Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Jean-François Probst : Sarkozy troisième ou quatrième!

29 Janvier 2007, 13:37pm

Publié par Jacques Heurtault

Lu dans Le Parisien du 12 janvier 2007 sur lequel je suis tombé, par hasard, dans le train, hier soir ...

"Sarkozy a autour de lui un trop petit équipage. Ils font exactement la même erreur que qu'avec Balladur, en pensant qu'il leur suffisait d'avoir avec eux les grands médias et quelques amis dans la finance. Balladur a fait 16%. Sarkozy n'a aucune chance de pouvoir rassembler au dela s'il n'a pas la bénédiction de Chirac. Or, ni le Président, ni Bernadette, ni Claude n'ont envie de la lui donner ...
C'est fini. Ils vont lui couper les jarrets. Les chiraquiens vont faire en sorte, exactement comme avec Giscard ou Balladur, que Sarkozy se détruise tout seul. Bien sûr, il va faire 99,9% à l'Ump, mais il va ensuite finir troisième ou quatrième au premier tour de la présidentielle."

C'est Jean-François Probst, ancien conseiller de l'Elysée qui tient ces propos dans un quotidien national lu, principalement par des catégories dites "populaires" ... là où, précisément, Nicolas Sarkozy peut espérer recueillir un fort contingent de ses voix ...

J'ai toujours soutenu que Jacques Chirac souhaitait la défaite de Nicolas Sarkozy ... Certes, dans notre pays, la parole est libre. Elle est aussi, parfois téléguidée ...

Commenter cet article

Infreequentable 31/01/2007 15:25

Le mot "courtois" que vous cherchiez pour désigner un "journaliste" de piètre qualité, c'est "plumitif"... Allez voir dans votre dico ! Ils nous servent le "prêt à penser"....
@ Bénédicte : heureusement que l'expression "bloguistique" existe désormais ! Oui son fil rouge c'est de s'exprimer enfin. Le votre serait peut-être de chercher "un fil rouge" auquel vous pourriez adhérer ?
S'il vous plait, n'abandonnz jamais votre esprit critique : le tuer ou le laisser s'engourdir serait perdre le peu de liberté qu'il nous reste encore sur cette place publique du brouhaha ahahahah !
Bien à vous

Jacques Heurtault 31/01/2007 17:57

Il a raison, Bénédicte! Je vous invite à venir me critiquer autant de fois qu'il vous plaira ...

jasmin 31/01/2007 13:31

@ Jacques

Super comme idée, mais alors ce sera un "salon de blogueurs".

Jacques Heurtault 31/01/2007 13:56

C'est parti ... Je m'en ocuppe ...Prochain article en perspective.

marc d HERE 31/01/2007 09:31

Jacques,
Nous sommes une bonne dizaine de bloggeurs à échanger de nombreux commentaires et engager des débats, parfois vifs, sur quelques blogs politiques.....Pourquoi ne pas essayer de nous rencontrer?.....Il est vrai que nous n'habitons sans doute pas tous dans le même coin, mais des déplacements sont possibles.....Ne pouvez-vous essayer d'organiser une telle rencontre?..... 

Jacques Heurtault 31/01/2007 11:44

Excellente idée! Une sorte de république des blogs bis ... Mais en bien plus petit nombre de participants ("ils" sont parfois 200, à Paris!).  Une dizaine de personnes est un objectif raisonnable. Mon salon peut accueillir un tel nombre. Je n'ai pas besoin de demander une salle au maire!

Bénédicte Sueur 30/01/2007 18:43

Merci Infreequentable. Vous êtes plus juste que M. Heurtault qui, lui, doit être aveuglé par une sorte de frénésie à être le meilleur d'où sa "météo du blog".
Comme moi, vous ne voyez pas toujours "le fil rouge" de son blog. Ni plus, ni moins que celui du Vrai Débat (le blog). C'est un peu un fourre-tout plutôt que des propositions audacieuses : Des articles sur Nogent (dont on n'a que faire), de longues citations et parfois quelques propositions dont certaines suivent la pensée unique du moment (Europe, euro, candidats "officiels"...).
N'empêche, M. Heurtault, que je viens souvent sur votre blog (sans forcément tout lire) et que j'y viendrai encore. Tout comme je continuerai à parcourir quotidiennement le Vrai Débat.

Jacques Heurtault 30/01/2007 21:27

Merci Bénédicte!Le "fil rouge" est simple : j'éprouve un furieux besoin de m'exprimer. Jamais, depuis que je suis "en age de raison", je n'ai eu la possibilité de dire, avec autant de liberté, autant que j'en ai dit sur ce blog. Cette la technologie Internet d'une part, s'épanouissant dans un contexte de liberté d'autre part, qui permet tout ça.Tout est dit dans l'introduction de mon blog ... J'invite les citoyens et les citoyennes à faire de même.Vous êtes une citoyenne, Bénédicte. N'êtes vous pas tentée par ma proposition? Si vous le souhaitez, je vous offre mon blog pour la publication d'un ou deux articles de votre crû ...Jasmin, alias Nadine Goossens, a eu cette possibilité pour une série de trois articles sur son épopée au Congo-Zaïre. Il semble que cela ait beaucoup plu aux lecteurs ... Je vous dois, ainsi qu'à topus les lecteurs, une explication sur les longues citations ... J'ai, moi-même, été victime du tronçonnage de mes expressions. J'éprouve un réel dégoût vis à vis de ces "journalistes" (j'emploie, habituellement, un autre mot, franchement et volontairement discourtois) qui, n'ayant rien à dire qu'à n'ayant pas d'idée, cherchent "la petite phrase" ... Aujourd'hui, de larges fractions parmi les citoyens se détournent de la presse. Bien fait pour les journalistes! Voilà ce que je pense ... Ils n'ont qu'à faire leur métier correctement!  Voilà pourquoi, je cite longuement certains textes (il serait plus juste de dire que je les cite intégralement).Je n'ai pas ni la volonté ni surtout la capacité de tout chambouler dans la sphère politique ... Il est donc normal que les propositions audacieuses aient été publiées surtout au début ...Bienvenu à vos futurs articles sur mon blog, Bénédicte. 

Infreequentable 30/01/2007 16:57

@ Bénédicte, je suis surpris ce votre commentaire : j'avais compris, dans le propos de Monsieur Heurtault que "le Débat" actuel, celui qu'on nous livre ici ou là en pâté vespéral est d'un niveau lamentable... Sans doute le plus nul depuis de nombreuses années !
AUCUNE CRITIQUE, me semble-t-il, du blog du nom de "vrai débat". Qui sort justement un peu de l'ordinaire, pour servir de relais à moult opinin inaudible autrement (mais ça manque de synthèse, de "fil rouge")... Tout comme celui de "Propositions audacieuses"... Tellement audacieuses, que j'ai du mal à en voir le fil rouge également, des qui soient crédibles et qui pourraient avoir des effets bénéfiques dans un temps rapproché... (dans le même genre, il faut aussi aller voir "lettre ouverte d'un citoyen")...
Ces deux derniers blog là sont en avance, largement en avance quant au débat d'après demain. 2007, c'est foutu de toute façon : ça tombe bien, notre système politique doit aller au bout de ses contradictions pour s'effondrer. Et l'effondrement est programmé pour 2012, peut-être un peu plus tard, mais guère plus : il faut donc se tenir prêt très en amont !
Bien à vous !

Jacques Heurtault 30/01/2007 18:00

Si. Ma critique valait pour les commentateurs du Vrai débat (le blog) . Mais pas pour les gestionnaires (même si je me suis fâché une fois ou deux à leur encontre ...).  

Bénédicte Sueur 30/01/2007 15:57

Monsieur Heurtault, vous exagérez. Votre jugement est excessif. Dans tous les blogs, on trouve une qualité inégale dans les commentaires.
J'ai l'habitude de lire le vrai débat. Les articles sont souvent empreints de justesse. Les arguments avancés sont souvent pertinents. Bien sûr, ça peut ne pas plaire à tous les lecteurs ou visiteurs, mais de là à dire que le débat est d'une grande pauvreté... Il m'arrive souvent de consulter votre blog. J'y ai souvent, également, trouvé des articles qui n'ont rien à voir avec le nom du blog. Quelles propositions audacieuses dans vos articles concernant Nogent ? Je conçois que vous utilisiez le Net pour reconquérir la municipalité mais est-ce bien l'objet du blog tel que présenté ? Quant aux commentaires de certains posteurs, ils n'ont rien à envier à ceux du vrai débat. Je crois que dans tous les blogs, il y a à prendre et à laisser. Je parcours, je lis ou je quitte si le sujet ne m'intéresse pas.
Désolé Monsieur Heurtault pour ces quelques remarques mais votre commentaire sur le niveau du vrai débat m'a fortement déplu car il est très subjectif. Peut-être même traduit-il une certaine forme de jalousie ou de rivalité malsaine...
Cordialement
Bénédicte

Paul Veilly 30/01/2007 13:14

A tous ceux qui sont friands de déclarations de candidats, je signale l'interview de Dupont-Aigan sur le Vrai Débat. C'est une vidéo en 3 parties.
D'après les auteurs de ce site, ils vont diffuser les interviews des patits candadats dont on ne parle pas souvent dans les médias. Je trouve que c'est une bonne initiative. C'est une façon de rétablir le pluralisme et de tendre vers un peu plus d'équité. Ce n'est pas un luxe dans notre démocratie.
Pour ceux qui veulent découvrir :  www.levraidebat.com
 

Jacques Heurtault 30/01/2007 13:39

Cette initiative est excellente, en effet ... Pour le reste, la pauvreté de niveau du débat est, hélas, très déprimante ... Je me fais régulièrement prendre à partie quand je vais déposer un commentaire sur ce blog. Ces interviews vont aider à relever le niveau!

jasmin 30/01/2007 08:50

@ Jacques

Où vois-tu une logique en politique STP ?

L'avis de JF Probst peut être aussi fondé que n'importe quel autre avis.
Personnellement je ne vois rien de neuf à l'horizon.

Mais peut être que le soleil n'est pas encore levé ?

Jacques Heurtault 30/01/2007 09:45

Il n'y a rien de logique, effectivement. je me suis limité à donné cette information trouvée dans la presse en m'abstenant de la commenter trop abondamment. Affaire à suivre ...

FrédéricLN 29/01/2007 21:37

Je crois la critique de M. Probst assez bien vue, mais elle ne dit rien des capacités de M. Sarkozy à présider le pays mieux, ou non, que ce que feraient ses concurrents - ni sur les capacités des concurrents bien entendu. Et, si la couverture de la campagne par les médias devient, au moins approximativement, équitable, c'est là-dessus, tout de même, que devrait se jouer l'élection.

Jacques Heurtault 29/01/2007 23:05

Effectivement, Jean-François Probst se place dans une logique de camp et non dans une logique d'avenir du pays.

jasmin 29/01/2007 19:12

Cadichon ! Cadichon !! Viens mon petit...

Mais où est la carotte ?

Daumont Jean 29/01/2007 17:51

   Qui disait : On ne peut pas empêcher un âne de braire ?...

sergiozz 29/01/2007 17:47

je ne souscris pas du tout à cette analyse. A la différence de Balladur, Sarkozy a tout un parti derrière lui. Chirac n'a plus les moyens de lui mettre des batons dans les roues.

Infreequentable 29/01/2007 17:44

Très "téléguidée".... Par qui on sait et qui annonce bien l'ouverture d'une étroite fenêtre.... http://infreequentable.over-blog.com/article-5406662.html ! Ce n'est dailleurs pas la première annonce de ce genre !