Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Chronique de mon voyage aux Etats Unis (7)

23 Août 2008, 03:15am

Publié par Jacques Heurtault

Et pourtant, pourtant, pourtant
Et pourtant...
Je ne suis pas coupable de détournement de mineure...

Pour une entrée en matière, c'en est une! Une vraie!

Figurez-vous que, hier, nous sommes allez faire quelques courses, histoire de pouvoir nous sustenter puisque qu'il faut, certes, penser à l'esprit mais aussi au corps.

Nous sommes, rappelons-le, dans l'Etat du Massachusetts, au coeur de la région "historique" des Etats Unis, peuplée par des "colonists" d'inspiration puritaine, donc assez peu portés par les plaisirs du corps... J'ai bien dit "du corps", pas "de la chair"... La chair, ça ne vous regarde pas, du moins pour ce qui concerne notre couple.

En bon Français que nous sommes, nous pensons à un repas de viande rouge arrosé de vin rouge... Rien d'extraordinaire. Puis, nous passons à la caisse. Tous les articles passent, sans problème. Sauf un : la bouteille de vin rouge.

Et, là, oh! surprise... On demande à mon épouse une pièce d'identité...

Wy? Warum? Pourquoi? Telle fut notre question.

Because of policy!

Bigre!

Do you have a passport? Yes! Of course! Is there a problem?

What is your date of birthday? Ce n'est pas le caissier qui pose la question mais sa chef...

June, eleventh, 1947...

Réponse : la vente d'alcool est interdite aux mineurs... Il faut donc vérifier, sur votre passeport, votre date de naissance.

Pourtant, mon épouse, qui fait plus jeune que son age (et j'en suis satisfait, à la fois de mon épouse et du fait qu'elle fait plus jeune que son age) ne donne pas l'impression d'être ... mineure! Entre 17 et 61 ans, il y a tout de même une marge... même quand on prend soin, comme Chimène, "d'orner son visage pour réparer, des ans, l'irréparable outrage"...

C'est vraiment d'un comique... Mais c'est américain! La loi, c'est la loi! Dura lex, sed lex!

La "chef" a du se rendre compte du comique de la situation... 

Nous partîmes à vide (avide?) mais par un prompt effort, nous nous vîmes chargés en sortant de ce port ... d'une bouteille de vin rouge! Car elle l'a lâchée, la taulière, sa bouteille! Elle l'a lâchée! 12 dollars...

A l'heure où je vous écris,  y a plus de bouteille! Enfin si! Il y a une bouteille ... mais elle est vide!

Fermez le ban!  

Commenter cet article

lewalis 23/08/2008 18:07

Les américains aussi puissants soient-ils n'en demeurent pas pour autant bizarre! J'ai écris un article sur la législation américaine qui réserve parfois de sérieuses surprises...Bonne vacance!

Jacques Heurtault 24/08/2008 03:57


En voyant ce que je vois, je repense à une réflexion qui a été faite à mon épouse, émanant d'une personne exerçant d'importantes responsabilités dans un organisme de réflexion sur la stratégie
économique, très proche des grandes entreprises et qui se classe lui-même à droite :
"De retour des Etats Unis, on s'apperçoit que l'on est content de payer nos impôts!". Cela voulait que tout homme de droite qu'il est, il estime indispensable de payer des impôts pour assurer le
fonctionnement régulier des services vitaux et le financement et l'entretien des infrastructures. Je suis en accord total avec lui compte tenu de ce que j'observe!


Daumont Jean 23/08/2008 08:01

   Autrement dit, vous avez eu la coquetterie, à propos de votre âge, de ne ne pas avouer que vous aviez de la ...bouteille ! Mais cela relève de l'humour français, inaccessible aux Américains ...

Jacques Heurtault 23/08/2008 13:48


Ah! Ah! Ah! Excellent! Je n'y ai pas du tout pensé...