Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

François Bayrou me pique mes idées!

8 Mars 2007, 20:54pm

Publié par Jacques Heurtault

Eh, oui! François bayrou, pour qui j'ai voté en 2002, me pique mes idées! Qu'il se rassure tout de suite ... Je ne lui intenterai pas un procès pour plagiat! C'est même tout le contraire ... Pour ne rien vous cacher (depuis le temps que je vous dis tout ce que vous avez envie de savoir ... je ne suis plus un secret pour vous!), je jubile ...

Eh, oui! Je suis comme ça, moi. Quand je suis content, j'aime le faire savoir car je me dis que, ainsi, je vais peut-être vous apporter de la joie, à vous aussi ...

J'ai écouté François Bayrou, ce matin, sur Radio Classique, à 8 heures et demie ... Il parlait face à un parterre de patrons ... et il a évoqué une des réformes auxquelles je tiens le plus : l'impôt sur le patrimoine ...

Juque-là, pas de quoi pousser un cri à la Tarzan ... Je ne suis pas le premier à avoir parlé de cette nécessaire réforme!

Mais François Bayrou va plus loin : il propose trois choses
1. Abrogation pure et simple de l'actuel ISF
2. Mise en place d'un impôt sur le patrimoine calculé sur une "assiette" beaucoup plus large.
3. Le taux de cet impôt serait de 1 pour mille (0,1%)!

Autant dire que vis à vis de ce que je propose,  il a mis ...dans le mille! C'est exactement ce que j'écris dans mes articles sur la fiscalité du patrimoine (chapitre Fiscalité, colonne de gauche).

Pour être franc, je vais nettement plus loin que François Bayrou puisque je propose que toutes les personnes physiques ET morales (les entreprises) y soient soumises, sur la base de ce qu'elles possèdent AVANT déduction des emprunts qui ont été contractés pour acquérir ce bien, sans rien exclure de l'assiette de calcul ...

François Bayrou a expliqué qu'il n'entendait pas s'en prendre à l'outil de travail ... Je crois vraiment qu'il a tort mais, quand on est candidat à la Présidence de la République, on le droit de faire des concessions pour gagner des suffrages!

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette émission. François Bayrou a aussi très clairement (il s'est même un peu accroché avec l'un de ses questionneurs) dit qu'il oeuvrerait pour que les logements sociaux soient construits au sein même des immeubles non-sociaux. Ceci afin de faciliter la mixité sociale au sein même des immeubles et donc des quartiers ... C'est tout simplement génial ... mais je dois avoir la modestie de reconnaitre que je n'ai pas inventé moi-même cette idée ... Que voulez-vous! Nous avons tous nos limites! C'est sans doute pour ça que je ne suis pas candidat à la Présidence de la République!

Quand, en plus de ça, on nous apprend, le matin même, que François Bayrou fait un bond dans les sondages et monte jusqu'à 24% ... Je me dis que j'ai peut-être trouvé MON candidat ... 

Commenter cet article

Daniel Heurtault 13/03/2007 09:19

F.Bayrou et S.Royal font l'objet sur ce blog de beaucoup d'intéret et plutôt de critiques. On en oublierait N.Sarkosy! Si Bayrou pique les idées de Jacques, Sarkosy lui, pique les idées de Le Pen pour attirer vers lui l'électorat frontiste. C'est homme est vraiment dangereux pour la France et les français.

Jacques Heurtault 13/03/2007 10:39

J'ai pris pour ligne de conduite de plutôt mettre en avant ce qu'il y a de positif chez les trois candidats dignes de ce nom (Bayrou, Royal, Sarkozy). Lorsque l'un ou l'autre disent de grosses bêtises, je réagis. Ca va être le cas avec le ministère de l'immigration de Sarkozy!

FrédéricLN 09/03/2007 14:25

Bonjour,
François Bayrou "surfe" sur internet, alors il peut bien avoir trouvé des idées ici !
Pour le logement, il propose que le logement social suive une logique de mission indépendamment du statut de l'opérateur (privé, public, associatif ...) et que tout programme immobilier comprenne 25% de sa surface en logement sociaux. Beaucoup de ville pratiquent déjà cette règle (sauf erreur de ma part : Rennes, Issy, Arras ...), donc c'est faisable !

Jacques Heurtault 09/03/2007 16:57

Je suis parfaitement d'accord avec vous!

Jean-Pierre 09/03/2007 13:50

En effet, Bayrou devient intéressant. Et voter pour lui est de plus en plus envisageable. Mais pourquoi un impôt sur le patrimoine ? Généralement un patrimoine, on l'acquiert avec de l'argent sur lequel on a déjà versé des impôts, non ? Je ne croit pas non plus tellement possible de faire des logements sociaux dans des immeubles non-sociaux, à moins que les promoteurs soient les mêmes. L'idée est généreuse, mais on obligerait le propriétaire d'un terrain à partager son bien avec une régie de HLM ? Je ne vois pas comment c'est possible. Détrompez-moi...

Jacques Heurtault 09/03/2007 16:56

Les promoteurs sont les mêmes, évidemment. Le moyen technique est très simple : pas de permis e construire si un ouvrage collectif ne comprend pas au moins 20% de logements sociaux ... Même chose dans l'autre sens : pas de permis de construire si l'ensemble collectif ne comprend pas au moins 20% de logements non-sociaux ! Génial, non?Quant à la question de l'impôt sur le patrimoine, il faut dépassionner le débat. De tout temps, la puissance publique a eu besoin d'argent. son moyen pour y parvenir, c'est l'impôt. reste à savoir comment il peut s'y prendre ... Autrefois, il y avait la Taille, la Gabelle, la Corvée, etc ... Tous ces machins n'avaient pas plus de justifications que l'impôt sur le revenu, la TVA ou l'impôt sur les successions ... Il faut comprendre ma proposition comme le moyen de MODERNISER notre fiscalité ... tout simplement! Sont abrogés les impôts sur les successions et l'ISF et les impôts locaux ...

ff 09/03/2007 09:50

venez

totor 09/03/2007 09:00

Depuis le temps que j'essaie de te l'expliquer! Ceci dit attention, la candidature pose plusieurs questions:  1- non pas la rengaine "avec qui va-t-il gouverner" que l'on commence a entendre dans les etats major de l'UMPS, mais a-t-il les moyens d'imposer sa politique contre les tenants de l'immobilisme (ie nous vendre des promesses sur le dos de la dette en faisant un grand bras d'honneur a l'avenir ou en distillant une sorte de grand copinage d'Etat qui permet, dans des institutions sans reel contre pouvoir, d'installer les copains dans des postes censes etre garants d'une certaine independance politique (CSA, conseil consitutionnel, CSM etc, etc..., politique menee tout autant par l'UMP que par le PS et qui ne changerait certainement pas avec Sarkozy ou le clan Hollande, mais peut etre avec Bayou), et ce que ce soit les partis et leurs caciques au niveau etatique, ou les elus locaux qui ont utilises la decentralisation pour satisfaire leur ego et exploser le budget des collectivites locales dans la plus parfaite indifference. 2- comment vont reagir les Francais quand l'effort que promet Bayrou au Francais se traduiront en actes. Quid du referendum promis sur les retraites? Que se passerait il si les Francais disaient a nouveau 'Merde!' comme pour le TCE? Et comment vont reagir nos syndicats de la FP quand on va demander un minimum de modernisation de l'Etat? Personne ne se laissera faire et il n'est pas certain que Bayrou aura suffisamment en main les renes du pouvoir pour impulser ses changements... Quoiqu'il en soit, devant le grand n'importe quoi affiché par Sarkozy et Royal (il suffit pour s'en convaincre d'ecouter un peu attentivement leur retournements de veste des qu'un sondage leur indique  qu'une de leur promesse n'est pas populaire. Il est d'ailleurs frappant de voir a quel point les journalistes ne relaient pas leurs contradictions, qui parfois sont espacees de quelques jours seulement), il y a clairement un candidat qui dit un peu moins de betises que les autres (ce qui ne l'a pas empeche de flatter sans mesure les syndicats de l'Education Nationale dans 'J'ai une question a vous poser' sur TF1), et c'est le candidat de l'UDF... De plus, meme si 2007 marque un renouvellement generationnel certain de la classe politique, je pense qu'elire l'UMP, ou pire, le PS au pouvoir conduit a la certitude de revoir les insupportables pratiques politiques que l'on vit en France depuis que la Veme Republique a ete debauchee et videe de sons ens par Mitterand puis Chirac. L'UDF c'est beaucoup d'incertitudes, mais tout au moins une refondation des institutions avec une 6eme R (tres distincte de la 4eme contrairement a ce que raconte Sarko, puisque le pouvoir presidentiel reste important mais est accompagne de responsabilite), le renvoi dos a dos de nos partis faiseurs de dette sur le dos des generations futures et la derniere chance d'enteriner sans crise revolutionnaire une recomposition politique majeure que reclament les Francais depuis que systematiquement, 'ils sortent les sortants' et de maniere accentuee depuis 2002 et le non au TCE. Le vote Bayrou, c'est beaucoup d'hypotheque, mais comme dirait ma grand mere 'tout autre choix ne serait pas tres raisonnable'!