Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Monsanto : le fléau ...

4 Avril 2008, 09:37am

Publié par Jacques Heurtault

Nous sommes, une fois encore, au coeur d'une polémique qui, pour légitime qu'elle soit, n'en est pas moins parasitée par de nombreux autres éléments ... On mélange tout! Le résultat est simple : on n'y comprend plus rien ... De là à en conclure que tout est mélangé SCIEMMENT pour, précisément, que l'on n'y comprenne plus rien, il n'y a qu'un pas que, personnemment, je franchis sans hésitation.

1. Une entreprise, quelqu'elle soit, privée ou publique, américaine ou européenne, peut-elle prétendre  exercer un quasi monopole?
Ma réponse est très claire : dans TOUS les cas, c'est catégoriquement NON!
Je n'ai donc pas besoin de savoir si le produit Monsanto 810 est bon ou dangereux ... Il me suffit de constater que cette entreprise détient, d'une manière directe ou indirecte, 90% du marché d'une nouvelle technologie pour arriver à la conclusion simplissime que c'est beaucoup trop ... D'une façon ou d'une autre, il faudra que ce monopole (mondial!) soit cassé, fusse au prix d'une action brutale et même, si nécessaire, violente (dans l'hypothèse où le plus élémentaire bon sens aurait du mal à pénétrer les cerveaux obtus des dirigeants de cette entreprise et de ceux qui les soutiennent).
Etant un partisan explicite de la concurrence libre et non faussée, je suis ni plus ni moins que cohérent avec moi-même! Certains, parmi les détracteurs de Monsanto sont, peut-être, un  peu moins clairs sur ce sujet ...

2. Face à l'explosion des découvertes et inventions de toutes sortes que l'on connait sur la planète, faut-il, désormais, avoir peur de l'avenir, peur de la science, peur de la recherche scientifique?
Ma réponse est tout aussi claire : NON!
De culture scientifique (maths, physique, CHIMIE, etc ...), plus que réservé vis à vis des "sciences humaines" dont j'ai acquis la conviction qu'elles servaient beaucoup à manipuler les consciences, je suis, là encore, cohérent avec moi-même ... On ne me fera pas avaler n'importe quoi! J'ai encore, malgré mon age très avancé (58 ans!), une autonomie de jugement dont je n'entends pas me défaire. Ce blog est d'ailleurs un excellent moyen d'exercice et d'entretien de cette faculté.

3. Le débat doit donc se poursuivre ... aussi longtemps qu'il le faudra!
Quand bien même les délais de protection des inventions brevetées viendraient à être dépassés. S'il faut indemniser Monsanto parce que cette entreprise aura perdu de l'argent dans des investissements risqués devenus improductifs suite à des retards extérieurs ... on pourra envisager de mettre à l'étude l'éventualité d'un examen approfondi des pertes effectives ... aux fins d'un remboursement parcimonieux des capitaux engagés! Nous, nous ne sommes pas des apprentis sorciers ni des inconscients potentiellement criminels ...

Commenter cet article

Nicolas Mauduit 22/04/2008 11:02

Sur ce meme sujet, le documentaire de M Robin " le monde selon Monsanto" vient d'etre repris sur LCP (apres l'avoir ete sur arte il me semble) : avez-vous eu l'occasion de le regarder? si l'approche reste plutot "a charge" a la façon de Michael Moore, il presente l'interet d'evoquer certaines methodes et pistes de reflexions que chacun pourra s'attacher a approfondir selon l'importance qu'il ou elle accorde au sujet.

Jacques Heurtault 22/04/2008 17:57


je n'ai pas vu ce film ... mais mon épouse m'en a parlé : édifiant, précisément, quant aux méthodes emplyées, lesquelles sont "importables", "exportables", "transposables", etc ...


Nicolas Mauduit 15/04/2008 10:09

En guise d'éclairage sur le fonctionnement de nos institutions democratiques sur un sujet qui n'est pas anodin (theme de campagne avec recuperation de N Hulot,  puis grenelle de l'environnement), la réponse du sénateur Le Grand à son président de groupe peut etre consultee en integralite sur le site "afin que nul n'en ignore" :http://www.bakchich.info/article3313.htmlNicolas Mauduit

Jacques Heurtault 15/04/2008 19:27


Voilà! Vous allez devenir un peu plus célèbre ... Merci! J'ai repiqué la lettre en question sur le blog ...


Nicolas Mauduit 10/04/2008 11:29

il y a de fortes chances pour que les causes qui deciment les colonies d'abeilles soient multifactorielles (possibilite de croisement d'effet y compris avec des causes virales ou bacteriennes). Si cela rend le diagnostic plus difficile, cela ne diminue en rien le risque potentiel qu'engendrerait un ecroulement de leur population, la majorité des cultures ayant besoin d'etre pollinisees et l'etant actuellement par les abeilles. Certains insecticides "officiels" (par exemple a base de fipronil) ont donné lieu à des arretés interdisant des mises sur le marché de produits phytopharmaceutiques (mais pas veterinaires), entre autres à cause du risque indirect pour l'apiculture, mais demeurent l'objet d'une evaluation europeenne. Quant aux herbicides (en particulier a base de glyphosate), il est possible sinon probable que les abeilles (et meme les vers de terre) y montrent une sensibilité croisee (en particulier les larves). L'ironie est que les plantes initialement ciblées par ces herbicides commenceraient a developper des resistances, initialement observees en Australie puis dans 13 etats americains au moins... (certains parlent meme d'une variété de coca colombienne "roundup ready" plus productive encore que l'originale ayant apparu apres les tentatives americaines de detruire les plantations en amerique du sud - non confirmé dans la litterature scientifique). Une des difficultes vient du fait que ces produits sont d'abord destines à une cible precise sans pour autant garantir l'absence d'effet "collateraux" (d'ou mon usage du qualificatif insecticide qui se voulait humoristique - on pourrait malheureusement aussi utiliser celui de contraceptif). La puissance des entreprises qui les mettent sur le marché rend d'autant plus difficile la mise en oeuvre du "principe de precaution" en attendant le resultat d'etudes suffisantes et independantes - principe par ailleurs de plus en plus battu en breche aujourd'hui - cf. l'interview du senateur Le Grand dans Le Monde. Il serait regrettable que la charge de la preuve de la toxicite incombe aux plaignants, au lieu d'obtenir une garantie "suffisante" (...) de non toxicité produite par le fabricant.En tout etat de cause, il est illusoire de faire confiance aux entreprises les commercialisant pour s'assurer des proprietes de leurs produits. Monsanto a ete condamne pour avoir pretendu que le roundup etait biodegradable, par exemple. j'aime assez le principe de votre point3 : je me demande si une extension de la periode de protection d'un brevet pourrait etre envisagee dans les cas ou une autorite imposerait l'application du principe de precaution et retarderait l'exploitation commerciale en attedant une preuve d'innocuite des produits correspondant. Nicolas Mauduit

Jacques Heurtault 10/04/2008 23:09


S'il n'y a plus d'abeilles, 4 ans plu tard, c'est toute l'humanité qui trinque.


Jean-Pierre 07/04/2008 14:00

Ne me faites pas plus méchant que je ne suis ;-)http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaucho_%28insecticide%29La prochaine fois, nous traiterons du Régent® :-)

Jacques Heurtault 07/04/2008 18:25


Et la fois d'après, on traite la Royal (Ségo)! Donc retour au point de départ, le Gaucho!  ...!!


Jean-Pierre 06/04/2008 12:05

Je crois que les abeilles sont plutôt victimes du « Gaucho »...

Jacques Heurtault 06/04/2008 18:24


Dois-je y voir une allusion? Ou bien est-ce moi qui est l'esprit trop chagrin? Convenons que la Gauche n'est pour rien dans la mort des abeilles ... Vous serez sûrement d'accord!


Nicolas Mauduit 05/04/2008 14:10

certes, le roundup n'est pas officiellement un insecticide, mais les abeilles semblent tout de meme avoir du mal a le digerer... et l'effet en est amplifié par le monopole dont vous parliez, a l'aide la pression commerciale qu'il peut exercer.

Jacques Heurtault 05/04/2008 15:52


Je crois que, techniquement, vous faites une confusion avec de "vrais" insecticides ... Merci de bien vouloir creuser la documentation à ma place, si vous en avez le temps!
D'une manière générale, j'ai appris à me méfier des "campagnes de presse" ... Très souvent, les "journaleux de merde" se contentent de reproduire des dossiers que leur transmettent les attachés de
presse qui, eux, ne sont pas objectifs (et on ne saurait leur jeter la pierre! ils ne font que le boulot pour lequel ils sont payés!). Ce sont les "journaleux de merde" qui ne font pas le leur ...!


Jean-Pierre 05/04/2008 10:53

Moi non plus, je ne suis pas hostile par principe aux OGM. Nos ancètres ont pratiqué les sélections et les croisements... Mais effectivement, les pratiques du type Monsanto sont inadmissibles. « Que dire également sur le clonage animal aux fins de consommation ? »C'est effectivement possible sur le papier, mais sur le terrain, je ne vois pas où ça pourrait l'être étant donné le coût de la méthode... Économiquement parlant, c'est délirant.

Jacques Heurtault 05/04/2008 15:28


Au dela des difficultés "techniques", je suis méfiant vis à vis de méthodes qui n'ont pas été au préalable éprouvées par le temps ... d'une manière générale, ça va trop vite! C'est cette vitesse
qui me fait peur ... Il faut que l'HUMANITE conserve le contrôle du processus global!


Nicolas Mauduit 04/04/2008 22:18

la fameuse recette du poulet a l'americaine - a l'eau de javel - n'est pas la pire : je pense que le chlore doit s'evaporer a la cuisson...Mais le lien entre OGM et insecticides "nouvelle generation" existe bien (roundup monsanto par exemple), meme si je vous rejoins d'abord sur votre opposition sur le fond aux monopoles - de tous poils.

Jacques Heurtault 05/04/2008 10:09


Le Round-Up Monsanto n'est pas un insecticide, c'est un herbicide général ... Il bouzille tout ... sauf le maïs OGM Monsanto! Donc vous voulez faire pousser du maïs sans être "emmerdé" par les
mauvaises herbes : vous utilisé du Monsanto 810 (bling bling dans la le tiroir caisse de Monsanto!) et vous traitez régulièrement les cultures avec du Round-Up Monsanto (re-bling bling dans le
tiroir caisse de Monsanto) ... On peut pousser le bouchon encore plus loin : pour conserver le maïs Monsanto, on doit mettre des conservateurs spécifiques Monsanto! Je m'avance sans doute un peu
mais l'idée démoniaque est là ...
Il faut arrêter cette folie monopolistique et se battre pour une agriculture raisonnée ... 


frédéric 04/04/2008 21:08

Mon cher Jacques,Votre article est d'autant plus intéressant qu'il pose la question de la responsabilité des consommateurs qui en matière d'alimentation et de protection de l'environnement doivent absolument devenir des consommACTEUR ! Or, pour bien choisir, encore faut-il être correctement informé.Et sur ce point, qui est au courant que la Commission européenne est sur le point d'autoriser l'importation du veau USA aux hormones ? l'UE vient de perdre devant l'OMC...Que l'UE est sur le point d'autoriser l'introduction sur notre marché du poulet made in USA ? : après abattage il est désinfecté à l'eau de Javel (ça s'appelle le poulet blanchi !)Que dire également sur le clonage animal aux fins de consommation ? Les études démontrent qu'il n'y aurait pas de danger pour la consommation humaine mais que les animaux clonés sont 30 % à crever dans les 6 mois de leur clonage.Cela pose inévitablement un problème majeur d'éthique. Mais que pèse l'éthique face aux intérêts économiques?Le fric, toujours le fric.A force de bouffer tout et surtout n'importe quoi et à n'importe quel prix, l'humain crèvera comme une merde.La terre a commencé sans l'homme, elle finira sans lui !Bon appétit.

Jacques Heurtault 04/04/2008 21:24


A l'eau de Javel? Scandaleux! Ils auraient pu mettre de l'eau de Cologne! Au moins, on aurait les bonnes odeurs ... Mais c'est trop cher!


Nicolas Mauduit 04/04/2008 19:59

Je vous fait par d'un message sur ce sujet posté suite à un article surprenant dans Le Monde (j'ai cru un instant a un poisson d'avril) par une militante de la carte orange (...)http://lesjeuneslibres.hautetfort.com/archive/2008/04/01/l-homme-libre-du-jour-le-senateur-legrand.htmlEn parallele avec l'accroissement des monopoles se renforce la derive geopolitique que j'estime tres dangereuse vers un monde unipolaire...

Jacques Heurtault 04/04/2008 21:21


Non! Non! Ce n'est pas un poisson d'Avril ... Je suis très hostile à Monsanto mais pas aux OGM! Faut pas confondre ...


sergiozz 04/04/2008 17:20

Vous n'avez pas encore compris que ce sont les multinationales qui régissent le monde et que les états n'ont plus aucun pouvoir ? Le grenelle de l'environnement, c'était de la foutaise pour faire croire au peuple qu'on pense à leur bien être alors que quelques mois plus tard, on accepte de facto les cultures OGM en plein champ.

Jacques Heurtault 04/04/2008 21:10


Je suis favorable auc essais de culture OGM en plein champ ... Mais très hostile à Monsanto!


GM 04/04/2008 15:56

Tout à fait d'accord, mais vous faites ça comment ?Vous payez qui et avec quoi pour aller démanteler Intel ou Monsanto ?

Jacques Heurtault 04/04/2008 20:10


Intel, les microprocesseurs, c'est un peu difficile ... Quoique il y a AMD ... Pour Monsanto, il y a, c'est manifeste, une tricherie évidente ... La concurrence a été, pendant de longues années,
faussée! On prend donc le taureau par les cornes ... La vente du Monsanto 810 est et reste interdite aussi longtemps que la concurrence n'est pas rétablie. Je ne suis pas homme à me laisser dicter
un comportement par des gens qui sont manifestement animés de mauvaises intentions et qui ont, d'une manière par trop évidente, triché!


GM 04/04/2008 11:51

Et comment deveint-on et entretient-on un monopôle ?Là est la bonne question. Et vous y verrez quelques traces du moteur progrès...Être en avance et ne pas se tromper, jamais ou le moins possible.

Jacques Heurtault 04/04/2008 14:13


Ce n'est pas une raison suffisante ... Pas de monopole, un point c'est tout ... Même s'il s'agit de service punic ...