Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Ségolène a des couilles ...

1 Juin 2006, 22:21pm

Publié par Jacques Heurtault

J'en suis resté baba ... Je me suis dit : "ça, par exemple!". (Je me parle à moi-même quand je me rase, le matin ...). Et puis, ce soir, en rentrant du boulot, après avoir encaissé une petite soixantaine d'entretiens téléphoniques de courte durée avec des demandeurs d'emploi, j'ai vu le titre du Monde, sur deux colonnes, avec la photo : "Royal rivalise avec Sarkosy". J'ai acheté. J'ai lu ...

Bien! Bravo! Enfin un homme dans l'équipe dirigeante du P.S. Car il faut être un homme, un vrai, pour dire tout haut ce qu'une très forte majorité du peuple de ce pays pense profondément ...et hésite à dire parce que ce n'est pas bien, c'est "réac", etc ...

J'en fais partie, moi, des gens du peuple! De "basse" extraction et fier d'en être ...

Et je pense, comme des millions d'autres, que la chienlit dans les banlieues, ça suffit ... Les bagnoles qui brûlent, tous les soirs ou presque ... Les abris-bus saccagés, les tags qui pullullent, les profs qui ne sont même plus capables de se faire respecter par ces branleurs que l'on maintient de force à l'école parce que, sans quoi, paraît-il, ils seraient "exploités" ...

Donc Ségolène a bien parlé. Jugez plutôt.

- recadrer les jeunes fauteurs de troubles
- remettre au carré les familles
- il faut une reprise en main lourde (à mon avis, c'est de la reprise qu'il s'agit mais ça pourrait être la main et ce ne serait pas plus mal. n.d.r)
- au premier (pas le deuxième! n.d.r) acte d'incivilité de l'enfant, obliger les parents à suivre un stage dans des écoles de parents (beaucoup ont, semble-t-il, oublié leurs responsabilités les plus élémentaires. n.d.r)
- mise sous tutelle provisoire des allocations familiales ...
- placement d'office des élèves qui font la loi et pourrissent la totalité d'un établissement scolaire dans des internats-relais
- au premier (pas le deuxième! n.d.r) acte de délinquance des "plus de 16 ans", placement d'office dans des établissements à encadrement militaire ...
- la suppression du service militaire a été une erreur

Evidemment, ça fait jaser au P.S ... Preuve s'il en était besoin que les jaseurs sont vraiment complètement décalés de la réalité vraie, vécue par des millions de gens tous les jours ou presque. Un exemple que j'ai personnellement vécu, tout récemment, dans le métro, en allant au boulot : un "gugusse" dormait (pas grave) les pieds sur la banquette en face de lui (c'est assez grâve), aux heures de pointe (c'est inadmissible). Je le lui ai fait remarquer (car je voulais m'asseoir). Ca a failli dégénerer. J'ai été sur le point de tirer le signal d'alarme. Personne pour me soutenir ...

C'était la réaction de mes tripes. Voici celle de mon cerveau.

Est-il permis d'espérer que cet évènement (car c'en est un!) favorise l'émergence d'une prise de conscience collective aboutissant à un consensus national sur la nécessité de réprimer fermement les débordements de ces petits cons qui emmerdent tout le monde?

Est-ce que ça va encore "merder" à Montfermeil ou à Clichy? Si ce doit être le cas, je VEUX une répression sans AUCUN état d'âme. 
 
  

Commenter cet article

Jacques Heurtault 06/06/2006 18:48

J'ai déjà dit et écrit que "les 35 heures", ce n'était pas, pour moi, une ineptie. Ce qui a constitué une véritable ineptie, c'est la règle  "35 heures payées 39".Pour que cette réforme réussisse sans poser de problème, il suffisait de décider de quelques "petites" choses simples1. Fixer la durée légale hebdomadaire de travail à 35 heures.2. Consigner dans une loi que tout salarié avait le droit personnel et imprescriptible de refuser de faire des heures supplémentaires, sans aucune conséquence négative quant à la pérennité de son contrat de travail.3. Déduire du second point que, par conséquent, tout salarié qui effectuait des heures supplémentaires volontairement ne pouvait prétendre à une rémunération horaire supérieure (donc pas de majoration de 25% puis de 50% ...) mais paiement, évidemment, des heures effectuées !.
 

4. Fixer dans la loi que les heures rémunérables ne pouvaient être que celles qui ont été effectivement travaillées, à l’exclusion de toutes autres, pour quelque  motif que ce soit. (très grosses difficultés à prévoir !
 

Cela aurait entrainé quelques conséquences non négligeables que je vous laisse le soin de deviner.
 

Candide 06/06/2006 09:38

On ne va pas gâcher notre plaisir. Après avoir ressuscité  les maisons de correction la coqueluche des sondages découvre les méfaits des 35 heures. Il ne lui aura fallu que 5 ans pour prendre la mesure de cette ineptie. Elle en avait mit dix pour revendiquer le credo de la tolérance zéro à appliquer aux trublions de banlieue. A ce rythme la on n’attendra pas longtemps sa conversion à l’économie de marché.
Tel un curé défroqué qui jette aux orties les ornements de sa vie sacerdotale, l’égérie de la gauche abandonne un à un les oripeaux du socialisme. Comme les récents convertis sont souvent les plus ardents défenseurs de leur nouvelle cause  la question n’est plus de savoir si elle récupérera des voix de droite, la question est : gardera –t-elle suffisamment de voix de gauche pour arriver en tête dès le premier tour ?
 
la suite sur Librecours, le blog de Candide

Jacques Heurtault 03/06/2006 18:42

Un leurre est normalement destiné à tromper la future proie. Si Ségolène Royal est un leurre, qui sont les chasseurs, étant entendu que la proie, ce sont les électeurs et les électrices? Il me semble difficile de soutenir que ce sont les éléphants du P.S. Sauf à admettre que ceux-ci sont tellement mauvais tireurs qu'ils en viennent à tirer sur le leurre et non sur la proie. Il est cependant vrais que les éléphants, ça trompe énormément ...

MERENGUE 03/06/2006 17:34

Si elle a des couilles comme vous dites, elel ferait mieux de remercier tous ceux  sur qui elle pompe allègrement les idées y compris les internautes. Ségolène n'est qu'un leurre pour masquer la pauvreté du programme socialiste.

diatala 02/06/2006 12:16

Voir ce qu'enpense Nicolas Sarkozy.

Jacques Heurtault 02/06/2006 07:51

Il tombe sous le sens que l'Etat de droit doit être respecté. Précisément, actuellement, il ne l'est pas. Les textes répressifs existent mais il ne sont pas appliqués. Autrement dit il n'y a pas d'Etat de droit .

:0026: Niconippon 02/06/2006 02:28

Tout à fait d'accord sur ces principes à condition que cela se fasse dans le respect du droit des individus, mineurs ou pas !
Il ne faut pas radicaliser bêtement et punir sans que l'accusé aie les moyens de se défendre.
"La peur de la sanction contient les débordements mais n'éduque pas !"