Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Météo du blog. Novembre 2006.

3 Décembre 2006, 19:32pm

Publié par Jacques Heurtault

Comme chaque fin de mois, voici mes statistiques. Vitesse de croisière ...

10.347 pages vues, 4.631 visiteurs "uniques" pour ce mois de Novembre.
122.654 pages vues et 40.022 visiteurs uniques.

387 articles publiés  en 14 mois d'existence. 1516 commentaires avec, pour presque tous, une réponse de ma part. J'en fait une affaire de principe et de courtoisie envers ceux qui me prête attention et veulent engager le débat sur les problèmes de fond.

Pour le seul mois de novembre 2006, 180 commentaires (arrosés de Beaujolais puisque c'est la saison).

La "concurrence est sévère ... et, semble-t-il, pas toujours très loyale. Il se murmure, en effet, que certains experts en "CSS" (le "programme" informatique qui permet de définir le cadre de la publication) font ce qu'il faut pour que, à chaque fois qu'une visite se fait sur un blog, il en est comptée une autre pour un autre blog "fédéré" et encore une autre si la fédération compte non pas deux mais trois voire quatre "membres". Cela fait automatiquement monter le "blog rank" et, donc, ... le classement et, donc, ... l'incitation à lire le blog. Une sorte de démultiplication artificielle de la "lecture".
La manipulation des statistiques, ce n'est pas pour moi ... Non, merci!

Commenter cet article

Daumont Jean 04/12/2006 18:44

Je pense que que vous commettez l'erreur de n'avoir qu'une stratégie "réductrice" de 1er tour... A mon avis, dans la mesure où - le "trou" étant fait - il n'y a pas de risque d'échapper au face-à-face Sarkozy-Royal au 2ème tour, il faut intégrer celui-ci dans la stratégie du 1er tour... Et il ne faut donc pas cogner contre "gauche ani-libérale" qui peut avoir, pour un partisan de droite,  un double avantage : limiter le nombre des voix de gauche pour Royal.. et limiter aussi le nombre de voix de Le Pen, en fonction d'une observation ancienne montrant que les voix des extrêmes se rejoignent souvent (naguère Le Pen a grandi sur le terreau du parti communbiste en déconfiture...)
Pour la droite, il est bon que Bayrou se présente, car il rassemblera des voix du "centre", évitant que Royal y aille à la "pêche"... Au 2ème tour, si Sarkozy est habile, en faisant des concessions (Cf comparaison des programmes - article de La Croix du 4 Décembre),  les électeurs de Bayrou se rallieront à lui, plutôt que de mêler leurs voix à celles de l'extrême gauch... Et il conviendra alors de permettre à Bayrou de devenir Président de l'Assemblée (3ème personnage de l'Etat...)

Jacques Heurtault 05/12/2006 13:00

Je ne fais pas du tout la même analyse que vous. A mon avis, le "trou" n'est pas fait et rien n'indique que le deuxième tour opposera Sarko à Ségo ... Je crains, bien au contraire, que le provocateur patenté d'extrême-droite, qui siège sur la colline de Saint Cloud, ne vienne encore décharger ses nuisances! Sa présence au second tour n'est pas certaine (Dieu merci!) mais elle n'est pas, non plus, impossible (hélas!). Les risques sont grands ...A gauche, le problème est de même nature quoique se posant différemment. Il n'y a aucune chance pour les clowns tels Besancenot, Laguiller, etc ne soient présents au second tour. Mais, plus leurs scores respectifs ou "commun" (s'ils arrivent à trouver ce candidat mythique!) sera élevé, plus cela retardera la nécessaire évolution idéologique de la gauche vers une grande mouvance démocrate (au sens américain) ....
Je résumerai mon souhait profond de la manière suivante :1. Bayrou, Royal, Sarkozy sur le podium des trois premiers (peu importe qui des trois participera au second tour  et dans quel ordre d'arrivée ils seront au soir du premier tour.2. Ces trois-là DOIVENT faire, ensemble, c'est MON souhait, au moins 70% des suffrages exprimés représentant au moins 50% des inscrits. Autrement dit, il FAUT une participation massive ...3. S'ils peuvent atteindre, ensemble, dès le premier tour, 80% des exprimés représentants 65% des inscrits, je n'en serais que davantage satisfait!4. Autrement dit, si Le Pen peut descendre en dessous des 10% (je rêve, évidemment! mais ce n'est pas interdit ...) et l'ensemble extrême-gauche anti-libérale descendre en dessous de 7%, je serais comblé ...Pour y parvenir, je m'efforce de diffuser le message suivant :- à ceux qui seraient tentés de voter "extrême gauche" , je dis : Si vous ne voulez  pas de Ségo, vous aurez Sarko!- à ceux qui seraient tentés de voter Le Pen, de Villiers ..., je dis : Si vous ne voulez pas de Sarko, vous aurez Ségo!Que chacun prenne ses responsabilités ...
La démocratie est une valeur "patrimoniale" énorme. Elle a été mise à mal dans ses valeurs profondes aussi bien en 2002 qu'en 2005. Les choses semblent se dessiner vers une régularisation de ces mouvements erratiques par le renouveau de l'UMP avec Sarko, le début de renouveau possible du PS avec Ségo, une possible naissance d'un vrai parti charnière qui pourrait gouverner aussi bien avec la Gauche rénovée (s'il elle y arrive!) qu'avec la Droite rénovée (qui y est à peu près parvenue), en l'occurrence l'UDF ...
Ma proposition de réforme du mode d'élection des députés favorise l'éclosion de ce schéma ...

Albert Nonyme 04/12/2006 09:00

Vous disiez sélectionner les candidats intéressants de la manière suivante :"1. J'élimine les "rigolos"2. J'élimine les extrêmistes de droite et de gauche3. J'élimine ceux qui ont porté le NON au referendumIl reste donc ... les trois que j'ai cité (pour l'instant)."Les trois étant Sarkozy, Bayrou, et Royal. La question est de savoir ce que vous appelez "les rigolos"... Edouard Fillias, par exemple, est-il un rigolo ? Pas selon moi, mais je suis prêt à en discuter. ;-)

Jacques Heurtault 04/12/2006 10:06

Bonjour Albert!Je maintiens ma description basique des critères d'élimination que vous reprenez dans votre commentaire.Je ne veux choquer personne mais il me parait évident que Edouard Fillias fait partie de la catégorie des "rigolos" ... Je n'ai JAMAIS entendu parler de cette candidature .... Certes, je n'ai pas la science infuse et il y a donc bien des choses que je ne connais pas.Je ne peux en aucune manière préjuger des qualités personnelles de Edouard Fillias. Il a peut être l'étoffe d'un bon président de la république. Comment se fait-il qu'il n'ait jamais "percé"?Une élection de cette importance ne peut être laissée ouverte au premier venu ... Ce n'est pas une occasion donnée pour faire parler de soi ou pour défendre quelques idées, intéressantes et originales certes, mais la nécessité de choisir un ou une Présidente de la République.J'ai été candidat à une élection législative, en 1997, à Saint Maur. J'ai arpenté les rues de cette ville pendant trois semaines pour faire 0,94% des voix (avec une étiquette "majorité présidentielle" donc Chirac dans une ville ou la droite fait 80% des voix les mauvaises années.Discutons du cas Edouard Fillias ...

Daumont Jean 03/12/2006 23:49

   J'avoue être réticent sur la "météo" des blogs, à fortiori s'il y a des manipulations... Personnellement, je me maintiens à 50 % de vos performances, qui restent ma référence, avec 2259 visiteurs dits uniques et 6260 pages vues en novembre, pour un total de 19839 visiteurs uniques et 58187 pages vues depuis la création en octobre 2005... Certes, cela "flatte un peu", car j'ai l'impression de ne pas m'exprimer dans le désert, mais je ne recherche pas une montée à tous prix... Quant à votre blog, j'en apprécie la qualité - tel qu'il est - et je me demande si, en recherchant trop la quantité, vous ne transformeriez pas en  "forum attrape-tout.".. plutôt "populiste" !... à l'instar des "premiers de la classe" cités dans la page d'accueil et dont le contenu est parfois consternant...

Jacques Heurtault 04/12/2006 00:18

Je ne cherche pas à faire de la quantité pour la quantité. Ma première décantation est faite : mon choix portera sur l'un des trois (Bayrou, Royal,Sarkozy).J'ai un peu contribué à la descente aux enfers de Fabius (qui paye ainsi sa trahison sur l'Europe face au bon sens le plus élémentaire vis à vis de son propre parti).Je cherche à obtenir qu'un seul candidat porteur de la "gauche anti-libérale" se présente pour l'ensemble de cette mouvance disparâtre. S'il parvient à émerger, je travaillerai alors à sa démolition systèmatique afin de ramener son score à moins de 7%. Je suis confronté à un problème "technique" : j'aimerai bien publier des pièces jointes (par exemple les grands discours in extenso des trois principaux candidats), le texte principal étant alors constitué de mes commentaires et analyses. Malheureusement, c'est impossible.Peut-être vais-je devoir faire des coupures (ou du surlignage)  pour faire connaître ce qui retient plus particulièrement mon attention.