Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Combien seront-ils, demain samedi, dans la rue?

17 Mars 2006, 22:38pm

Publié par Jacques Heurtault

Normalement, tout le monde est mobilisé. Les deux tiers de nos compatriotes sont contre le C.P.E. C'est un sondage qui le dit ... Moi, je n'ai pas été sondé! Pas de pot : je passe toujours à côté des choses importantes.

Mais, si l'échantillon pense comme "nous", c'est que nous DEVONS penser comme lui! Elémentaire ...

Donc, récapitulons :  45 millions de résidents susceptibles d'avoir une opinion au sujet du C.P.E. (je ne compte pas les enfants de moins 16 ans ni les personne agées de plus de 80 ans). 30 millions sont contre le CPE (2/3).  Demain samedi, peu de gens travaillent. On peut manifester sans faire grêve (c'est parfaitement normal; c'est un droit qu'il est hors de question de remettre en cause).

Peut-on supputer que un opposant au CPE sur 50 fasse le geste de manifester? Cela paraît raisonnable.

On doit donc pouvoir compter 600.000 manifestants dans toute la France pour la journée de demain.

Attendons.

Je n'en ferai pas partie. Parce que je compte parmi le tiers qui est plutôt pour cette réforme même si, comme je l'ai mis dans un commentaire sur un autre blog, je ne serai pas plus royaliste que le roi. Normal : je suis viscéralement républicain.

Commenter cet article

Jacques Heurtault 20/03/2006 09:34

Ce "pari" est plein de bon sens. Ce serait une "sortie" de crise commode. Reste à découvrir les motifs qu'invoquera le Conseil Constitutionnel... et à attendre le début du mois d'Avril, voire un peu avant.

vinz 20/03/2006 09:07

700.000 selon la police , 1.500.000 selon les organisateurs...
Alors on fait quoi ? Ce n'est toujours pas la rue qui gouverne? Bon, alors si les syndicats appellent à une grève generale pour la semaine prochaine, on peut espérer 2 millions de français dans les rues...
La seule solution honorable pour le gouvernement serait que les amis de chichi du Conseil Constitutionnel jugent la loi inapplicable dans la semaine. On parie ?...

xpmb 19/03/2006 22:01

L'avis d'un Employeur
Le CPE est une des rare initiative du gouvernement sur l'emploi et la volonté de diminuer le chomage.
Comme vous l'aurez compris dans la note "Un CPE on à besoin de ça?" je ne suis pas entièrement d'accord sur les principes qui font d'une solution assez imaginative, un Flop social qui peut intervenir à tout moment.
C'est un peu comme rafistoller son pneu de voiture en y collant une simple rustine. Ca peut lacher à chaque instant.
J'ai passé moi aussi des périodes de chomage après des fin de contrat CDD ou Intérims, des refus de prêts bancaires pour situations dites "précaire" tant au niveau salaire que sécurité d'emploi.
J'ai aussi rencontré plusieurs employeurs qui on le regard médisant sur la jeunesse et leurs employés en général. Qui ne savent pas dire merci, ou ne serait-ce que "c'est bien, continuez".
Aujourd'hui je suis gérant d'une petite société, et lorsque je vois les termes d'un CPE, je me dis que ce n'est pas la vraiment la solution, même si Borloo à essayé de bien faire dans un premier temps.
Ma réaction personnelle en tant qu'employeur, je l'avoue, et c'est le texte qui y fait penser, que je vais pouvoir me diriger vers des jeunes de qualifications de moins de 26 ans, les former un peu avec un salaire minim au env. de 1000€ net par mois, de percevoir des aides de l'etat pendant 2 ans sur les charges patronales et salariales, et surtout et c'est la le plus vicieux, licencier ces jeunes dès que ma conjoncture m'y incite sans justificatif préalable avec un préavis de formalité de 1 mois (le temps de retrouver quelqu'un d'autre..).
C'est très alléchant.
C'est pourquoi, je pense qu'effectivement le nombre de chomeurs va diminuer pendant quelques temps car ces conditions particulières avantagerons et interesseront tout les indécis de l'embauche.
Le risque à très court terme, c'est la disparition des propositions de CDI chez les jeunes de moins de 26 ans, et cela doit etre bien clair.
Pourquoi irais-je proposer un CDI alors qu'on me propose un contrat "sans engagement" et fournit en plus avec des aides financières non négligeables.
Je vais pouvoir ainsi "tester" les compétences et les caractères de nombreux candidats pendant des durées de 24 mois, et renouveller mon "parc" lorsque j'en ai envie en licenciant avec des périodes de préavis de 1 mois sans justificatifs imposés.
Mon sentiment profond, c'est qu'on me donne le baton pour taper.
Autre critère : pourquoi irais-je chercher à recruter maintenant des jeunes de plus de 26 ans ? Ils deviennent fiscalement et flexiblement moins intéressants !!
 
Le chomage va baisser quelques temps, mais les conseillés de l'ANPE retrouveront des milliers de jeunes à qui ont à promis espoir et qui reviendront le regard vide d'imcompréhesion.
Les entrepreneurs seront encore bien plus qu'exigeant, et se sentiront "tout permis".
Je regrette que le gouvernement n'est pas penser un peu plus à la sécurité de l'emploi, de la conscience et de la pérénnité.
J'aurai souhaité avoir la possiblité d'embaucher des jeunes avec ces mêmes aides financières (diminutions des charges sociales) tout en leur promettant un CDI après une prériode d'essai maximale de 6 mois dans le cadre de ce contrat. Et pourquoi un avantage exonération si l'employé est toujours chez moi dans les 3 à 5 ans. Cela permettrait d'engager la responsabilité et la durée entre les deux parties.
Bien sur, et vous le comprendrez, chez moi les jeunes seront prix pour leurs mentalités, leurs ambitions et leurs savoirs vivres. J'ai beaucoup de compréhension et j'aime l'idée que notre jeunesse puisse s'en sortir individuellement, et cela de quelques origines communautaires qu'il soit.
Mais svp, tous mes confrères ne sont pas comme moi, faites attention à ne pas les pousser à l'intolérence et à l'impunité avec vos quelques lignes de lois sur la période d'essai.
Je suis d'accord sur le fond du CPE mais pas sur sa forme.
Un peu de dialogue et de compéhension devrait améliorer les ententes mutuelles et l'avancé des progrets de notre France.
A bon entendant
 
Xpmb.