Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Bonnes nouvelles de Turquie!

8 Juin 2008, 10:15am

Publié par Jacques Heurtault

A ceux qui douteraient encore de la nécessité d'institutions stabilisatrices de nature à empêcher les changements radicaux d'orientation, l'exemple de la Turquie vient démontrer que ces mécanismes stabilisateurs sont heureusement là, protecteurs de revirements fondamentaux et par conséquent des dérives fondamentalistes, religieuses notamment.

Rappelons les faits. La Turquie est un état strictement laïc. Quiconque veut pratiquer la religion de son choix peut le faire librement (pour les musulmans, c'est certain; pour les autres, c'est moins sûr mais, contre mauvaise fortune choisissons d'être de "bon coeur"; je précise que, pour ma part, je n'ai AUCUNE pratique religieuse d'aucune sorte mais que j'entends bien que l'on permette à tous d'en avoir une).

A moins de faire preuve d'une cécité politique coupable, force est de reconnaitre que, sur l'ensemble de la planète, nous assistons, en cette période, à une montée de tous les fondamentalismes, notamment les fondamentalismes religieux (aussi bien islamistes que évangélistes ou israélites et j'en oublie sûrement quelques uns ...). Il faut y mettre un terme! En employant, si nécessaire, les moyens appropriés. Je n'ai nulle envie que quiconque vienne me dicter ce que je dois faire ou pas en matière de religion ni que quiconque vienne m'importuner, chez moi, en sonnant à ma porte, plusieurs fois par mois quand ce n'est pas plusieurs fois par semaine pour tenter de me convaincre du bien fondé de leurs idées.

Or donc, le 22 Juillet 2007, en Turquie, un certain parti, l'AKP, a obtenu 47% des voix ... Un score dont n'ose même pas rêver le parti actuellement majoritaire en France, l'UMP, surtout pas à l'issue du premier tour!
Ce parti se trouve être fortement inspiré par des idées religieuses bien précises, en l'occurrence musulmanes, dit-il mais islamistes, je pense.
Pour s'en convaincre, il suffit de constater que moins de 7 mois plus tard, le Parlement, certes légitime et démocratique, vote une réforme de la Constitution permettant, de fait, aux femmes de porter le voile islamique à l'université ...

La Cour Constitutionnelle de la République Turque vient de juger cette modification nulle et non avenue. J'en suis, personnellement, satisfait! Très satisfait, même! D'autant plus que, pendant sa campagne électorale, ce parti n'a pas développé ce thème de réforme mais que, sitôt, élu, la nouvelle majorité parlementaire a relancé, à l'initiative de son leader, la question pour finir par statuer dans un sens manifestement non explicitement développé pendant la campagne. Une sorte de suppositoire glissé en "lousdoc" ...

D'autant plus satisfait que, paralèllement, un des procureurs exerçant auprès de la dite juridiction suprême a déposé des réquisitions tendant à obtenir l'interdiction pure et simple de l'AKP ... Ca se corse!
71 responsables de l'AKP, dont Monsieur Erdogan, Premier Ministre, sont menacés d'une peine d'inéligibilité de cinq ans. Excellente nouvelle!

Essayons de voir les choses avec sérennité.

1. Qu'il s'agisse de la religion juive, de la chrétienne ou de la musulmane, il ne faut tout de même pas perdre de vue qu'il s'agit, à l'origine, du même Dieu, celui d'Abraham ...
2. Comment se fait-il qu'un seul et même Dieu, évidemment unique pour chacun des protagonistes ("C'est le mien, le vrai Dieu! le tien est un faux Dieu! etc ...) puisse tenir des discours aussi divergents à autant de monde, tous de bonne foi? On aura du mal à me faire admettre qu'Il puisse manquer de suite dans les idées ... Je suis enclin à penser, tout au contraire, qu'il est très cohérent, que sa pensée l'est tout autant MAIS QUE PERSONNE NE PEUT PRETENDRE PARLER EN SON NOM ...
3. La sagesse recommande donc de permettre à chacun de pratiquer la religion de son choix et commande donc à la République de prendre toutes les dispositions nécessaires pour en permetttre le libre exercice effectif. Notamment en organisant cette libre pratique des cultes par la mise à disposition de locaux et de personnels appropriés d'une part et en réprimant, d'où qu'elles viennent, les atteintes à cette liberté. Traiter un chrétien de "cul béni" est une insulte et doit être réprimée comme telle. C'est aussi un comportement de nature à provoquer un trouble de l'ordre public et doit donc faire l'objet, de ce deuxième chef, d'une autre action répressive ... Ce même raisonnement vaut également pour des israélites qui seraient traités de "sales youpins" ou de musulmans que l'on voudrait contraindre à manger du porc ...

Pour répondre à cet objectif, je ne vois qu'une solution : la mise en place généralisée d'un régime concordataire entre les autorités civiles d'une part et les autorités religieuses diverses d'autre part ...
J'ai conscience que le Peuple de France n'est pas, aujourd'hui, prêt à accepter cette réforme pourtant salutaire ...
Mais j'ai une foi (si,si!) inébranlable dans les valeurs de la démocratie tolérante!

Commenter cet article