Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Crise financière : le grand n'importe quoi ...

25 Octobre 2008, 11:50am

Publié par Jacques Heurtault

Pendant presque 15 jours, je ne me suis pas du tout exprimé sur "le" sujet dont tout le monde parle ... traduisant ainsi, par leur expression, la phénoménale angoisse qui les taraude.

C'était, bien sûr, volontaire ... A qoi bon s'exprimer d'une manière réfléchie au milieu d'un concert de klaxons? A coup sûr, on ne peut pas être audible. Autrement dit, on parle dans le vide ...

Aujourd'hui, on y voit plus clair ... même si l'avenir est sombre. Et, sans risque d'erreur, on peut prévoir une véritable récession.

L'objectif ne peut pas être d'anihiler cette récession. Elle est d'ores et déjà suffisamment prévisible dans son ampleur pour devoir renoncer à en juguler les effets dévastateurs ... On peut, par contre, en AMORTIR les effets et, pourquoi s'en priver?, profiter de ce grave accident pour rebondir vers le positif. Autrement dit, appliquer le vieil adage "d'un mal peut sortir un bien".

1. Sur le court terme :
Je l'ai déjà exprimé mais je vais le réaffirmer, avec la même force, voire avec la fougue excessive qui m'anime parfois : si les autorités légales prennent les mesures qu'elles jugeront appropriées pour organiser le combat sans concession contre cet ennemi invisible qui a pénétré dans l'ensemble du système économique (comme peut le faire un virus informatique), elles disposeront de mon soutien INCONDITIONNEL ...

Je ne suis, en effet, pas capable d'apprécier si telle ou telle mesure est bonne ou mauvaise (dès lors qu'elle respecte les grands principes de pur bon sens) ... Je n'ai pas les éléments suffisants d'appréciation.

J'ai par contre une grande confiance dans certaines personnes. Je pense tout spécialement à Jean Claude Trichet, à François Fillon, à Eric Woertz ... Je pense aussi à ... Nicolas Sarkozy qui vient de faire la démonstration qu'il avait un sens politque particulièrement aiguisé le conduisant à faire preuve d'un pragmatisme époustouflant (au point que les socialistes (allemands, il est vrai ...) ont considéré qu'il était devenu ... socialiste!).

Je ressents moi-même une claire volonté de règlements de compte personnels. Ce sentiment est partagé par une très forte proportion de la population. En un mot comme en cent, je VEUX des têtes! Je veux, sans barguigner, la tête de ces "traders" qui ont joué et qui ... n'ont pas perdu, mais qui ont fait perdre beaucoup à un grand nombre. Peu m'importe les moyens employés. Je ne les connais d'ailleurs pas ... Je veux du résultat! C'est à dire la mise à l'écart de ces inconscients et le développement de moyens visant à entraver, coûte que coûte, leur retour "aux affaires". Cela vise non seulement les "grands" mais aussi les "moins grands" et les "petits" ... Il y a Bouton (Société Générale), mais aussi Kerviel (5 milliards!) et de nombreux autres!
 

2. Sur le long terme :
Pour pouvoir transformer un mal en bien, il faut, c'est l'évidence, entreprendre une réflexion sur les objectifs d'une part, sur les voies et moyens d'atteindre ces objectifs d'autres part.

Je vois, parmi les axes de réflexion, la nécessité impérieuse de repenser un nouveau système financier international. On a parlé d'un nouveau Bretton Wood. Pourquoi pas? A condition qu'il soit construit autour d'un panier de monnaies à proportion de leur poids respectif dans l'économie mondiale et non pas autour du seul dollar ... Nous avons un précédent, en Europe. C'est la mise en place du Système Monétaire Européen (SME), tel qu'il a été, avant la mise en place de la monnaie unique, l'Euro. Rétrospectivement,  c'est, incontestablement, une belle réussite ... Dans la tempête, voire l'ouragan et même le cyclone, que nous vivons, on constate que l'Euro adopte, comme par hasard, la parité adéquate avec le Dollar. Il est, actuellement, à 1,25 dollar contre 1,60 il y a à peine trois mois. Cette parité va développer la force de percussion de nos économies européennes face à l'économie américaine et, donc, mondiale. Que cela plaise ou non aux Etats Unis, ce grand pays qu'il ne faut surtout pas laisser sombrer, vont devoir "mettre de l'eau dans leur vin".

Au niveau français, je crois nécessaire de s'atteler, enfin, à la mise en place d'un authentique impôt sur le patrimoine tel que je l'ai maintes et maintes fois décrit, ici même, dans ce blog.
J'en rappelle les grands principes :
1. Rejet de toute idée confiscatoire du style "faire payer les 'riches" pour donner aux "pauvres", attendu que l'on ne sait pas définir ce qu'est un "riche" et pas davantage ce qu'est un "pauvre".
2. Toute "personne", qu'elle soit physique comme vous et moi, ou "morale" comme les entreprises, les associations, les "trucs de ceci" ou les "trucs de cela", du seul fait qu'elle a une existence avérée (légale ou "de fait") et qu'elle est propriétaire (peu importe de quoi et pour quel montant!), elle paie, sans barguigner, un impôt de 0,1% du montant déclaré de ce qu'elle possède.
Bien entendu, pour éviter les tentations fortes de sous évaluation des biens (matériels et immatériels!), la puissance publique dispose du pouvoir d'acquérir, pour la valeur déclarée par le propriétaire lui-même, le bien objet de l'assiette de taxation ... Je vous assure que c'est d'une efficacité rien moins que redoutable! Il ne s'agit nullement d'une réévaluation de l'assiette de calcul (sans acquisition par la puissance publique ...) mais bel et bien d'une vraie acquisition pour la valeur que le propriétaire a, lui-même, hors de toute contrainte, déclaré.
3. Tout mouvement d'argent, avec ou sans transaction commerciale, matérielle ou non, fait l'objet d'un prélèvement de 1 pour ... 1 million! C'est à dire mille fois moins que le précédent impôt ... Que l'on ne vienne pas me dire que ceprélèvement à un caractère confiscatoire! Affirmer cela serait prendre ses interlocuteurs pour des billes!
Ainsi, une somme de 1 million d'euros qui change de compte (et non de mains!) 10 fois dans la même journée (c'est beaucoup plus fréquent que l'on croit) paie 10 fois la somme, au combien modique, de 1 euro, soit 10 euros au total ... N'importe quelle personne éprise de bon sens populaire vous dira que "les petits ruisseaux font les grandes rivières" ...
Autant le premier impôt concerne les stocks, autant le deuxième concerne les fluxs (les mouvements) ...

Voilà de quoi réfléchir un bon moment ... et, par conséquent, de débattre!  

Commenter cet article

bria 30/10/2008 19:25

Vous trouvez que mes propos sont déplacés ?C'est juste une constatation pourtant Bien sûr il serait absurde de tout généraliser ... !!Il me semble que les syndicats representent sinon 10% des actifsQuand a la question qu'ils sont faibles ...Je prends dans l'edition du livre ou dans certaines entreprises publicsC'est pourtant eux qui font la pluie et le beau temps, nan ?Et c'est aussi par cette adhésion que l'evolution est possible

Jacques Heurtault 30/10/2008 20:30


Si les syndicats se voient :
1. couper les vivres qu'ils reçoivent par divers canaux
2. bénéficier d'une vrai aide de la puissance publique par la mise en place, sous la forme d'un impôt négatif, d'un remboursement des cotisations syndicales effectivement payées par les
adhérents,
ils n'auront qu'un seul moyen pour pouvoir continuer à exister : faire des adhésions massives ... et rester très très près de leurs adhérents! Ils deviendront alors, par la force des choses,
RAISONNABLES ... Les plus faibles disparaitront par fusion quasi obligatoire et c'est le réformisme qui finira par gagner ...
Simple comme bonjour! C'est une de mes propositions audacieuses ...


sergiozz 30/10/2008 17:18

Heureusement que les syndicalistes existent pour défendre les salariés. Quant à votre allusion sur leurs arrêts de travail, elle est quelque peu déplacée. Le problème en France, c'est justement la faiblesse des syndicats. Et dans la conjoncture actuelle où les salariés se rendent compte qu'ils vont devoir payer pour tous les spéculateurs en herbe, la faiblesse des syndicats peut rendre la situation explosive, car gens exacerbés non canalisés par des structures.

Jacques Heurtault 30/10/2008 19:16


Je confirme que les syndicats sont très faibles et que c'est dangereux ...


bria 30/10/2008 14:52

Dans un autre genre ...Ce qui me fait sourire ce sont les syndicalistesQui critiques a tort ou a raison les patrons (Chacun son opinion)Et une fois en arret de travail font tout pour le faire perdurerPar contre comme c'est eux, ils trouvent ca normal ... lol

Jacques Heurtault 30/10/2008 19:15


Les syndicats sont très très affaiblis ... C'est dangereux!


Jean-Pierre 30/10/2008 09:19

Nos petits copains du Syndicat du Livre Parisien nous font part de leur vision éclairée de la démocratie en bloquant la distribution des quotidiens. 

Jacques Heurtault 30/10/2008 13:02


Ils utilisent des bougies d'un genre un peu spécial, parfois! Ce sont des coktails Molotov ...
Molotov veut dire "marteau" en russe. Ils sont effectivement complètement marteau ...


Jean-Pierre 30/10/2008 09:14

Dans le parti de Pierre Dac, le Parti d'en rire... Même si la situation n'est pas drôle.

Jacques Heurtault 30/10/2008 13:00


Quand on sait ce que l'on sait, que l'on entend ce que l'on entend et que l'on voit ce que l'on voit, on a bien raison de penser ce qu'on pense!


Daumont Jean 29/10/2008 00:18

   Un parti que je connais bien : celui des non-conformistes...

Jacques Heurtault 29/10/2008 07:21


C'est exactement ça ... Vive la Liberté!


David C. 26/10/2008 23:29

C'est fort possible!Vous êtes dans quel parti?David C.david.cabas.over-blog.fr

Jacques Heurtault 29/10/2008 07:22


Dans aucun ... Finalement, c'est beaucoup plus simple!


David C. 26/10/2008 21:38

Bonjour,Face à la crise financière, bienvenue sur mon blog.Je suis un jeune militant politique de BretagneDavid C.david.cabas.over-blog.fr

Jacques Heurtault 26/10/2008 22:51


Bienvenu! Il ya une probabilité non négligeable pour que nous ayons quelques points de désaccord. Vive le débat!


Jacques 26/10/2008 11:47

(au point que les socialistes (allemands, il est vrai ...) ont considéré qu'il était devenu ... socialiste!).Ressaissez-vous Jacques Heurtault (comme vous me le conseillez si "gentiment" sur mon propre bloc-notes).Si M.Martin Schulz est bien Allemand, il ne représente pas les seuls Socialistes Allemands au Parlement Européen. Il est Président de leur groupe, il s'exprimait donc à l'égard de M. Sarkozy au non de TOUS LES SOCIALISTES d'Europe !!!Tant pis pour vous !jf.

Jacques Heurtault 26/10/2008 22:50


Exact! Vous oubliez de préciser que, à Bruxelles, les socialistes français sont ultra minoritaires ...
Ils ont été les seuls à se prononcer, majoritairement, pour le NON à la ratification du Traité Constitutionnel. Ils défendent une ligne politique qui est à cent lieues de celles des socialistes
allemands, danois, suedois, italiens, espagnols, etc ...


Louis Jacquart 26/10/2008 10:03

Je vous cite :"Je ne suis, en effet, pas capable d'apprécier si telle ou telle mesure est bonne ou mauvaise (dès lors qu'elle respecte les grands principes de pur bon sens) ... Je n'ai pas les éléments suffisants d'appréciation."Pour ceux de vos lecteurs qui voudraient une analyse pointue de la crise et des responsabiltés de ceux qui en sont à l'origine, j'ai trouvé un site Internet intéressant :http://www.levraidebat.comJe vous cite encore :"J'ai par contre une grande confiance dans certaines personnes. Je pense tout spécialement à Jean Claude Trichet, à François Fillon, à Eric Woertz ... Je pense aussi à ... Nicolas Sarkozy qui vient de faire la démonstration qu'il avait un sens politque particulièrement aiguisé le conduisant à faire preuve d'un pragmatisme époustouflant (au point que les socialistes (allemands, il est vrai ...) ont considéré qu'il était devenu ... socialiste!)."Là encore, je ne saurai trop vous conseiller de lire sur ce thème les 6 ou 7 articles du site cité plus haut :"Dindon de la farce libérale"http://www.levraidebat.com/article-23967930.html"Ce qu'ils ne peuvent pas faire"http://www.levraidebat.com/article-23880871.html"Réveil brutal pour certains"http://www.levraidebat.com/article-23763089.html"Comme si de rien n'était"http://www.levraidebat.com/article-23652082.html"Ils ont eu tout faux, pourtant on continue de les écouter"http://www.levraidebat.com/article-23346461.html"Dernière minute : Bruxelles ne nous déçoit jamais"http://www.levraidebat.com/article-23244027.html"La crise emportera l'Europe de Bruxelles"http://www.levraidebat.com/article-23129316.htmlJe vous précise ainsi qu'à vos lecteurs que je ne suis pas impliqué dans le site que je vous indique. Il me semble intéressant de vous le conseiller car on y trouve autre chose que la langue de bois ou la pensée unique politiquement correcte.

Jacques Heurtault 26/10/2008 22:46


Je connais très bien ce site ... J'y suis intervenu àplusieurs reprises. Ils n'ont JAMAIS réussi à ébranler mes convictions. Ils ne sont pas cohérents! Ils veulent voir Le Pen et Besancenot
gouverner ensemble ...Bien sûr, ce n'est pas dit comme ça mais leur devise c'est : "Pour tout ce qui est contre; contre tout ce qui est pour!". Pas constructifs pour un sou ...


Aurélien Royer 26/10/2008 09:51

Comme d'habitude voici là des propositions audacieuses. Le principal point que je retiens de votre article et des réponses aux commentaires, c'est votre attachement au fait qu'il n'existe plus d'exceptions dont telle catégorie pourrait bénéficier au détriment des autres. Au nom de l'équité fiscale et de la justice, auxquelles je suis moi aussi attaché, je partage cette idée de taxer à la fois les stocks et les flux, ce qui revient à mettre en place ce que j'appelle le vrai libéralisme, qui laisse la liberté aux capitaux, marchandises et hommes de circuler... tout en contrôlant ses flux. Tout comme il est impensable de laisser nos frontières ouvertes, au nom de la liberté de circulation des hommes, il est impensable de ne pas encadrer les flux de capitaux. Cette absence d'encadrement étant probablement l'une des principales raisons de la crise financière actuelle, où les mouvements d'argent et la spéculation étaient plus que sauvages.

Jacques Heurtault 26/10/2008 22:37


Nous sommes d'accord! Sauf sur la libre circulation des hommes qui est inscrite, depuis l'origine, dans le Traité de Rome (1957).


Jacques 25/10/2008 17:34

Eh bé, vous voilà maintenant à faire de l'extême gauche comme M. Jourdain faisait de la prose.....Car enfin, votre taxe ci-dessus, ce n'est ni plus ni moins la Taxe Tobin dont on a tant parlé il y a quelques années et qui a été à l'origine de la création d'ATTAC.....D'autre part:Extrait de mon Bloc-Notes:10 octobre 2008

La Crise ? Quelle Crise. Pas celle des spéculateurs en tous cas !


Ces gars-là, dès qu’ils ont touché un pactole de la part des Autorités de leur pays ou des Banques Centrales, ce qui était somme tout l’objectif qu’ils s’étaient fixé, ils partent aussitôt fêter ça !
C’est déjà le cas pour :
- AIG qui s’est offert un “séminaire” à 440 000 dollars pour une centaine de “participants”. Spa, golf, banquets et autres réjouissances étaient au programme.
- Fortis n’ a pas traîné non plus, en offrant aujourd’hui  à cinquante “personnes” un magnifique festin au “Louis XV” à Monaco ( chez Ducasse, un exilé fiscal, c’est tout dire !!!). Pour un total de 150 000 euros. Le repas à 300 euros et la nuit d’hôtel à 1500 euros.
Je croyais, dans ma grande naïveté, qu’il existait dans le Code pénal des articles réprimant ce genre “d’abus social”. Qu’attendent donc les Procureurs concernés pour entamer des poursuites judiciaires ????
Tous ces ripailleurs devraient dormir en taule, plus en hôtel de luxe. Tellement ils se foutent bien de notre gueule.
Mais faudrait pas non plus qu’on se foute de nous plus que de raison quant à la crise.
J’ai enfin entendu ce midi un économiste expliquer que si certains vendaient, c’est que d’autres achetaient… Ce qui fait que la machine tourne toujours. Mais comme elle tournait à toute berzingue auparavant, il faut relativiser tout ça !
Car enfin, à la minute où j’écris ce billet le Cac 40 est à 3105 points.
Mais alors, lorsque le 12 mars 2003, il était à 2401 points, après avoir été à 6922 points deux ans et demi auparavant, c’était quoi alors ????
Ceux qui croient que le capitalisme est en train de mourir se fourrent le doigt dans l’oeil.
C’est une vrai-fausse crise de plus. La différence, c’est que cette fois, les spéculateurs-capitalistes ont réussi à faire raquer les Etats et les Banques Centrales, et sans doute pas assez à leur goût puisqu’ils continuent de pleurnicher.
Ce ne sont effectivement pas les petits actionnaires qui passent des ordres massifs en bourse, ils n’ont pas assez d’actions pour cela. Ce sont donc bien les spéculateurs-capitalistes qui le font et ces gens-là ne se tirent jamais une balle dans le pied.
Autrement dit, ils savent très bien ce qu’ils font. Surtout actuellement que tous leurs copains sont au pouvoir dans la plupart des Pays !
Mais il n’est pas encore levé le jour où les journalistes vous feront une analyse de la sorte. Ils n’en ont pas envie ou n’en sont pas capables. Alors ils vous invitent des parfaits inconnus qui parlent tous pour ne rien dire car ils ne vont tout de même pas vous révéler les dessous de l’affaire puisqu’ils en vivent. Notamment tous ces “opérateurs de bourse” qui sont en train de se goinfrer de commissions sur chaque ordre de bourse à la vente comme à l’achat.
Allez, Vive la crise !!!!
Parce que je ne sais pas si vous avez remarqué….mais le prix des matières premières est en baisse sensible. Le baril de pétrole est revenu à 80 dollars. Comme par hasard ou comme par enchantement…..
1) la spéculation est actuellement bien plus rentable avec les milliards recueillis auprès des Etats.
2) comme ces mecs-là ne se tirent pas de balle dans le pied (bis repetita), il ont bien intérêt à ce que la machine économique tourne, d’où ces baisses “spontanées” des cours mondiaux !

Jacques Heurtault 25/10/2008 18:10


L'américain Tobin était un conservateur ...
Attac a repris ce thème mais je pari à 100 contre 1 que leurs conceptions prévoient une foule d'exceptions! La mienne, c'est simple : quand on perçoit son salaire, il y a transaction ... il y a
mouvement de fonds Donc, on paye! C'est celui qui reçoit qui paye ... Même chose pour tout le reste ... Aucune exception! Absolument aucune! Pas évident à faire passer!


Daumont Jean 25/10/2008 16:18

   Vous avez raison ...Il faut des mesures énergiques à tous les niveaux pour modérer le capitalisme, et "on" va y réfléchir, sans grande illusion, car cela relèvera du "cause toujours, tu m'intéresse" ...Car, dans l'immédiat, ..."le capitalisme est le grand vainqueur de la crise : non seulement il a empoché des bonus mais, en plus, il réussit à faire payer ses pertes par les contribuables "... Il s'agit d'une citation tirée des "Confidentiels du Figaro et vous" du 25 octobre 2008 (page 42) et émanant de ...Jacques Attali, invité d'un café politique organisé cette semaine par ...Jean Sarkozy dans le cadre de l'UMP de Neuilly-sur-Seine

Jacques Heurtault 25/10/2008 18:11


Faut voir ... Je ne suis pas devin!