit obstacle à cette volonté. Nous avons des valeurs communes qui s'appellent la République et la Démocratie. Nous sommes tous loins, très loins, des extrêmes, qu'il s'agisse de l'extrême gauche ou de l'extrême droite.

1.3. Depuis que je suis nogentais, c'est à dire depuis un peu plus de 20 ans (Novembre 1987), j'ai toujours constaté un phénomène curieux. Aux Municipales, quel que soit le contexte national, favorable ou moins favorable à la Gauche, qu'elle soit "unie" ou "divisée", celle-ci fait toujours moins de voix qu'aux scrutins "nationaux" (présidentielle, législatives). Toujours.
J'explique ce phénomène d'une manière toute simple : dans leur masse profonde, les électeurs de gauche, y compris de la gauche modérée, ont définitivement intégré le fait que la droite républicaine est nettement majoritaire à Nogent et que, par conséquent, un maire de gauche à Nogent, cela n'a tout simplement aucun sens ... Ils votent en conséquence et reportent, pour une partie d'entre eux, leurs suffrages sur des candidats de la droite modérée ou du centre, réservant leurs votes "protestataires" politisés pour les scrutins "nationaux". Pour les municipales, on vote "concret". Pas de place pour les rêveries fumeuses ... 

2.  Que savons nous de l'histoire récente (dernière mandature) de Nogent?

Là encore, deux ou trois choses toutes simples ...

2.1. Nous avons un maire, Jacques JP Martin,  au caractère emporté, on peut même dire violent. J'en ai fait l'expérience aussi bien en dehors du Conseil Municipal dont je suis membre qu'en son sein. Et pas qu'une seule fois. Là dessus, une écrasante majorité de Nogentais et de Nogentaises sont d'accord. Martin a un problème, un gros problème de personnalité. C'est ainsi. C'est dommage pour lui (mais, après tout, c'est son problème!). C'est surtout dommage pour tous les Nogentais et Nogentaises. Toujours, l'Histoire est là pour nous le démontrer, à chaque fois qu'un homme (c'est beaucoup plus rare pour les femmes) au caractère emporté s'est retrouvé en situation d' exercer le pouvoir, à chaque fois, les administrés ont eu à en souffrir ... Généralement, ces hommes se croient géniaux, "ils " sont convaincus d'être aimés ... Ils perdent le sens commun et prennent des décisions proprement ubuesques. Concernant Martin, j'ai donné des exemples.

2.2. De fait, pendant la mandature Martin (2001/2008),  les dépenses courantes ont littéralement explosé et, il est arrivé ce qui devait arriver, les impôts ont fortement augmentés, à DEUX reprises (dès 2002 puis en 2004).  Absence de contrôle strict des dépenses (on laisse filer la pelote...) puis décision brutale d'augmenter la seule recette qu'il est facile d'augmenter, c'est à dire les impôts directs!  Une entreprise ne peut pas décider, seule, d'augmenter son chiffre d'affaire. Il faut que les clients suivent ... Un maire, un "politique" peut le faire! Les contribuables sont obligés de suivre ... Le décideur ne rendra des comptes que plusieurs années plus tard au moment du renouvellement de son mandat.

2.3. Nous avons une députée, Marianne Montchamp,  qui doit son élection au simple fait qu'elle a eu l'investiture du parti nettement majoritaire de la droite républicaine, c'est à dire de l'UMP. Dans la 7ième circonscription du Val de Marne, quiconque se présente à la députation sous  l'étiquette UMP est sûr d'être élu, haut la main, au deuxième tour, voire même dès le premier tour si il y met un peu de charisme personnel. C'était le cas de Roland Nungesser. Il ne semble pas que ce soit tout à fait vrai pour Marianne Montchamp.

2.4. Marianne Montchamp a été , pendant  3 ans (2001/2004), c'est à dire la moitié du mandat normal de six ans, la Première Adjointe de Jacques JP Martin, plus spécialement en charge de la gestion du personnel communal (un poste budgétaire éminemment sensible) et des finances ... En un mot comme en cent, elle a été la numéro 2 de la municipalité sortante. Donc nécessairement responsable, nécessairement solidaire, nécessairement coupable! Au même titre que Jacques JP Martin lui-même. Ce qui explique la réaction courroucée dudit Martin face aux prétentions de Marianne Montchamp ... Réaction au demeurant assez légitime, il faut presque bien le reconnaitre.

2.5. "Presque bien", et non "bien" car Martin ne peut pas se retrancher derrière la responsabilité. Pendant toute sa mandature, il n'a JAMAIS eu le courage de reconnaitre SA responsabilité personnelle. Après avoir dit : "C'est la faute à l'ancien maire" (ce qui apparait aux Nogentais et Nogentaises, toujours plus nombreux, comme faux), il a dit, tout récemment, "C'est la faute à Montchamp, adjointe aux finances et à la gestion du personnel!". Il ne pouvait tout de même pas dire "C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau!". Nous sommes, en effet, à Nogent! Pas à Nanterre ni à Palaiseau ...Nogent n'est pas laid; les Nogentais ne sont pas bêtes!

2.6. Premier Maire Adjoint (1.000 euros par mois) ET  Députée (8.000 euros par mois) ... Puis toujours Députée et Conseillère régionale (3.000 euros par mois)... Devenue Ministre (8.000 euros par mois) mais restée Conseillère régionale ... Redevenue Députée tout en restant Conseillère régionale  ... tout en ne siègeant pratiquement jamais au sein du Conseil régional! En ne siègeant pas davantage à l'Assemblée nationale pour deux débats particulièrement importants, la moralisation de la vie publique d'une part et la dérives des budgets des collectivités territoriales d'autre part! On se demande à quoi Marianne Montchamp occupe son temps? Il semble par contre acquis qu'elle a besoin, pour assurer son train de vie, de 11.000 euros par mois. 
Est-ce pour cela que son employée de ménage était venue, en plein marché, lui réclamer le salaire qu'elle lui devait? Est-ce pour cela que ses entreprises avaient bien du mal à se développer? On va finir par se le demander!
Monsieur Martin n'est pas en reste, semble-t-il. Maire de Nogent à plus de 3.000 euros par mois, Président de la Communauté d'Agglomération à 4.000 euros par mois et ... Conseiller général à presque 4.000 euros par mois, il a consenti récemment, à ristourner 2.000 euros par mois à ses adjoints sur son indemnité de Maire ... Faites vos comptes.

La suite un peu plus tard! 
k

Commenter cet article

Henri Duprez 29/02/2008 22:58

Bonsoir Monsieur HeurtaultVoilà des mois que je viens vous lire quasiment tous les soirs. Au début, je trouvais ce blog plutôt intéressant et novateur. Oh, certes, avec un titre évoquant des "propositions audacieuses" qui n'avaient souvent d'audace que le nom, mais les thèmes variés et engagés se laissaient lire très facilement.Depuis plusieurs semaines, ce n'est plus le cas. Il n'y en a plus que pour la campagne de Nogent, ses acteurs municipaux et ses chinoiseries de bas étage.Le titre de votre blog est devenu trompeur. Très franchement, Monsieur Heurtault, qui peut-il intéresser à part les nogentais, vos amis et adversaires politiques et vos relations personnelles ?Je me dois de vous annoncer que je supprime ce site de mes favoris car il ne m'apporte plus rien.Au revoir, Monsieur Heurtault.Henri, lecteur déçu.

Jacques Heurtault 01/03/2008 08:16

Bonjour Monsieur Duprez,Je veux tout d'abord vous remercier d'avoir éprouvé le besoin de me lire "quasiment tous les soirs". J'y vois la preuve que mon blog présente un réel intérêt. Cet intérêt est confirmé par le nombre de lecteurs pour la seule journée d'hier (254) et par le nombre de pages lues (1730) et une notation d'intérêt parmi les plus élevées de la plateforme (86/100) ...Je veux en suite vous présenter mes excuses pour la réorientation (temporaire!) de mon blog. Etant moi-même candidat sur la liste du précédent maire, je me dois de mettre les moyens dont je dispose (aprés avoir su les créer et les développer) au service de ma cause.Cette situation ne va pas durer ... Passé les élections, je vais évidemment revenir au positionnement habituel, celui d'un examen critique de l'actualité politique, sociale, internationale ... Dès aujourd'hui, vous allez pouvoir me lire au sujet d'Ingrid Bettancourt et de ... Nicolas Sarkozy.Je vous dois des explications sur le titre du blog ... dont je suis un peu prisonnier maintenant.A l'origine, ce blog avait pour vocation de servir de support à l'accroissement du rayonnement de certaines idées très novatrices de REFORMES profondes de notre système politique et de notre "modèle" social. J'aurais tout aussi bien pu l'appeler "propositions iconoclastes" mais je lui ai préféré celui de "propositions audacieuses", plus "convenable" et probablement plus porteur ...J'interprète votre commentaire comme un appel. "Revenez, Monsieur Heurtault!", tel est le message que vous voulez me faire passer ... Message reçu, cinq sur cinq! Merci!

frédéric 29/02/2008 18:14

Cher Jacques,J'aime beaucoup vos articles, surtout quand ils sont ravageurs avec notre chère (dans l'acception pécuniaire du terme !) Députée.Ceci dit, en lisant votre article, je constate que votre titre est trompeur. en effet, si nous comprenons tous pourquoi il ne faut pas voter MARTIN et MONTCHAMP, je ne vois pas pourquoi il faudrait voter pour Estelle. Mais vous concluez "la suite un peu plus tard".Alors j'attendrai pour la démonstration.A ce WE. Pour me trouver, facile : je serai à côté de l'abeille du MODEM (ou peut être dedans...)Sinon, il y a du beau monde sur ce blog. Hein William !

Jacques Heurtault 29/02/2008 19:47

Evidemment qu'il y a du beau monde sur mon blog! Il y a même Frédéric qui, par rapport à William, a l'avantage de l'ancienneté dans la fréquentation!Donc, si je comprends bien, je dois pouvoir vous trouver à côté de l'abeille du MoDem ... C'est un grand jour! On va actionner le bourdon ...de l'église Saint Saturnin! J'ai juste la rue à traverser : c'est en face de la permanence d'Estelle!

Sumer 29/02/2008 17:53

Bonjour.Je ne suis pasparvenu à trouver un moyen plus adéquat d'entrer en contact avec vous.Pouvez-vous vous mettre en relation avec moi ou me contacter via le site que j'ai indiqué à propos des suspensions du MoDem ?Merci !

Jacques Heurtault 29/02/2008 19:34

Oui, bien sûr!

Geib william 29/02/2008 17:06

     Mon cher jacques,   J’apprécie ta plume et tes saillies, elles sont souvent humoristiques, très acerbes et parfois justes.   Tu as raison, Nogent vote à droite depuis trop longtemps ; il en fût ainsi de Paris.   Depuis que j’ai commencé cette campagne, des nogentais présents depuis plus de 20 ans me disent : « la population a changé, elle est plus jeune et moins aisée qu’avant » ; Ils ont raison 53% de la population a moins de 40 ans. Les plus de 60 ans représentent 20%.   Quand je vois les résultats d’une politique de droite depuis 20 ans (excuse moi d’y intégrer Estelle), je pense  que la ville s’est étiolée et est devenue une ville résidentielle pour ne pas dire une ville « dortoir ». Aucun développement économique, aucune mise en valeur de nos atouts culturels et géographiques, aucune vision à long terme en un mot aucune dynamique.   Ce n’est pas un hasard, cela correspond à une politique conservatrice et protectrice des intérêts d’une catégorie de la population.   Avec l’arrivée depuis 6 ans de nouveaux nogentais plus orientés vers l’avenir, le développement économique et le rayonnement de leur ville, il devient possible de les amener face aux divisions de la droite à se tourner vers une gauche de progrès et ouverte qui assume ses valeurs et ne nie pas les réalités économiques.   A l’image de Paris nous pensons qu’une politique de progrès, de solidarité et ambitieuse est fédératrice et doit offrir une vraie alternative à celle des droites en présence.   Rendez vous le 9 mars.   Amitiés   William GEIB

Jacques Heurtault 29/02/2008 19:32

Mon cher William, Non je ne t'excuse pas d'amalgamer Estelle et ses colistiers dans ce que tu qualifies "la droite" ...mais je te pardonne bien volontiers! Toi, homme de gauche, excellent représentant de cette gauche MODERNE pour laquelle je me suis tant battu après mes déboires dans le camp du "socialisme réel " ... qui n'avait pas grand chose à voir avec le socialisme, tu ne dois pas rêver à je ne sais quelle chimère. Nogent est "à droite" et va le rester cette fois-ci encore ... Certes, globalement, ton "camp" pèse plus de 35% au deuxième tour d'une législative ... Mais ce score est quasiment stable depuis plusieurs années ... Les électeurs du Modem, à Nogent comme ailleurs, se partagent à égalité entre l'électorat traditionnel de l'ex-UDF qui rejoint, très logiquement, la droite républicaine lors d'un second tour de législatives et l'électorat NOUVEAU de cette gauche MODERNE.Vous, les socialistes nogentais, vous avez une tâche ardue à accomplir pendant toutes ces prochaines années : conquérir un électorat populaire (tu sais l'immense valeur que j'attache à ce mot, moi, le fils du Peuple qui, dans sa jeunesse, a vécu et souffert avec le Peuple) aujourd'hui largement influencé par une droite populiste et démagogue "excellemment" représentée par Martin. C'est, ce doit être, votre coeur de cible pendant ces prochaines années.Aujourd'hui, du fait du marasme financier provoqué par la gabegie de Martin et sa traitresse ex-première adjointe, Marianne Montchamp, les perspectives sont électoralement ouvertes ... Ce premier tour doit être le moyen d'expulser de la mairie ce tandem facticement séparé, Martin/Montchamp, qui, d'une façon ou d'une autre tentera de se retrouver au second tour, j'en suis convaincu. Ces deux personnes, Martin et Montchamp, se sont servies de Nogent pour satisfaire leurs ambitions politiciennes personnelles. L'un voulait (et ne désespère toujours pas!) devenir le successeur de Favier à la présidence du Conseil Général, l'autre veut, paraît-il, réformer l'UMP (souhaitons lui bon courage; elle a du pain sur la planche!). Rien à voir avec Nogent ...Et puis il y a Estelle! Estelle qui n'a jamais tenté de se camoufler, qui, par son charisme, sait rassembler autour d'elle des gens qui ont tous un point commun : ils en ont vraiment marre des partis politiques dont ils pensent et disent qu'ils ne pensent qu'à eux et non aux citoyens! Les faits, aussi bien à gauche qu'à droite, semblent nous donner raison.Estelle représente bien un point d'équilibre entre les forces politques en présence. Son expérience passée de maire en font le garant d'une nouvelle étape qui peut nous conduire, qui sait?, vers un Nogent sur Rêves ...

GM 29/02/2008 11:17

Dans ces conditions, pourquoi votez-vous à Nogent, si Estelle est si sûr d'être élue ?Ca va être un raz de marée ? Le tsunami venu de la Manche ?Non je ne crois pas : la difficulté de la démocratie élective, d'une façon générale, c'est de se faire piéger à tous les coins de bois par la mégalomanie de grands "malades du pouvoir".Le pouvoir de lever l'impôt et de le dépenser à sa guise.Pour assevir encore mieux ? Pour flâter son ego hypertrophié ? Je ne sais pas...C'est une maladie fondamentale, du haut jusqu'au bas, de l'Elysée jusqu'à la plus petite commune.C'est bien la principale difficulté : le pouvoir détourné à des fins dogmatiques ou personnel.Une gangrène dont on ne sait pas encore ce soigner, sauf par le bon sens !Bon scrutin, Monsieur Heurtault !

Jacques Heurtault 29/02/2008 14:11

Vous pensez bien que si j'étais sûr d'un raz de marée, je ne prendrais pas la peine de faire un article aussi charpenté! Nogent, comme beaucoup d'autres communes ou structures diverses, a besoin de BON SENS!Merci pour vos voeux ...