Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

C'est au tour de Chevènement.

7 Septembre 2006, 20:25pm

Publié par Jacques Heurtault

Je poursuis la publication des programmes de certains partis politiques. Après celui de Besancenot puis celui de Laguiller, voici celui de Jean-Pierre Chevènement dont les positions politiques souverainistes, hostiles à l'Europe, font que je ne puis en aucune manière me reconnaitre en quoi que ce soit dans son programme.

Il faut quand même faire une différence entre les deux premiers (que je qualifierais volontiers de loufoques) et celui de Jean-Pierre Chevènement. Son programme est correctement charpenté et cohérent. J'ai beaucoup de respect pour ce leader politique qui se refuse à manger à differents rateliers (le contraire de Fabius, à mon sens).

Début de citation : 

Le Mouvement Républicain et Citoyen est fondé sur le rassemblement des citoyens qui veulent oeuvrer en tous domaines à l’accomplissement de la République.

Le Mouvement Républicain et Citoyen regroupe tous ceux qui se reconnaissent dans ses principes et veulent fonder le renouveau de la vie publique sur les principes de la République.

Face aux dérives libérales, aussi bien de ceux qui ont oublié la nation que de ceux qui ont oublié le peuple, le Mouvement Républicain et Citoyen appelle les citoyens à relever le défi lancé à la démocratie en faisant vivre aujourd’hui et concrètement l’exigence progressiste et républicaine. Il affirme que la souveraineté du peuple est l’outil de la liberté et la condition du plein exercice de la citoyenneté.

Face à la mondialisation financière, contraire aux besoins de l’humanité et aux équilibres de notre planète, destructrice des cultures et des solidarités, le Mouvement Républicain et Citoyen veut promouvoir l’indépendance de la nation, - cadre naturel de la démocratie -, la résistance à l’hégémonie libérale et oeuvrer pour un monde multipolaire refusant la loi des empires.

La souveraineté populaire est la condition des libertés publiques, de l’égal accès à l’instruction et à la culture et des droits sociaux au travail, à un revenu décent, au logement, à l’accès aux soins. Le Mouvement Républicain et Citoyen agit, dans l’esprit de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et du préambule de la Constitution de 1946, pour ancrer dans la réalité les principes républicains de liberté, de laïcité, d’égalité des droits et des chances, de justice sociale et de fraternité.

Il combat les obstacles posés à l’accomplissement de chacun et les discriminations fondées sur la fortune, l’origine, le sexe ou les convictions.

L’intérêt général doit dicter l’effort du pays pour promouvoir une croissance économique au service de l’emploi, respectueuse de l’environnement au service des choix exprimés par les citoyens. Il suppose un service public fort et moderne, un Etat anticipateur et mobilisateur, un environnement favorable à l’initiative des entreprises.

Relever la valeur du travail est une exigence de justice sociale et une condition de la réussite individuelle et collective.

Le Mouvement Républicain et Citoyen, refusant de voir l’Union européenne devenir le relais de la mondialisation libérale et défaire les nations citoyennes, se prononce pour une Confédération européenne, respectueuse des nations qui la composent, ouverte à l’Est et solidaire du Sud. Il veut promouvoir le dialogue des cultures, à l’encontre des stratégies de confrontation Nord-Sud, et fait du codéveloppement l’outil de la lutte contre le sous-développement et pour la justice.

La nation citoyenne et laïque, qui unit des citoyens et non des communautés, est la matrice de relations internationales libérées de la domination, des régressions ethniques, éclairées par la recherche de valeurs universelles et refusant la marchandisation du monde.

Commenter cet article

James Arly 12/09/2006 14:53

La stature, oui. La conviction aussi. Une sacrée dose de talent. Du charisme. De l'intelligence, mais aucune baraka !
Faut quand même le faire, Ministre de la Défense, pour dire "NON" à la guerre et d'aller la faire quand même ! Par deux fois, tout de même !
C'est que le fauteuil doit être bien confortable, pour avaler tant de couleuvres...

Jacques Heurtault 12/09/2006 16:28

C'est sûr! Le personnage n'est pas anodin. Il a du "coffre" et un vrai et fort tempérament ... Cela le rend sympatique même si on n'approuve pas ses prises de positions.

James Arly 11/09/2006 16:41

Et vous avez le temps de lire tout ça ? Chapeau ! Moi j'aime bien le passage sur la discrimination sexuelle (ou sensuelle ?) : C'est sûr que tous égaux sur ce plan, ça va pas être triste ! Pôvre JPC, lui le "re- sussité" ! Arf ! Je suis méchant, c'est vrai : Excusez-moi !

Jacques Heurtault 11/09/2006 18:16

On peut ne pas être d'accord avec Chevènement (C'est mon cas!) mais force est de reconnaitre en lui un homme ayant la stature d'un homme d'Etat voire même d'un chef d'Etat. Tel n'est évidemment pas le cas ni de Besancenot ni de Laguiller.