Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Sarko et France 3 : retour sur une manipulation ...

4 Juillet 2008, 14:00pm

Publié par Jacques Heurtault

Voici ce qu'écrit Le Monde à ce sujet ...

Particulièrement édifiant!

Début de citation :

Après le scandale du "Casse-toi, pauv'con" au Salon de l'agriculture, le 24 février, Nicolas Sarkozy est une nouvelle fois au centre d'un buzz vidéo sur la Toile. La vidéo qui le montre en "off", avant son interview sur le plateau de France 3, le 30 juin, a été vue près d'un million de fois depuis sa diffusion sur le site Rue89 via Dailymotion.


Dès la mise en ligne de la vidéo lundi soir, les images ont provoqué la polémique. France 3 a lancé une enquête interne et "condamné avec la plus grande fermeté le piratage des images tournées". Selon Rue 89 la chaîne a menacé le site de procès s'il ne retirait pas la vidéo et si l'auteur de l'article n'indiquait pas ses sources.

Blogueurs politiques et internautes s'interrogent : fallait-il vraiment diffuser cette vidéo ? En première ligne, Laurent Gloaguen, auteur du blog politique Embruns, qui a également reçu un courrier de France 3 le mettant en demeure de retirer la vidéo, donne son avis : "J'ai un peu honte pour la rédaction de Rue89 de laisser passer ce truc un peu dégueulasse, acquis dans des circonstances douteuses et qui n'apporte aucune information. Quand l'engagement politique, l'urgence de l'instant et la course au scoop obscurcissent à ce point les devoirs professionnels du métier de journaliste…"

"JOURNALISME DE CANIVEAU" ?

C'est aussi l'avis d'Authueil, proche de l'UMP, qui estime "la valeur informative de cette vidéo proche du néant". "Ce qui me sidère, ajoute-t-il, c'est le succès de cette vidéo, largement vue et diffusée. Elle montre à quel point, chez bien des gens de gauche, la détestation de Nicolas Sarkozy est devenue un réflexe, au point de se substituer à toute autre activité politique."  Sur son blog, Careagit se dit "dégoûté" par "ce journalisme de caniveau".

Pascal Riché, rédacteur en chef de Rue89, n'a pas tardé à répondre à ces critiques. Il précise que "cette vidéo est très riche en informations, tant sur le président de la République, sur ses rapports avec les médias que sur l'ambiance au sein de France Télévisions... Le président demande à aborder le sujet de Carcassonne, et Paul Nahon, directeur de l'information, acquiesce immédiatement : est-ce une non-information ?".

Sur Le Post.fr, Guy Birenbaum renchérit en affirmant que "rien n'est plus informatif qu'un 'off'", "rien n'est plus révélateur qu'une séquence comme celle-là". Quant à Versac, il évite de prendre parti ("rien de dégueulasse, rien d'extraordinaire non plus"), et analyse plutôt la "révélation progressive du 'off'".

Marie Maurisse

Fin de citation.

Vous avez bien lu!  A la septième ligne, il est écrit : "Selon Rue 89, la chaine a MENACE le site de procès s'il ne retirait pas la video et SI L'AUTEUR NE DE L'ARTICLE N'INDIQUAIT PAS SES SOURCES" ...
Abolument incroyable! Les journaleux de merde nous cassent les bonbons avec ces histoires de "sources" et défendent bec et ongles l'idée que dans tous les cas, le journalisme ne soit jamais contraint de révéler ses sources et, là, quand ils s'agit d'eux-mêmes, quand ils sont pris la main dans le pot de confiture, ils veulent que les sources soient citées et ils menacent de faire des procès!
On aura décidément tout vu!

Commenter cet article

jasmin 21/07/2008 12:15

Jacques,Ca fait au moins 20 fois que je clique sur la petite croix pour me désabonner, sans aucun résultat.Merci de faire le nécessaire et bonne continuation.

Jacques Heurtault 21/07/2008 13:32


Bonjour Jasmin!
Je n'y comprends rien ... Je viens de consulter la liste des abonnés et je ne retrouve pas un mail quelconque pouvant te ressembler (ni Jasmin ni l'autre que tu m'avais communiqué à titre privé).
Je ne peux donc pas te "radier" bien que je ne voie aucun inconvénient à le faire ...
Il faut que tu saisisse Over-blog. Je vais le faire de mon côté mais, ne connaissant pas l'e-mail de l'émetteur (en l'occurrence, toi), ça ne va pas aboutir à un résultat concret.
Bien à toi!


GM 07/07/2008 11:41

Faut dire aussi que l'exemple venant d'an haut, au moins dans le service public, Sarko, il ne salue pas la nénette qui le pomponne avec son blaireau !Scandaleux...Je crois que je vous l'avais déjà racontée : Il y a plus de 30 ans, ma maman oeuvrait encore dans la vie active.Son patron entre dans son bureau accompagné de NS, style "Je vous présente le neveu par ailliance de mon bon ami Perreti ! Tâchez de le soigner !"Et duKon de poursuivre sur un ton sec : "Madame, on se lève en la présence du futur maire de Neuilly !"Et ma mère, pas dégonflée, se lève, le toise d'un bon mètre sur ses talons aiguilles et lui tend la main en lui faisant du "ravie !"Alors Duschnok s'enfonce, vexé par la grande taille de ma mère, dans le fauteuil en face d'elle sans lui serrer la main tendue et sans y avoir été invité et fait à ma mère, à force de la voir s'agiter, furax : "Mais asseyez-vous donc !""Je n'ai pas manqué une occasion de rester debout" nous a-t-elle raconté, pour lui présenter les dossiers, "tout petit rikiki rabougri mal poli qu'il est, le nain au cousin !" pensant très fort qu'on reste debout devant un auguste personnage à l'ego si démesuré !Authentique...

Jacques Heurtault 07/07/2008 19:33


Putain! J'avais pas saisi le truc ... Perreti, il est(était) corse lui aussi!  Y en a partout ...  Comme les francs maçons! Là, je vais me faire tacler! Et par derrière, en plus!