Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Le Monde en flagrante attitude de spéculation!

21 Juillet 2008, 19:45pm

Publié par Jacques Heurtault

La lecture de l'éditorial, en page "deux" du quotidien, esr, tristement, révélatrice des méthodes merdiquement journaleusiques!

Certes, le fond me convient puisqu'il défend l'approbation du texte de révision constitutionnelle.

Pour autant, alors qu'il a été nécessairement imprimé en début d'après midi et, donc, AVANT le vote du Congrès, il donne très exactement l'impression d'avoir été REDIGE APRES!
On y emploi l'imparfait et fait tout comme si le résultat du vote avait été connu avant la mise sous presse ...

C'est, clairement, SCANDALEUX! Une révélation de l'esprit de manipulation qui habite les journalistes ...

Début de citation :

Le projet de révision de la Constitution aurait pu être plus convaincant. Fallait-il pour autant voter contre ? Opter pour le tout ou rien ? Certainement pas : mettre de l'huile dans les rouages de la démocratie n'a jamais été superflu. La gauche a pourtant choisi le non, au risque, sur un sujet majeur, de brouiller la frontière entre opposition et obstruction.


François Fillon s'exprimant devant le congrès réuni à Versailles avant le vote de la réforme des institutions, le 21 juillet 2008.

De principes proclamés en marchandages de coulisses, ce projet est le fruit de trois mois de travaux parlementaires, couvés avec une vigilance souvent maladroite par l'Elysée. La gauche a dénoncé à juste titre cet interventionnisme de "l'hyperprésident" et, surtout, les lacunes du projet. Un projet que, droite et gauche confondues, les élus considéraient au départ avec faveur, convaincus que la Constitution de la Ve République, vingt-trois fois révisée en un demi-siècle, méritait d'être une nouvelle fois revisitée.

Le résultat de ces délibérations - que les députés et sénateurs réunis en Congrès à Versailles étaient appelés à approuver lundi 21 juillet - est loin d'être négatif. Le projet qui leur était soumis renforce les pouvoirs du Parlement, dont la faiblesse sinon l'impuissance est le principal défaut de la Ve République. Les congressistes avaient notamment à se prononcer sur une mesure permettant aux deux assemblées de maîtriser mieux qu'aujourd'hui leur ordre du jour.

Ce projet visait aussi à renforcer les droits des citoyens. En leur donnant par exemple la possibilité de saisir indirectement le Conseil constitutionnel pour contester une loi contraire à la Constitution. Cette réforme-là, l'un des adversaires les plus résolus du projet de révision, le sénateur socialiste Robert Badinter, avait vainement tenté de la "vendre" au président Mitterrand lorsqu'il était président du Conseil constitutionnel.

Désappointée par le résultat final, la gauche a mille fois raison d'incriminer le refus de la droite d'interdire le cumul des mandats. Et l'obstination du Sénat à pérenniser son mode d'élection, une anomalie démocratique.

Mais la gauche a eu tort de transformer le vote de lundi en scrutin pour ou contre Nicolas Sarkozy, au lieu de se prononcer pour la Constitution - pour sa modernisation, si imparfait que fût le projet qui lui était soumis.

 

Commenter cet article

GM 22/07/2008 08:59

Ma Mère (Ô Ma Mèèèère !) m'a dit la même chose que vous concernant La Croix !Mais ce n'est pas encore ma tasse de thé... J'y viendrai un jour quand je ne saurai plus quoi lire de la "doctrine officielle" de la "pensée unique" !Car il faut être gonflé pour publier avant l'heure un article pareil : J'avais fait les décompte : 315 à l'AN + 162 au Sénat donc 477 pour la réforme... soit moins des 3/5° et au final 539 pour au Congrès, ça fait en fait des vestes retournées !La bonne question c'est : Peut-on faire confiance à nos élus, ou ceux-ci lisent-ils Le Monde avant d'entrer en séance ?

Jacques Heurtault 22/07/2008 12:21


Ah! Ah! Ah! C'est Le Monde qui gouverne la France! A moins que ce ne soit le monde (sans les majuscules ...), autrement dit la mondialisation!


Daumont Jean 22/07/2008 00:08

Confidence que vous ne répéterez pas : ma source la plus sûre" est le Journal La Croix, qui est remarquablement structuré et très objectif ...et sur le site duquel nous nous sommes connus ...Mais chut ! ça fait "catho" et "Tala" pour les "bons esprits" !!!

Jacques Heurtault 22/07/2008 06:51


Promis! Juré! Je ne le répèterai pas ...


Daumont Jean 21/07/2008 23:17

  Naguère, j'ai été un lecteur fidèle du Monde que j'achetais dans les années 1953-54 à la sortie de la Bibliothèque Nationale, alors rue Richelieu  ...et auquel j'ai été longtemps abonné...C'était le temps de Beuve-Méry (Sirius...)  J'ai abandonné ce journal en raison de sa contre-information sur la "révolution cambodgienne" en 1978, et de son part-pris de "persiflage" avec Jacques Fauvet...  Je constate que ce journal reste toujours aussi hypocrite, et je le consulte même plus, sauf en cas de nécessité, quand j'ai besoin d'un texte.   Pour information, je vous signale le livre de Pierre Péan et Philippe Cohen "La face cachée du Monde" Ed. Fayard Mille et une nuits 2003.

Jacques Heurtault 21/07/2008 23:44


Je connais ce livre! Excellent! Mais il faut bien s'informer ... Le Figaro, ça ne me branche pas trop ... Pas assez fouillé. Quant à Libération ... on n'en parle même pas! Sinon, il y a Les Echos
qui est vraiment très branché sur l'économie des entreprises, ce qui n'est pas un défaut mais rend sa lecture un peu rébarbative. Alors, contre mauvaise fortune, bon coeur!