Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Météo du blog (Septembre 2006)

1 Octobre 2006, 07:08am

Publié par Jacques Heurtault

Un an! Mon blog a un an ...

C'est en effet le 30 Septembre 2005, aux environs de 22h00 que je "cliquais" pour "envoyer" les données de création. Le Premier Octobre est donc, de fait, la date anniversaire ...

Que de chemin parcouru! Si on m'avait dit à cette époque que j'en serais là aujourd'hui, je serais resté sceptique ... Les résultats du premier mois étaient même assez décourageants. Le nombre total de visiteurs était, pour ce mois, de ... 161 avec une pointe de ...13, en fin de mois. Le nombre de pages vues était, lui, de ... 604 avec une pointe de ...77, en fin de mois également.

Les choses ont bien changé, en effet.

Pour le seul mois de Septembre 2006, soit 11 mois plus tard, le nombre de lecteurs "uniques" est de 5.022 et le nombre de pages vues est de 15.746 ... On n'est plus tout à fait dans la même dimension. C'est un saut qualitatif comme diraient les dialecticiens.

D'autant que le reste est à l'avenant : 30.615 visiteurs uniques et 95.441 pages vues depuis la naissance. Avec une pointe journalière de 241 visites et 740 pages vues ...C'est désormais, à ce jour, 304 articles qui vous sont accessibles et plus de 1.000 commentaires.

Avec mes humeurs (qui sont,parfois, de vrais coups de colère; colère noire qui plus est!) avec mes réflexions et ... bien sûr ... mes propositions, produits d'une longue maturation, 10 fois, 100 fois remises en chantier avec toujours cette question : Est-ce que j'ai raison? Est-ce que ça tient la route? Est-ce que ça tient la mer, même par gros temps? Suis-je sérieux? Suis-je perçu comme sérieux?

Il faut croire que oui ...puisque les résultats sont là! Expliquer le concept d'allocation d'existence (il a du mal à démarrer, celui-là!).
Puis expliquer une ébauche de réforme de la fiscalité locale (finies les communes riches, finies les communes pauvres; itou pour les départements et les régions riches, les régions et les départements pauvres).
Passer à la refonte de la fiscalité nationale. Annoncer, sans peur (mais avec des reproches! N'est pas le Chevalier Bayard qui veut) qu'il faut SUPPRIMER l'impôt sur le revenu, l'impôt de solidarité sur la fortune et l'impôt sur les bénéfices ...tout cela en clamant que c'est l'intérêt (mal compris pour l'instant) des plus courageux même s'ils sont faibles...
Expliquer qu'il faut augmenter la TVA et supprimer certaines charges patronales; que le régime du revenu de remplacement des chômeurs doit relever de la solidarité nationale et donc de la CSG ... 
Expliquer, tout en étant un homme, comment on doit s'y prendre POUR que 50% de nos députés soient des femmes (12% actuellement!) ET POUR que toutes les sensibilités politiques soient représentées ET POUR qu'une majorité politique se dégage sans, pour autant créer de coalitions hétéroclites et donc instables, demande une certaine ténacité.

De ce point de vue, Dame Nature m'a bien pourvu ...    

Mais j'ai deux autres sujets de satisfaction ...

Les commentaires arrivent. Beaucoup d'articles parmi les plus récents sont pourvus de commentaires. Mieux, même : ce sont de plus en plus souvent des commentaires argumentés, solides, construits, techniques, qui révèlent que leurs auteurs respectifs ont eux-mêmes réfléchi au sujet. C'est profondément réjouissant.
Et enfin le classement ... parmi les blogs politiques ayant pour support technique la plateforme d'Over-Blog ... Ce matin, 11ème encore sur un total de plus de 4.650!
Comprenons-nous bien. Ma personne ne compte pas. Ce que je veux voir éclore dans le champ clos de la compétition électorale qui s'annonce, ce sont quelques unes de mes propositions. Si une seule d'entre elles parvient à être retenue par LES DEUX candidats qui resteront en lice au deuxième tour après que tous les autres aient brisé leurs lances au premier, je considérerais avoir très positivement contribué à cette campagne électorale et avoir effectué mon devoir de citoyen actif.
Vous pouvez donc me voler mes idées, me piller, sans retenue, sans vergogne ... Allez-y!
Pas de propriété intellectuelle, pas de droits d'auteur, pas de "DRM" ... GRATUIT, c'est GRATUIT!

Et comme je sais que vous êtes (presque) tous sympas (même si vous n'êtes pas d'accord, là n'est pas le problème), vous mentionnerez la source (c'est à dire mon nom, voire celui de mon blog), j'en suis sûr! Que vaut, à la revente, un bien (qui plus est, immatériel) que n'importe qui peut se procurer gratuitement?

A+, chers lecteurs!

Commenter cet article

Professeur Couillon 05/10/2006 17:08

Votre curiosité est légitime. Aussi, bien que j'estime ne pas avoir à le faire, je vais vous répondre. Mais d'abord, merci pour vos encouragements.Je préciserai encore que je ne crois pas que ce titre me desserve, au contraire. Il frappe l'œil et excite la curiosité et je suis persuadé qu'il m'a déjà apporté des lecteurs (d'ailleurs, mes statistiques d'audience et ma position non loin de la vôtre dans la catégorie "politique" de l'annuaire d'Over-blog tendent à le prouver). En revanche, je conçois qu'il a tout aussi bien pu déranger, voire choquer, certaines personnes particulièrement sensibles. Mais à ce jour, une seule personne me l'a fait remarquer.Je crois donc ce titre efficace. Il l'est par l'oxymore qu'il présente. Mais cet effet de style n'est évidemment pas gratuit : il dit quelque chose sur le contenu de mon blog. Le titre de professeur annonce le sérieux du contenu et de la rédaction de mes articles. Il dit mon intention de contribuer à la reflexion de mes lecteurs. Il affirme une certaine objectivité dans mon propos (objectivité, et non neutralité : le simple fait de choisir ses sujets, qui pourtant répond à une nécessité matérielle, rend toute neutralité impossible). En contrepartie, le patronyme de Couillon (qui n'a rien d'invraisemblable, puisqu'il existe et est porté en France par plusieurs centaines de personnes) annonce le ton plus libre, parfois humoristique, qui se pratique dans les commentaires.Je revendique pleinement ces deux aspects de mon titre. Plus un troisième, plus occulte, que je ne développerai pas, mais qui dit quelque chose de mes orientations politiques. Je vous laisse le soin de deviner la référence…

Jacques Heurtault 05/10/2006 19:30

Pour la troisième raison, je donne ma langue au chat!

Professeur Couillon 05/10/2006 03:19

Permettez-moi, avec quelques jours de retard, de vous souhaiter un bon anniversaire et de vous adresser mes félicitations pour ce succès que votre sincérité vous fait mériter. Je ne suis pas toujours d'accord avec vous et je crois me souvenir d'avoir déjà eu à vous le faire savoir, notamment sur le thème de la fiscalité. Mais vous contribuez utilement au débat : qu'on les adopte ou non, vos propositions ont le mérite de donner à réflechir. Je vous souhaite bonne continuation.

Jacques Heurtault 05/10/2006 07:09

Merci pour votre appréciation!Je suis extrêmement satisfait de contribuer au débat. Je tiens à rester sur une thématique de fond.A mon tour de vous pose une question : Pourqoui ce titre de "Professeur Couillon"? Je trouve que cela vous dessert.Bonne continuation à vous aussi!

Mélissa 01/10/2006 22:55

Jacques, comment expliquez-vous que la progression soit si lente ? Moi-même, j'ai démarré mon blog en novembre dernier, et j'ai comme vous à peu près 150 visites uniques par jour. Pourquoi sommes-nous si peu attractifs ?

Jacques Heurtault 01/10/2006 23:21

Bonsoir Mélissa,Je me dis que ce blog que j'ai créé de toutes pièces fonctionne un peu comme une nouvelle petite entreprise. Les débuts sont difficiles car on est seul sur un marché pour le moins concurrentiel (350.000 blogs rien que pour la plate-forme Over-Blog; il faut compter avec tous les autres ...; il y en aurait deux millions).Ne connaissant pas votre blog (Êtes-vous Mélissa Theuriau que j'ai "visité" il y a quelques mois?), je ne puis me prononcer à votre sujet.Pour ce qui me concerne, le "segment" de la politique est en lui-même peu attractif du fait de la grande  déconsidération dont elle souffre ("C'est une affaire de spécialistes"; ou bien encore "Ils n'arrêtent pas de se quereller" ...). En outre, les sujets que j'aborde sont souvent dérangeants. Ils "clivent". Il faut faire un effort de lecture. Etc ...Il faut faire connaître le "produit" ...et le "vendre"! Même gratuit, ce n'est pas si facile ...Globalement, je ne suis pas du tout mécontent, loin s'en faut. Une entreprise créée ex-nihilo met trois ans avant de se stabiliser et de devenir viable.
Donnez-moi l'adresse de votre site que j'aille vous rendre visite! Merci.   

Jean-Pierre 01/10/2006 17:59

Champagne pour tous le mode ;-))

Jacques Heurtault 01/10/2006 18:53

Hum, Hum, Jean-Pierre!  Faut que je me dépêche alors ... sinon je ne vais plus avoir les moyens!En tout état de cause,  pour cette fois-ci, c'est une coupe de Moët et Chandon millésimé pour tout le monde! (Virtuelle, évidemment ... Comment faire autrement?)

Daumont Jean 01/10/2006 16:24

Comme tous les mois, je réagis à votre météo et cette fois d'autant plus que mon blog a aussi 1 an, puisque je l'ai créé à votre instigation et sans grande conviction, pensant que, consacré à la "réflexion sur tous sujets", il n'intéresserait pas grand monde. Je n'imaginais pas non plus que je rédigerais en un an environ 100 articles : l'organe a créé la fonction...
 Bien entendu, félicitations pour le succès de votre blog, effectivement largement "commenté"... Pour ma part, je serais mal venu de me plaindre, car je maintiens avec régularité la proportion de la "moitié" par rapport au vôtre : 15.539 visiteurs uniques en an, et 45.041 pages vues? Quant au classement, même s'il m'indiffère, je serais curieux de le connaître : y-a-t'il un rapport avec l'indication "visiteurs hebdomadaires 464/3937ème" ? Blog-Rank entre 54 et 57 ?... Je n'ai pas encore bien assimilé "l'administration du Blog ! Par exemple, une recherche - en haut à droite sur la page d'accueil - me déçoit régulièrement...
  Bonnes vacances en Bourgogne... Vous allez peut-être prendre des "r" (?!) à votre retour ...

Jacques Heurtault 01/10/2006 17:31

Oui, il y a un rapport. En face de la rubrique "blog rank" que vous voyez, en haut, sur votre page d'administration, il y a un classement également. C'est celui du jour. Il n'est pas une moyenne.Si vous allez dans la colonne de gauche "top blog rank" que vous voyez apparaître sur la page d'accueil d'Over-Blog ( là où vous mettez votre adresse de courriel et votre mot de passe) et que vous cliquez en bas sur "liste complète", vous allez voir apparaître ladite liste avec, en regard le fameux "blog rank". Il s'agira alors de la moyenne des 8 derniers "blog rank" du blog concerné.Ceci est fait pour "lisser" le classement afin qu'il ne subisse pas de variations trop importantes d'une journée à l'autre qui seraient assez peu significatives.Je crois me souvenir que vous n'avez pas choisi la rubrique "politique" mais celle intitulée "société" ou actualité". Vous retrouvez donc, dans votre rubrique, un classement duquel sont expurgés tous les blogs qui ne font pas partie de cette rubrique. Mais le "blog rank" est le même.Les administrateurs d'Over-Blog ont une clé de notation des différents blogs. Ils ont, disent-ils, 80 critères d'appréciation tenus secret afin que des "petits malins" n'en viennent pas à faire exactement ce qu'il faut pour avoir un "blog rank" élevé.Vraisemblablement, ils retiennent, notamment, le nombre de visiteurs uniques, le nombre d'articles, le nombre de commentaires etc ... mais aussi, vraisemblablement, des critères plus qualitatifs ... tenus secrets!Dans une large mesure, le classement m'indiffère également dans la mesure où je ne suis pas en compétition avec les autres sur ce critère-là. Par contre, il n'est pas douteux qu'un classement en première page, a fortiori vers le haut de celle-ci, poussent naturellement les visiteurs potentiels à "cliquer" dessus, ce qui fait des visites.Pour moi, c'est un aspect important car je cherche à faire progresser la pénétration de mes propositions. Un nombre croissant de lecteurs  est créateur de cette dynamique.