Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Aujourd'hui : Cadence d'éperonage! Marie Curie ou l'incurie (deuxième partie).

14 Mars 2008, 09:32am

Publié par Jacques Heurtault

Je poursuis, aujourd'hui, ma démonstration de l'incroyable incurie dont peut faire preuve Jacques J.P. Martin, notre maire ...

L'école Marie Curie étant devenue, par la volonté conjointe  des trois protagonistes précédemment cités, un "danger mortel immédiat" (ou presque ...), l'Etat, c'est à dire le gouvernement, dirigé à l'époque par le socialiste Lionel Jospin, comme c'est son pouvoir, pris la décision de fermer l'école, de toute urgence! Avec l'appui de leader RPR local,  mon Jacques JP Martin (le même que le vôtre, n'oubliez pas!) ...

La loi, dans ce cas, est limpide. Notons, au passage, que ce n'est pas toujours le cas ... Pour vous en convaincre, lisez au hasard une ou deux pages de n'importe quel code (des impôts, du travail, du commerce, des collectivités territoriales, celui que vous voulez ...).
Si l'Etat décide de fermer une école primaire (qui appartient à la commune!) pour des raisons de sécurité (c'était le motif invoqué), il doit assurer le financement à 100% de l'école de remplacement ... Il n'y a aucune équivoque!
Eh bien! Une incurie (fermer l'école dans l'urgence, comme si il y avait un danger grâve et imminent) pouvant en cacher une autre, l'Etat réclamant , hors de tout fondement juridique, une participation financière de la commune de ... 50%, mon Jacques JP Martin soutient cette demande de l'Etat! Autrement dit, avant même d'être maire, voulant être maire à la place du maire, il prend l'initiative de défendre une orientation inutilement couteuse pour la commune!
Avec raison , Estelle Debaecker a refusé d'entrer dans ce jeu politicien! L'Etat veut fermer l'école? Soit! Qu'il en paye une autre, plus ou moins comparable! La nôtre est construite en "dur", avec un parement de briques ...
Au lieu de ça, on nous a construit une école en baraquements (acceptables, il faut le reconnaitre, dès lors qu'ils avaient un caractère provisoire)!

Mais, ce n'est pas fini ...

Face à cette situation imposée par le Préfet agissant au nom de l'Etat, Estelle, maire, intente un recours devant le Tribunal Administratif pour abus de pouvoir. La fermeture dans l'urgence de l'école répondait à cette qualification de l'action ... L'objectif clair étant d'obtenir de l'Etat qu'il finance à 100% la reconstruction d'une nouvelle école Marie Curie, en "dur". Attidude parfaitement logique et cohérente!

Que fait alors mon Martin (le même que le vôtre, n'oubliez pas!)? Je pourrais vous le donner en 10, vous ne devineriez pas!

A peine élu maire, dès 2001 (ou peut-être en 2002), il retire le recours intenté contre l'Etat par la commune et introduit par Estelle, privant ainsi la commune du moyen d'obtenir réparation du préjudice financier que l'Etat lui a causé en prenant, d'une manière précipitée, une décision injustifiée ... Plus stupide que ça, y a pas!

Mais ce n'est pas fini ... Ne riez pas! C'est vrai ...

La question d'une nouvelle école reste évidemment d'actualité, à cette époque! Nogent ne peut pas se contenter d'une école en barraquements. C'est une réalité objective.

Mon Martin (toujours le même que le vôtre!) décide donc de faire construire une nouvelle école. C'est l'actuelle école Léonard de Vinci. 
Elle présente trois caractéristiques :
1. Elle est certainement belle mais peut-être un peu trop belle pour les moyens financiers de la commune (donc des contribuables!).
2. Les fonds qui devaient être consacrés à la dépollution du site de l'ancienne école Marie Curie (2 millions d'euros) ont été consacrés au financement de la nouvelle école. Pour obtenir de nouveaux financements pour la dépollution du site Marie Curie, ça va pas être évident!
3. Comme la gabegie financière avait déjà fait ses ravages, la hausse des impôts faramineuse n'ayant pas suffit à financer la nouvelle école, celle-ci a été financé  ... par l'emprunt! 

Si, après avoir lu ça, vous avez encore envie de voter Martin, c'est que nous n'avons vraiment pas grand chose en commun!

Nogent a besoin de calme! Ici et maintenant! Il faut panser les plaies ouvertes par un maire mégalomane et colérique qui a plombé les finances de la commune pour plusieurs années!

Il temps, il est grand temps, que Monsieur Martin s'en aille! 
g_fck

Commenter cet article

GM 14/03/2008 12:39

Là on comprend mieux... avec la deuxième partie !Peut-être que les gamins reconnaissants d'un droit à l'enseignement partout ailleurs respectés seront un jour reconnaissant à leur Maire pour avoir à rembourser pour leurs impôts les murs de leurs chères études !Qu'ils cotiseront pour une statue à l'effigie de leur détrousseur bien aimé, dans la plus grande transparence et des débats loyaux, imagine-je, cette fois là !Et vous votez une deuxième fois pour finir de le virer, à Nogent ? Ou pour l'adouber ? Réponse après demain soir !Entre temps : on ne cause plus de politique dès ce soir minuit : on réfléchit.Et moi, je me marre tout seul dans "mon grand désert du bon sens" en attendant lundi matin de me décoincer la rate !

Jacques Heurtault 14/03/2008 18:14

Ce qu'il faut retenir de cet article, ce sont les procédés utilisés par Monsieur Martin ... De grosses, très grosses bourdes qui coûtent très cher aux Nogentais!