Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Elections en Italie ...

9 Mars 2008, 18:12pm

Publié par Jacques Heurtault

Elections en Italie ... Elections anticipées par la chute du gouvernement de centre gauche de Romano Prodi.

Quels enseignements peut-on tirer de cette récente période de la vie politique italienne?

J'en vois pour ma part au moins trois ...

1.  L'Italie est en crise. En crise de régime politique ... qui amène, inévitablement, de gros, très gros déboires économiques. Il n'est pas exagéré de dire que la situation italienne est proche, au niveau moyen de développement près, de celle de la France en 1958. Autrement dit,  les conditions semblent réunies pour que d'importantes  réformes institutionnelles aient lieu à l'issue du scrutin (qui, à la différence de l'Espagne, n'aura lieu que dans quelques semaines).

2. Le mode de représentation proportionnelle quasi intégrale a fait, une fois de plus la démonstration de sa totale inopérance. Il est impossible de gouverner avec une majorité où  tel ou tel parti marginal a le pouvoir de faire la pluie et le beau temps, bien au dela de son influence réelle dans l'opinion publique, chez les citoyens et les citoyennes ...

3. Le refus, faute de pouvoir disposer d'une majorité stable et fidèle, d'engager les indispensables réformes de structures permet aux aventuriers de la politique de revenir en force, au moins le temps d'une campagne électorale, peut-être même  pour toute une nouvelle mandature de 5 ans.
Assurément, à mes yeux, Berlusconi est un aventurier de la politique ... Il a, avec moins d'épaisseur politique mais en plus grave, son alter ego en France! Il s'appelle Bernard Tapie.

Les italiens vont dire au monde s'ils veulent qu'une sorte de Bernard Tapie italien devienne le chef de leur gouvernement.

On ne vit plus la même époque. Il est loin le temps des Togliatti, des Aldo Moro, des Enrico Berlinguer ...  Voici, peut-être, revenu le temps des Amintore Fanfani et des  Berlusconi ...

Commenter cet article

GM 10/03/2008 10:57

Bé voilà les effets de la proportionnelle intégrale que votre "Bébé-roux" voulait aussi nous imposer (et même le père Ballamou, toute proportion gardée quand même : pas si fou, lui !).J'adore !

Jacques Heurtault 10/03/2008 19:40

Soyons juste! Bayrou n'a jamais proposé une représentation proportionnelle intégrale ...