Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Les islamistes s'en prennent désormais aux musulmans!

10 Décembre 2006, 21:33pm

Publié par Jacques Heurtault

Alerté par Catherine Kintzler des menaces de mort qui pèsent sur Monsieur Sifaoui, mulsulman revendiqué et assumé, je reproduis donc l'article qui vaut à Monsieur Sifaoui d'être menacé dans sa vie elle-même au motif qu'il serait un "apostat".

Il convient de préciser que dans la religion musulmane, l'apostasie, qui consiste à renier sa foi en l'islam (en changeant de religion par exemple), est assimilée à un crime pasible de la peine de mort.

Bien entendu, il s'agit d'une interprétation déviante des fondamentaux de l'islam. Il ne s'agit que d'une mort "spirituelle" et, en aucun cas, d'une mort physique qui pourrait légitimer une "fatwa" de mise à mort ...

Il en va de l'islam comme de la plupart des religions monothéistes : quand un fidèle rejoint la communauté des croyants, il revient à la vie, il "renaît" ("born again" en anglais). Si, parce qu'il remet en cause sa foi, il en vient à quitter la communauté, il est en quelque sorte "excommunié". C'est le début du "crime" d'apostasie qui existe aussi dans la religion chrétienne. autrement dit, l'ex-fidèle est "damné". Il va en enfer ...

Monsieur Sifaoui a eu l'excellente idée de prendre la défense de Robert Redeker, bien qu'étant musulman. C'est tout à son honneur. 

Or cela n'a pas l'heur de plaire aux islamistes (qu'il ne faut pas confondre avec les musulmans!). "ils" le menace donc de mort ...physique, d'assassinat ou de meurtre si vous préferez ...

Jugez plutôt vous-même ce qu'il faut penser pour mériter la mort chez ces gens-là.

Début de citation :

Je suis mal à l'aise à chaque fois que je dois mettre en avant mes croyances personnelles. Mais le contexte national et international illustré, entre autres, par la désormais "affaire Redeker" me pousse à m'exprimer aussi en tant que musulman et croyant. Le citoyen que je suis a depuis longtemps fait savoir sa position à l'égard de l'intégrisme. En tant que journaliste et écrivain j'ai également fait connaître mon opinion à travers divers travaux.

Mais qu'en pense le musulman que je continue d'être ? La question mérite d'être posée.

Je peux être en total désaccord avec Robert Redeker - et ce n'est pas le cas - et le soutenir. C'est d'abord pour moi une position de principe. Mais au-delà, il y a une autre raison, de fond celle-ci, qui me conforte dans le fait qu'il est impératif, vital, et peut-être surtout pour un musulman, de soutenir Robert Redeker.

Dans son article publié par Le Figaro, le philosophe pose une question fondamentale : "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ?". Fondamentale cette question l'est parce que les sociétés, musulmanes ou occidentales, rejetant l'islamisme ainsi que les dirigeants des pays musulmans ou ceux des pays démocratiques ne savent toujours pas quelle attitude adopter face à ce fascisme, qu'est l'islamisme. Force est de constater, en effet, que lorsqu'ils ne sont pas pétrifiés par le phénomène, les dirigeants européens notamment, mais aussi certains "intellectuels", s'accommodent assez facilement de l'intégrisme musulman. Pour peu qu'il soit jugé, par eux, comme "modéré", il n'y a plus alors aucun problème. Pour peu que leur interlocuteur taille sa barbe, laisse tomber la djellaba pour le costard cravate et prétend honnir Ben Laden, cela suffit à certains pour adouber et cautionner les pourfendeurs des principes laïcs.

Lorsqu'un islamiste "modéré" exige d'un maire l'aménagement de plages horaires pour les femmes, il sape les fondements même de la République. Et lorsque le maire accède à sa demande il se rend forcément complice d'un acte ignoble contre la laïcité : faire passer la "loi de Dieu" avant celle des hommes. Lorsqu'un responsable politique soutient une attaque en justice contre la liberté d'expression - comme cela a été le cas lors de l'affaire des caricatures - il se rend complice d'un travail de sape visant un principe fondamental d'une démocratie : la liberté de la presse et le droit - oui le droit - de critiquer les religions et les dogmes, toutes les religions et tous les dogmes.

Ainsi, de ce point de vue, Robert Redeker avait raison de poser sa question à l'opinion publique.

Mais on nous dira qu'il n'avait pas à "insulter" le Prophète. Ou est l'insulte contre Mahomet ? Critiquer, quand bien même d'une manière erronée voire injuste, un Prophète ou bien tuer au nom de ce même Prophète ? Ou est l'insulte contre le Coran ? Dire que le Livre sacré des musulmans est d'une "inouïe violence" ou tuer, lapider et excommunier au nom de ce même Livre pour le rendre d'une inouïe violence. Ou est l'insulte contre l'islam ? Dire que le Pèlerinage à la Mecque met "en scène une foule hystérisée flirtant avec la barbarie", ou faire de la Mecque la base de lancement de cette idéologie fasciste qu'est le salafisme. Ou est l'insulte contre les musulmans ? Leur ouvrir le débat qu'ils n'osent pas aborder eux-mêmes, ou constater la barbarie et la sauvagerie qui s'abat sur le monde devant le silence assourdissant des "dignitaires musulmans". Ou est l'insulte ? Une tribune d'un professeur de philosophie ou les menaces de mort qui ne cessent de s'abattre sur lui mais aussi sur tout ceux qui osent aujourd'hui parler de l'islam, condamner l'islamisme et dénoncer le terrorisme ?

J'aimerais bien que les musulmans, notamment les religieux, qu'ils soient de la Mosquée de Paris ou de l'UOIF, qu'il soient en djellaba ou en costard cravate, j'aimerais bien qu'ils me donnent une explication claire, cohérente et logique qui me permettrait de dormir en paix et de comprendre leur silence au lendemain des attentats de Londres, Madrid, New York, Charm Echeïkh, Istanbul, Alger, Casablanca, Bali, Djerba et j'en passe. Pourquoi sont-ils si silencieux lorsque des "illuminés", nous dit-on, menacent Redeker et si prompts à poursuivre en justice Charlie Hebdo pour un simple coup de crayon ? Pourquoi organisent-ils, ou laissent-ils s'organiser, des manifestations pour le voile et devenir subitement boiteux lorsqu'il s'agit de manifester contre la barbarie terroriste qui s'applique au nom de l'islam donc en leur nom aussi ? Il est temps de rompre avec les thèses bien-pensantes. Les "musulmans modérés" ou plutôt les musulmans laïcs existent. Mais ils n'existent vraiment que lorsqu'ils exprimeront leur condamnation claire et limpide à l'égard de l'intégrisme qui tue, menace, lapide, harcèle, intimide, viole, pille, violente tout en préférant l'obscurantisme à la lumière, l'archaïsme à la modernité et la mort à la vie.

Si je devais faire un reproche à Robert Redeker, il n'y en aurait qu'un et il n'y en a qu'un, je pense que le philosophe n'a pas le droit de se cacher, n'a pas le droit de délaisser son travail et n'a pas le droit d'avoir peur. Robert Redeker est dans son droit, ce n'est pas à lui de se cacher, c'est aux criminels islamistes. Robert Redeker n'a pas à avoir peur, ce sont les tueurs fanatiques qui devraient comprendre, une fois pour toute, que les femmes et les hommes libres, les musulmans laïcs et tout ceux qui restent attachés aux principes démocratiques et républicains ne comptent pas céder devant leurs lâches intimidations. Des Redeker, il y en a et il y en aura partout. Il y en a en Algérie, il y en a au Maroc mais aussi en France, au Danemark, en Grande-Bretagne, au Pakistan ou en Égypte. Et la résistance à l'obscurantisme ne doit pas cesser. Elle ne cessera d'ailleurs pas. A ce propos, le ministre égyptien de la culture vient d'annoncer que "le port du voile est une régression", ceci au moment où deux députés français comptent proposer des "lois contre le blasphème". Quel paradoxe, sacré bon Dieu !

par Mohamed Sifaoui

Fin de citation.

Conséquence immédiate : je soutiens Monsieur Sifaoui, alors même que je n'ai aucune attache personnelle, ni de près ni de loin, avec la religion musulmane.

Tenez bon, Monsieur Sifaoui! 

Commenter cet article

Kabyliste 04/06/2008 01:48

"Bien entendu, il s'agit d'une interprétation déviante des fondamentaux de l'islam. Il ne s'agit que d'une mort "spirituelle" et, en aucun cas, d'une mort physique qui pourrait légitimer une "fatwa" de mise à mort ..."
Ça se voit bien que vous avez lu le Coran et les hadiths.
Et bien mon cher Mr, vous vous trompez lourdement.
J’ai lu un article de vous ici dans lequel vous vous indignez des journalistes qui écrivent n’importe quoi sur des sujets qu’ils ignorent.
Permettez moi de vous dire que vous répondez parfaitement à cette description.

Jacques Heurtault 04/06/2008 06:56


Non, je n'ai pas "lu" le Coran ... Pas plus que la Bible d'ailleurs ...
par contre, tout comme la Bible, il m'est arrivé de parcourir tel ou tel "morceau" de ce texte et de le comprendre à ma façon, loin de toute prétention. Ma culture familiale, c'est, clairement, le
catholicisme et pas l'islam. C'est ainsi. je n'y peux rien. Quand j'étais petit, on ne m'a pas demandé mon avis. Par contre, pour ma fille, j'ai attendu qu'elle veuille demander le baptème, ce
qu'elle a fait vers 14 ans ... Mon fils, lui n'a pas fait le même choix.
Je n'ai pas la prétention d'être journaliste. On ne saurait donc exiger de moi un comportement de journaliste. Au demeurant, tous les journalistes ne sont pas des "journaleux de merde", loin s'en
faut! Heureusement!
J'ai par contre la très ferme intention de m'exprimer en toute liberté sur tous les sujets sur lesquels j'ai envie de m'exprimer. je ne m'interdit rien! J'assume tout ce que j'écris ...


JASMIN 13/12/2006 13:01

Il ne s'agit que d'une constatation Jacques. Je trouve que la "pensée unique" a fait des ravages en France et partout dans le monde où elle a été diffusée et appliquée. Les géniteurs (poètes ?) ne sont pas responsables de la falsification faite par les opportunistes et autres sombres illuminés.
Penser qu'elle est galvaudée...? J'aimerais bien savoir ce que "galvauder" veut dire pour vous.
Elle fait frémir ses victimes cette "pensée unique". Ne les entendez-vous pas ?

Pour moi, elle est essentiellement tragique.
Nous sommes tous uniques et à la fois tous différents.

Jacques Heurtault 13/12/2006 14:22

Il est bien certain qu'étant tous uniques et donc différents, nous devons avoir des pensées différentes. Or, si nous avons une pensée unique bien qu'étant différents, c'est effectivement tragique.Galvauder veut dire : utiliser à tort et à travers. Parler de pensée unique sans en préciser le contenu revient à galvauder l'expression. On peut très vite se retrouver accusé de developper la pensée unique .... commeça, sans autre précision! Ce qui ne veut alors rien dire.... 

JASMIN 13/12/2006 09:43

La preuve par neuf que la pensée unique n'est pas que de gauche, n'est-il pas ?

Jacques Heurtault 13/12/2006 11:50

Je trouve que cette expression, "la pensée unique", est complètement galvaudée. Je ne me range absolument pas dans la catégorie des penseurs uniques produisant de la pensée unique. Je trouve mêm que je suis plutôt iconoclaste. Les poêtes sont peu susceptibles d'être accusés de "pensée unique" ... Ils sont totalement libres. Pourvu qu'ils le restent!. Dommage que je ne sois pas poête ...

JASMIN 13/12/2006 00:18

Ca y est, j'ai trouvé. C'est René CHAR.
En fait c'est très exactement :

"L'Homme est capable de faire ce qu'il est incapable d'imaginer".

Et aussi : "Prenez garde, tous ne sont pas dignes de confiance" (dans Rougeurs des matinaux)

Et une dernière très belle :
"Nous sommes au futur. Voici demain qui règne aujourd'hui sur terre".

Jacques Heurtault 13/12/2006 07:39

René Char est un grand poête, méconnu parce qu'il fut .... communiste. Comme si on pouvait devenir un mauvais poête à cause de ses idées politiques ... Imbécile!

JASMIN 12/12/2006 23:27

Oh que oui ! Et j'ai mon idée là-dessus.

Qui donc avait dit :
"L'Homme est incapable de penser ce qu'il est capable de faire"...?
Promis, juré je chercherai demain l'auteur de cette très belle réflexion.

Jacques Heurtault 12/12/2006 23:34

Excellente idée ...

JASMIN 12/12/2006 18:25

Bonsoir tout le monde.
J'ai particulièrement aimé le commentaire de Marc d'HERE.
Très juste.

Jacques : un fond rose pour attirer la gente féminine ?
Ah la stratégie haute en couleurs !

Avant de soutenir Mr Sifaoui, que vais prendre le temps de mieux le connaître.....pour pouvoir l'apprécier.

Jacques Heurtault 12/12/2006 22:37

Je dois reconnaitre que c'est mon épouse qui a, la première, songé à cette couleur rose (dans l'entête du blog; c'était plutôt un peu lilas). Faut voir ...Marc d'Héré a souvent raison mais pas toujours : 11 septembre 2001? ça vous dit quelque chose?

Diatala 12/12/2006 12:00

Bonjour Jacques. Deux choses. La premiére: Par qui sont financés les islamistes et à qui, leur extrémiste profitent ils ? Deuxièmement : comment avez vous fait pour insérer le texte déroulant? J'ai essayé il y a un moment et je n'y suis pas arrivée !?

Jacques Heurtault 12/12/2006 12:30

Bonjour Diatala,1.Pour la presentation de mon blog, c'est mon fils qui s'en est occupé. Il faut alle dans le CSS. Je vais lui en parler et lui demander de vous refiler les tuyaux.2. Les islamistes sont évidemment financés par l'Iran (hezbollah), la syrie (hamas) etc ...L'Iran regorge d'argent et s'est clairement fixé comme mission de stabiliser l'occident. Savez vous qu'ils en sont à financer une colloque international tedant à démontrer le caractère fallacieux de la shoah? Y participe toute la racaille (comment les appeler autrement?) fascisante internationale. Voyez le blog l'autre quotidien. très bon article sur le sujet aujourd'hui. 

Albert Nonyme 11/12/2006 17:54

L'élargissement de la colonne principale aide à la lisibilité de l'ensemble, c'est très positif, et ma molette de souris apprécie beaucoup. ;-) Si ça ne tenait qu'à moi, j'éclaircirais un petit peu le bleu de la colonne principale, pour rendre le texte encore un peu plus lisible (écrire noir sur bleu engendre de petits problèmes de contraste). Autre idée : réduire légèrement la taille de la police. Une grande police, c'est très lisible (et la plupart des blogs sont illisibles parce qu'ils sont écrits trop petit), mais une police trop grande, ça prend beaucoup de place. Enfin, je suis certain que vous trouverez un compromis parfaitement acceptable. ;-)

Jacques Heurtault 11/12/2006 18:31

Je suis souvent (aimablement) critiqué pour la taiile de la police. J'ai choisi la taille "medium" ...  Je vais voir ce que ça donne avec une police un peu plus petite ... Je vais aussi esayer un fond rose au lieu du bleu ... Rien n'est décidé. La couleur jaune pour les commentaires ne me plait pas trop ...  

Albert Nonyme 11/12/2006 15:13

Oh, à propos, j'ai oublié de vous dire que je trouvais très réussi le restyling de votre blog. Voilà qui est fait ! :-)

Jacques Heurtault 11/12/2006 15:40

Merci! L'opération n'est pas terminée. Il ya encore des choses à modifier. Avez-vous des désidératas particuliers?.

marc d HERE 11/12/2006 11:16

Le titre est curieux....
Les islamistes s'en sont toujours pris aux musulmans....D'abord aux musulmans....Surtout aux musulmans....

Jacques Heurtault 11/12/2006 11:50

C'est vrai mais beaucoup de gens se laissent intimider par les islamistes. Une attitude "munichoise" qui n'est pas dans mon tempéramment. Il faut défendre les valeurs auxquelles on croit, pied à pied. 

Albert Nonyme 11/12/2006 00:47

Très bon post : même si je ne suis pas toujours d'accord avec Mohamed Sifaoui, j'admire sa détermination face aux nombreuses menaces qui pèsent sur lui. Juste un petit détail, sur le titre du post. Les islamistes s'en sont toujours pris aux musulmans, à leur liberté et à leur vie. Et le plus grand danger pour les musulmans a toujours résidé dans les islamistes.Qui a assassiné 200 000 Algériens ? Qui tue chaque semaine des dizaines d'Irakiens ? Qui applique les peines barbares de la Chari'a ? Ce n'est pas le "grand Satan" américain, ce n'était pas le "petit Satan" israélien, ce n'étaient pas les anciennes puissances coloniales : ce sont bel et bien les islamistes et personne d'autre.

Jacques Heurtault 11/12/2006 07:16

Parfaitement d'accord avec vous!