Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Sur les traces de Simon Bolivar. Deuxième partie : Cartagena

31 Janvier 2007, 22:44pm

Publié par Jacques Heurtault

Et voici la deuxième partie (d'autres à venir ...!) du voyage en Colombie de Nadine Goossens ...

Début de citation :

CARTAGENA...ma préférée.
 
Au 18è siècle, les pirates français et anglais infestaient la mer des Caraïbes. 
L'histoire de la ville naît au 16è siècle avec les conquérants espagnols, et son architecture coloniale est fabuleuse. 
Carthagène a reçu plusieurs noms dans le passé, dont celui de Cartagenas de Indias.
C'est celui que je préfère.
 
J'aime tout particulièrement me promener sur les marchés. L'exubérance des épices et des fruits ne me lasse jamais.
Bien que la population soit très métissée, la communauté noire est importante. 
Je retrouve cet éternel sourire sur leurs visages. Ils doivent vraiment posséder un gêne du sourire.
Au début du 17è siècle, la Couronne d'Espagne ayant interdit l'esclavage des Indiens, les Espagnols firent venir des navires chargés d'esclaves noirs, chassés sur le continent africain. Sauf erreur de ma part, Cartagena fut le seul port des Caraïbes autorisé à effectuer ce trafic sur le continent américain.
Les navires ainsi chargés prenaient le nom de "tumbeiros" et Cartagena devint le plus grand marché négrier du Nouveau Monde. A leur arrivée, les malheureux étaient marqués au fer rouge par les fonctionnaires municipaux. Le sceau royal sur la poitrine attestait que l'impôt des douanes avait été payé. Sur leur dos était apposé le sceau de la Compagnie.
On peut toujours déambuler sur la "Plaza de los Coches" où se déroulait cet inqualifiable marché, aujourd'hui devenue promenade paisible. 
Je m'interroge toujours sur ces paliers douloureux et tourmentés de l'Histoire de l'Humanité.
 
Il y a beaucoup de choses à visiter.
Les anciens remparts, les forteresses, les digues et les châteaux forts, les demeures et églises coloniales, mais aussi une page tragique de l'histoire de la religion catholique : le tribunal de l'Inquisition.
 
La baie de Carthagène, longue d'une dizaine de kilomètres, est en permanence sous le soleil. On rentre dans la mer comme dans un bain à bonne température. C'est divin.
Le soir, le long de la plage, aux terrasses des bars et cafés, ou dans les cours intérieures des hôtels, des orchestres de cumbias, papayeras et salsas jouent jusqu'aux petites heures du matin. C'est très sensuel.
 
Je n'avais personne de spécial à rencontrer à Carthagène. Ce sont mes interlocuteurs de Bogota qui m'incitèrent à ne pas manquer ce rendez-vous.
Il y a une chose qui m'avait amusée lorsque j'avais annoncé mon retour sur Bogota à ceux que j'avais rencontrés sur place, c'était leur réflexion spontanée : "Oh !! faut pas y aller. Fait pas beau là bas. Il pleut toujours et il fait froid".
C'était vrai.
 
De tous les endroits parcourus en Colombie, mon coeur est resté à Cartagenas de Indias.
 
Nadine Goossens
 
 
Fin de citation .
A suivre ... Medellin et le trop fameux et trop tristement célèbre "Cartel de la drogue de Medellin"                                                           

Commenter cet article

Pilou 01/02/2007 23:06

Formidable Ego qui nous invite surtout à visiter son site...
@ Jacques
Lu sur le site du Vrai Débat :

Jacques Heurtault,

in fine, le total Bayrou/Sarko/Royal, archi favorisé par les médias (admettez le au moins), ne fera pas du tout 75%, mais plus vraisemblablement 50%.Je suis d'accord avec vous sur un point, l'enjeu principal de cette élection, au delà du président qu'on élira, est l'affiche du second tour. Il faut éviter à tout prix Royal/Sarkozy, le second tour des élites mondialisées et libérales qui n'attendent que ça !

Commentaire n° 25 posté par: Vadem le 01/02/2007 - 14:14:44 dans l'article  "Faut-il changer de candidat socialiste ?"
 

Jacques Heurtault 01/02/2007 23:31

Merci, Pilou! 1. Le site d'Ego me convient ... 2. Le commentaire que vous signalez ne m'avait pas échappé ... J'ai voulu répondre mais me suis trouvé dans l'impossibilité de valider mon texte.3. Je redis ma conviction simple : je veux, je souhaite ardemment que le débat du second tour se déroule entre deux partisans du OUI.4. Je serai pleinement satisfait si le total des voix obtenues au premier tour par les candidats défenseurs résolus du OUI dépasse très nettement les 55% . Le mieux, évidemment, c'est 75% et plus! Mais je suis quelqu'un de réaliste ...Je revendique néanmoins haut et fort le droit de rêver !
 

Ego 01/02/2007 19:22

Inviter au voyage, n'est-ce  pas déjà une proposition sacrément audacieuse, dans un monde qui nous incite au repli ?
http://egocognito.over-blog.com/

Jacques Heurtault 01/02/2007 19:44

Excellente réplique! Merci!

Pilou 01/02/2007 15:51

Attention, Jacques, les "propositions audacieuses" ne sont pas au rendez-vous aulourd'hui...
Et la météo du blog va s'en ressentir. Les habitués vont aller à  ...

Jacques Heurtault 01/02/2007 18:09

Il faut un temps pour tout et savoir se détendre ....

jasmin 01/02/2007 10:20

Oh oui.

Dommage que cette destination soit peu fréquentée.
Les civilisations qui se sont succédée, les reliefs associés aux divers climats, les populations essentiellement métissées, contribuent à l'immense richesse que ce pays offre aux visiteurs.
On passe en quelques heures, des neiges du Cristobal Colon (le plus haut pic qui culmine à 5 800 m)au climat tropical de la côte caraïbe ou à la jungle amazonienne.
Gare aux volcans ! Il y en a 4 redoutables.
Je vais y revenir un peu plus tard.

Les difficultes politiques ainsi que l'insécurité et la violence ont fait que j'ai espacé mes séjours là-bas.
Pourant, le virus du voyage me ronge à nouveau.
Il faut que j'aille réactualiser mes infos.


Infreequentable 01/02/2007 09:15

Terre de contrastes, il me semble... Comme beaucoup d'autres !