Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Vive le Tour de France!

19 Juillet 2008, 09:00am

Publié par Jacques Heurtault

Le Tour de France ne mourra pas ... Il ne faut pas qu'il meure! C'est, et de loin!, l'épreuve cycliste reine dans le monde entier, auréolée du prestige de ses plus grands champions : Louison Bobet (un Breton!), Fausto Coppi, Raphaelo Geminiani,  Raymond Poulidor (le brave parmi les braves!), Bernard Hinault (encore un Breton, d'Yffiniac, à même pas 15 km de ma ville natale, Lamballe), Jacques Anquetil (pour lequel je me suis toujours demandé si sa mort prématurée, à 51 ans, n'était pas due à l'usage massif des produits dopants) et combien d'autres dont les noms me viennent moins facilement à l'esprit (Charly Gaul, Eddy Merckx, ...).

Il a été , ces dernières années, très gràvement entaché dans sa réputation à cause de l'usage de produits dopants ... C'est très triste et même franchement lamentable! Le sport cycliste est un sport éminement populaire ... On peut regarder le Tour de France sans bourse déliée, aussi bien à la télévision que sur le site même. Le cyclisme est un sport dont les victoires ne s'obtiennent qu'à l'issue d'un long effort de plusieurs heures, tout comme le tennis. Voilà deux ingrédients qui font la popularité du cyclisme ... Le tennis, lui, est devenu populaire depuis que ses pratiquants ont décidé d'être "dans le monde", abandonnant les tenues "BCBG" ...

Il s'en suit que la répression très ferme contre les usages de produits dopants doit être engagée, maintenue, accrue, sans aucune faiblesse, avec une grande ténacité, jusqu'à ce que le cancer du dopage soit éradiqué ...

En prison les pourris qui déshonorent le Tour de France!
En prison les minables qui blessent la conscience populaire et qui détruisent l'espoir que les gens de condition modeste placent dans leurs champions!

Il faut mener un combat impitoyable, quitte à procéder aux contrôles systèmatiques de tous les participants, tous les jours!

J'ai beaucoup apprécié l'attitude des responsables de l'équipe Saunier Duval qui ont choisi de se retiter de la course parce que l'un des coureurs s'était dopé ... Il se pourrait bien que je fasse attention, lors de mes achats, à cette marque et à ses produits!

A bon entendeur, salut!

Commenter cet article

GM 22/07/2008 18:38

Pas seulement les "produits dopants"...Mais les soins, tous les soins par pharmacopée...Soit on est malade et on garde la chambre, soit on est en bonne santé et on peut kompéter !Devrait pas y avoir d'autres choix...Ras le bol de ces meks qui pédalent avec même de l'aspegic ou du sorbitol, de la caféine ou autre chose dans les veines !Quand ils auront compris ça, les stades et les routes seront peut-être un peu plus marrante que de voir des rats de laboratoires s'exciter à la performance !

Jacques Heurtault 22/07/2008 19:33


Il parait qu'ils grimpent les cols à ...30 km/heure! Ahurissant! Moi, dans les cols, je vais plus vite à pied qu'en vélo ... Et je vais encore moins vite quand je suis dans le col de l'Uterus!


GM 21/07/2008 09:16

Mon "commissaire politique" (celui que je fréquentais du temps où j'oeuvrais pour la CGT : ils avaient bien raison de se méfier, je suis un "anti-coco-primaire-et-viscéral-avancé") était aussi un médecin du sport réputé.Sa femme est chercheuse à l'Inserm et pourchasse le "VO² max" dans ses laboratoires... Nous aurions chacun une aptitude à le développer, mais sur une courbe logarithmique avec pour asymptote native personnelle...L'entrainement est le principal moteur de l'évolution de notre VO² Max (Vitesse d'oxygénation maximum).Néanmoins, à moins d'être "chargé", aucun progrès notable ne peut modifier la performance.Conclusion, n'est-ce pas...On peut donc se charger à l'entraînement, à se fabriquer de la musculature pour atteindre des performance de super champion. Ce qui est interdit, c'est de le faire en course...Le reste, ça vous regarde !Et c'est très curieux, mais n'avez-vous pas noter que les coureurs, pas tous mais beaucoup, disposent d'une pharmacie ambulante prescrite pour les équipes les mieux dotées par leur médecin d'équipe : Et chacun d'exciper leurs ordonances leur infligeant des traitements pour leurs soins quotidiens.Re conclusion : sont-ce tous des grands malades qui devraient garder le lit au lieu de faire semblant ?

Jacques Heurtault 21/07/2008 09:44


Il faut interdire l'usage des produits dopants à toute personne inscrite dans une fédération sportive, tout le temps, y compris hors compétition. L'usage de ces produits devrait entrainer la
radiation à vie du sport de compétition, même en cas d'utilisation hors compétiiton.


Daumont Jean 19/07/2008 16:08

  Vous ai-je déjà dit, ou plutôt écrit, qu'adolescent je faisais couramment ... non pas des courses ...mais des randonnées cyclistes pouvant atteindre 200 kms, et que les pavés du Nord (1) n'avaient pas de secrets pour moi, ni la côte de Doullens vers Amiens ...et pour cause, car c'est un sacré morceau (2) !... Alors vous ne serez pas surpris que je partage votre intérêt pour le Tour de France, et que je déplore les problèmes récurrents de dopage...   A mon avis, le problème tourne autour de l'argent... Naguère, il y avait des enjeux financiers, mais certainement pas avec l'ampleur d'aujourd'hui ...Car la "célébrité" ne satisfait plus seulement l'amour-propre des coureurs, elle fait leur fortune et leur permet d'acheter maisons ou actions ou même de fonder des sociétés que les primes d'autrefois ne permettaient pas ...Et les coureurs ne sont pas seuls en jeu, car ils sont les "hommes-sandwiches" d'entreprises pour lesquelles un succès dans le tour est un "banco" ! Alors pas vu, pas pris... L'ennui est est qu'il est de plus en plus difficile de ne pas se faire prendre, et qu'il en résulte un discrédit possible pour tous les les coureurs, même si une majorité reste "propre"...Pire encore, on en vient à douter des exploits du passé : je pense comme vous que beaucoup de coureurs célèbres morts jeunes avaient peut-être ruiné à terme (pas d'effet immédiat) leur santé : Anquetil, mais aussi Bobet, Coppi ...Et que penser des exploits répétés d'Armstrong ?... Dérive consternante, alors que le sport exalte des valeurs importantes comme le courage, le dépassement de soi, la solidarité, etc...(1) J'habitais alors Lens, mais oui ...l'ancienne capitale du charbon et déjà grande ville du football ...dont je suivais les matches du Racing au stade Bollaert ...en 2ème mi-temps, quand l'entrée devenait libre (nonobstant ma bourse plate...)(2) Je me dopais ! ...avec du café sucré et des pastilles de dextrose ...car il y a tout de même le problème que, pour des courses importantes, il faut mettre régulièrement du carburant dans le moteur (je le sais pour avoir connu "les jambes coupées")...  mais seulement du carburant autorisé !

Jacques Heurtault 19/07/2008 18:28


Je ne suis pas un spécialiste mais il me semblait que les sucres "lents" étaient plus appropriés pour les activités demandant un effort de longue durée, tel le marathon ou bien les courses
cyclistes.
200 bornes! Je n'ai jamais été capable d'en faire plus de 15! J'ai honte!


dixneuf 19/07/2008 10:25

Et Robic ??? C'était pourtant un breton, et un vrai !!!19

Jacques Heurtault 19/07/2008 10:47


Sacré mille nom d'une pipe! J'ai oublié Robic! Honte sur moi! Que je me couvre la tête de cendres!
Je vais quand même être franc : je ne ferai pas le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle pour me faire pardonner! Je n'en suis, physiquement, tout simplement pas capable!
J'ai oublié Darrigade, Stablinsky, Koblet, Hassenforder ... et, certainement, beaucoup d'autres!
Merci pour ce rappel! Ca vaut bien 19 sur 20!