Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Les nouvelles classifications statistiques du chômage : léger mieux!

27 Mars 2009, 18:25pm

Publié par Jacques Heurtault

Il n'y a plus que sept catégories de chômeurs au lieu de ...huit!
Grand progrès!
L'élève Pôle Emploi peut cependant mieux faire ...

Pour essayer de comprendre, je livre à votre réflexion l'article des Echos ...

Début de citation :

Demandeurs d'emploi : une nouvelle classification statistique

[Les Echos 25/03/09  - 15H28   - actualisé à 15:28:00  ]


La nouvelle classification des demandeurs d'emploi veut mettre en exergue le fait que les demandeurs d'emplois aient ou non travaillé au cours du mois, plutôt que les classer en fonction du "type d'emploi recherché" comme cela était fait depuis 1995.

  

Les demandeurs d'emploi sont des personnes qui sont inscrites à Pôle emploi, les statistiques sur les demandeurs d'emploi étant construites à partir des fichiers administratifs de gestion de Pôle emploi. Mise en oeuvre en mars 2009, la nouvelle classification des demandeurs d'emploi veut mettre en exergue le fait que les demandeurs d'emplois aient ou non travaillé au cours du mois, plutôt que les classer en fonction du "type d'emploi recherché" comme cela était fait depuis 1995.

(Rectification : depuis beaucoup plus longtemps ... En 1995, on a créé les catégories 6, 7 et 8 ... Jacques Heurtault).


Les demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi version 1995.


Dans ce cadre, les demandeurs d'emplois étaient répartis, jusqu'en février 2009 et depuis 1995, selon le type d'emploi recherché.


La catégorie 1 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à temps plein et à durée indéterminée,

- et ayant éventuellement exercé une activité occasionnelle ou réduite d'au plus 78 heures par mois.


La catégorie 2 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à temps partiel et à durée indéterminée,

- et ayant éventuellement exercé une activité occasionnelle ou réduite d'au plus 78 heures par mois.


La catégorie 3 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à durée déterminée temporaire ou saisonnier,

- et ayant éventuellement exercé une activité occasionnelle ou réduite d'au plus 78 heures par mois.


La catégorie 4 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi sans emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi,

- et indisponibles pour diverses raisons (stage, formation, maladie...).


La catégorie 5 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi pourvues d'un emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un autre emploi.


La catégorie 6 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à temps plein et à durée indéterminée,

- et ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures dans le mois.


La catégorie 7 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à temps partiel et à durée indéterminée,

- et ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures dans le mois.


La catégorie 8 représentait les personnes

- inscrites à Pôle emploi,

- et déclarant être à la recherche d'un emploi à durée déterminée temporaire ou saisonnier,

- et ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures dans le mois.


Depuis mars 2009, ces catégories administratives sont transposées dans des catégories statistiques qui ne s'attachent plus au type d'emploi recherché.



Les demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi version 2009


La catégorie A regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi,

- et sans emploi.

Elle correspond aux anciennes catégories 1, 2, 3, hors activité réduite.


La catégorie B regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi,

- et ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures au plus au cours du mois),

Elle correspond aux anciennes catégories 1, 2, 3, en activité réduite.


La catégorie C regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi,

- et ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois),

Elle correspond aux anciennes catégories 6, 7, 8.


La catégorie D regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et non tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi pour diverses raisons (stage, formation, maladie, etc.),

- et sans emploi.

Elle correspond à l'ancienne catégorie 4.


La catégorie E regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et non tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi,

- et en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).

Elle correspond à l'ancienne catégorie 5.


La catégorie ABC regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi,

- et tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi.

Elle correspond aux anciennes catégories 1,2,3,6,7,8.


La catégorie ABCDE regroupe les demandeurs d'emplois

- inscrits à Pôle emploi.

Elle correspond aux anciennes catégories 1,2,3,4,5,6,7,8.



Le chômage au sens du BIT


La notion de demandeurs d'emploi inscrits à "Pôle emploi" - organisme issu de la fusion récente entre l'ANPE et le réseau des Assédic - est une notion différente de celle du chômage au sens du BIT : certains demandeurs d'emploi ne sont pas chômeurs au sens du BIT et, inversement, certains chômeurs au sens du BIT ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

Le chômage au sens du BIT constitue un indicateur de référence pour l'analyse comparative du marché du travail dans différents pays. Un chômeur au sens du BIT est une personne en âge de travailler, c'est-à-dire ayant 15 ans ou plus, qui :

- n'a pas travaillé, ne serait-ce qu'une heure, au cours de la semaine de référence,

- et est disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours,

- et a cherché activement un emploi dans le mois précédent, ou en a trouvé un qui commence dans les 3 mois.

Seule une enquête statistique peut vérifier si ces critères sont remplis. En France, il s'agit de l'enquête Emploi de l'Insee.

Fin de citation.

Ces définitions sont un peu rébarbatives ... Elles sont néanmoins essentielles.

Pour ma part, je me réjouis de cette évolution... Certes, ce n'est pas parfait! Mais c'est un peu mieux qu'avant!

Avec ce nouveau système, on peut espérer que certains agents de Pôle emploi, peu scrupuleux (mais néanmoins fort nombreux, hélas!), cesseront de ranger en catégorie 2 ou 3 des demandeurs inscriptibles en catégorie 1! L'intérêt (faire baisser à n'importe quel prix le volume de la catégorie 1 ... pour complaire à une hiérarchie vénale et tremblante devant le pouvoir politique) d'un tel transfert devient nul ... Ils restent dans la catégorie A ...!

Pour le reste, on va, hélas! continuer à classer en catégorie E (anciennement 5) les contrats aidés, c'est à dire des personnes qui n'ont pas, par principe, vocation à rester dans ce type d'emploi puisque ceux-ci sont faits, toujours en principe, non pas pour dégonfler la catégorei 1 mais pour préparer ces personnes à affronter le marché du travail réel ...

Affaire à suivre!



Commenter cet article

Jacques 03/04/2009 18:50

Baudis, Mamère, Cavada, JF Kahn, Baroin je crois bien...Ladislas de Hoyos, j'en passe sûrement.... Non seulement ils se sont présentés mais...ils ont été élus.jf.

Jacques Heurtault 09/05/2009 09:01


Vive le scrutin majoritaire, plurinominal, à un seul tour assorti d'une bonne dose de proportionnelle (1/3?; 1/4?) ... Fini les abus, les manipulations, la dispersion irresponsable ...


Jacques 31/03/2009 14:14

Vous rangez-vous dans le "pas grand monde", vous qui ne cessez de les dénoncer, en termes très élogieux, ça va sans dire.... à cause de leurs "commentaires" ????jf.

Jacques Heurtault 02/04/2009 07:19


Je ne suis pas journaliste! Je ne suis pas soumis aux mêmes règles ... Je n'empêche pas TOUS les journalistes d'avoir leur propre blog sur lequel il pourront s'éclater à loisir dans leurs
commentaires! Ce que je veux, c'est ne plus lire, mêlées aux INFORMATIONS, les appréciations PERSONNELLES de ces gens dont je n'ai que faire ... J'en ai assez de les voir se prendre pour des
leaders politiques alors qu'ils se gardent bien de se présenter à des élections POLITIQUES!
J'en ai même assez de les voir interviewer TOUJOURS les mêmes personnes!


Jacques 30/03/2009 19:33

Alors c'est bien. Donc si vous avez de telles bonnes lectures ne mettez pas TOUS les journalistes dans votre rubrique "journaleux de merde".Je peux même vous proposer en sus:http://www.ladecroissance.net/sous titré "le journal de la joie de vivre".jf.

Jacques Heurtault 30/03/2009 22:51


Donc, vous-même, vous ne parlerez JAMAIS de croissance négative ? Si tel est le cas, c'est bien!
Je maintiens que les journalistes doivent informer les lecteurs et, ensuite, seulement ensuite, apporter leurs commentaires personnels (qui, le plus souvent, n'interessent pas grand monde).


Jacques 29/03/2009 21:22

Peut-être que vous ne lisez pas non plus les "bons" journaux, je pense par exemple à "Alternatives Economiques" mais il y en a d'autres !jf.

Jacques Heurtault 29/03/2009 22:54


Je lis Alternatives économiques ... J'ai même signé la pétition contre les heures supplémentaires! C'est mon épouse qui est abonnée, depuis assez longtemps d'ailleurs ...
Quels autres journaux, encore? Je lis Le Monde tout les jours ... mais pas tout!


Jacques 29/03/2009 11:15

Un jour viendra, peut-être, où les journaleux de merde prendront l'habitude de dire les faits en s'abstenant de dire aussi ce qu'ils en pensent, ce dont nous n'avons que faire!
 
Les journalistes doivent apporter de la lumière sur les faits! Notamment en appelant un chat "un chat"!Voici, JH, deux phrases tirées de deux de vos commentaires ci-dessus.Elles me paraissent quelque peu contradictoires....jf.

Jacques Heurtault 29/03/2009 19:54


Contradictoires? Comment ça?
Quand on parle de croissance négative, on cherche à masquer une réalité, la BAISSE du volume de la production mondiale alors même que le nombre de personnes à se répartir cette production est, lui,
en augmentation!
Quand on parle d'une seule catégorie de demandeurs d'emploi en oubliant, SYSTEMATIQUEMENT, toutes les autres, on masque la réalité, le volume très élevé du chômage, dans le but de jeter de la
poudre aux yeux des braves gens ...
Dans un cas comme dans l'autre, les journalistes, s'ils faisaient correctement leur travail, devraient, systèmatiquement, rectifier en parlant de BAISSE de la PRODUCTION et du volume réel du
chômage (en prenant en considération le nombre d'heures travaillées chaque mois, par exemple!). Ils ne le font pas! JAMAIS! C'est pour cela que ce sont des journaleux de merde!


Jacques 28/03/2009 17:40

Allons, allons, JH, ne vous emportez pas à tout bout de champ contre les "journaleux de merde"...Sur ce coup-là, ils n'ont faitr que...repéter.....L'OCDE annonce une croissance mondiale "négative" jf.

Jacques Heurtault 28/03/2009 23:51


Cela me renforce dans ma conviction ... Les journalistes doivent apporter de la lumière sur les faits! Notamment en appelant un chat "un chat"! De leur part, ce serait beaucoup plus responsable et
prouverait qu'ils font correctement leur métier ...
Il y aura donc une récession mondiale de l'économie!


Jean-Pierre 28/03/2009 11:47

En effet, un progrès timide, mais on ne va pas cracher sur le progrès... Une question : Les erémistes sont-ils comptabilisés parmi les chômeurs ?

Jacques Heurtault 29/03/2009 08:34


Pour être "demandeur d'emploi", il faut être inscrit à Pôle Emploi ... Or, il n'y a aucune obligation de s'inscrire à Pole Emploi.
Les bénéficiaires du RMI qui ne sont pas inscrits ne sont donc pas considérés comme demandeurs d'emploi. Environ 1/3 des bénéficiaires du RMI sont inscrits. Nous ne sommes pas en mesure d'évaluer
la proportion des "ayant droits" qui sont inscrits ou non ...
Les futurs entrants dans le dispositif du RSA devront, eux, être inscrits à Pôle Emploi pour que nous puissions gérer leur situation dans l'emploi... Mais ils seront inscrits, vraisemblablement en
catégorie "E" (l'ancienne catégorie 5!). Autrement dit ils n'apparaitront pas dans les statistiques publiées chaque mois puisque, comme à l'accoutumée, on ne parlera que de la seule catégorie A
...
Il y a donc des progrès à faire en matière de vérité des chiffres! 


bria 28/03/2009 10:19

Je trouve assez absurde encore ce genre de classementEn effet soit que la personne souhaite travailler ou pasLa discrimination des catégories privilégera encore certainement sur les offres Ca n'aurait pas été plus simple de faire la création simplement basée sur deux critéres (Mi-temps et temps pleins)A voir l'arcticle ci-dessus ca me donne plus l'impression de vouloir concurrencer l'insee a cause des classifications plutot que d'accomplir un rôle de distributeur d'emploi, enfin ...Ou alors je suis encore a côté de la plaque pour pas changer ^^Mais ca change quoi de savoir si une personne a fait plus de 78h/mois ?

Jacques Heurtault 28/03/2009 11:25


Un jour viendra, peut-être, où les journaleux de merde prendront l'habitude de dire les faits en s'abstenant de dire aussi ce qu'ils en pensent, ce dont nous n'avons que faire!
Quand on pense que ces "pôvres types" en sont arrivés à parler de la croissance négative! Il y a de quoi pleurer ... Ainsi, la croissance va diminuer de au moins 1,5% en 2009 ... N'importe quel
citoyen en déduit que le volume de richesses produites va donc quand même augmenter! Or, non seulement il ne va pas augmenter, même un peu moins (1,5%!) que l'an dernier, non seulement il ne va pas
augmenter du tout (restant au même niveau que l'an dernier) mais encore il va DIMINUER de 1,5%! Et il va falloir REPARTIR ce volume plus faible entre un nombre plus grand de personnes (car la
population continue d'augmenter, elle!) ...
Des PÔVRES TYPES, vous dis-je!


Jacques 27/03/2009 23:54

Merci Jean Daumont !jf.

Daumont Jean 27/03/2009 19:44

   Je partage l'avis de Jacques II ...et, comme d'habitude, je conserve votre article sur mon "disque dur" ! ...A quand un article de fond sur la situation réelle de l'emploi en regard de toutes ces catégories ?...

Jacques Heurtault 28/03/2009 11:17


A rès bientôt ... Une seule approche : les chiffres bruts totaux! c'est la seule manière d'y voir clair au travers des nuages de fumée inventés par la Gôche ou par la Drouate ...


GM 27/03/2009 19:28

Donc le "pouvoir politique" qui fait trembler les "hiérarchies vénales" se moquaient des stats catégories 1 ?Ou alors il scie la branche surlaquelle il surfait ?Bref, vous avez raison, on va commencer à y voir un peu plus clair : le statu quoi ante était intenable (et vraisemblablement pour de mauvaises raisons).

Jacques Heurtault 28/03/2009 16:00


Oui, pour de biens mauvaises raisons! La Drouate comme la Gôche peuvent être mises dos à dos!
Avant, je pouvais contribuer à faire baisser les statistiques du chômage en basculant, sous un prétexte ou sous un autre, tel demandeur ou tel autre de la catégorie 1 vers la catégorei 2ou 3 ... Il
m'aurait fallu au grand maximum 15 secondes pour chaque basculement ...
tenez pour certain que cette pratique, à laquelle j'ai toujours refusé de me livrer (et j'en suis particulièrement fier!),  a été largement mise en oeuvre, notamment dans les tous premiers
mois de Jospin et Titine au pouvoir, en 1997 ... Les agents, souvent les plus "révolutionnaires", recevaient alors des récompenses (des parts variables ...) pour un tel comportement! Il n'y a pas
de petits bénéfices ...


Jacques 27/03/2009 19:01

Enfin, Cher JH, des infos à nouveau intéressantes sur votre bloc-notes.Mais comme la patience est une vertu....Bonne soirée.jkf.

Jacques Heurtault 28/03/2009 11:15


Mes articles sontplus ou moins intéressants ... Ca dépend desquels et ça dépend de qui les lit ainsi que des circonstances ...
Votre vertueuse patience va être récompensée ...