Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

A bientôt, Nicolas!

17 Mars 2007, 10:40am

Publié par Jacques Heurtault

On le sait désormais, Nicolas ne sera pas candidat à la Présidence de la République.

Hein? Sarkozy pas candidat? C'est pas possible!

Non, ce n'est effectivement pas possible. Il ne s'agit que de Nicolas Dupont Aignan!

Pas présent dans la compétition présidentielle mais certainement présent dans celle des Législatives ....

Voici ce qu'il nous dit :

Début de citation :

Notre combat ne cesse pas en 2007 : 
il ne fait que commencer !

 

Par Nicolas DUPONT-AIGNAN

 


Le régime des partis a réussi à cadenasser le 1er tour de l’élection présidentielle. Tout a été fait, je dis bien tout a été fait, pour m’empêcher de présenter aux Français une vision libre, différente, originale, indépendante de la France et de l’Europe.
Pour la première fois d’ailleurs depuis la fondation de la Vème République, aucun gaulliste ne participera à cette élection.

Loin de me décourager, cette épreuve me renforce car j’ai ressenti au cours de cette campagne combien nos concitoyens ne supportent plus cette démocratie moribonde. J’ai ressenti la formidable attente des Français pour un profond renouvellement de notre vie politique, de ses personnalités, de ses pratiques et de ses idées.

C’est pourquoi, j’invite toutes celles et tous ceux qui se sont reconnus dans ma démarche et qui voulaient voter pour moi à rejoindre Debout la République pour m’aider à bâtir la force politique qui nous permettra demain d’agir efficacement au service d’une « certaine idée de la France ».

C’est pourquoi, j’invite toutes celles et tous ceux qui ont participé activement à ma campagne, les Maires courageux qui m’ont parrainé, comme les militants que je ne remercierai jamais assez, à venir nombreux à notre grand rassemblement du samedi 31 mars à Paris.

De grandes échéances sont devant nous.

Notre combat ne cesse pas en 2007, il ne fait que commencer.

Comptez sur moi.

Fin de citation.

Pourquoi lui avoir fait cette faveur de publier sa déclaration de forfait pour cause d'insuffisance de parainage? Tout le monde sait bien que je n'aurai en aucun cas voté pour lui. Moi étant résolument pro-européen et lui souverainiste.

Le personnage a quelque chose de profondément sympathique. Il est résolument républicain (ce qui n'est pas tout à fait certain pour Philippe de Villiers). Il ne s'est jamais posé en concurrent de Le Pen bien qu'ayant, comme lui, soutenu le Non au référendum ...

Sa mouvance politique sera nécessairement présente aux élections législatives de Juin prochain ...

Bonne chance Monsieur Dupont Aignan! 

Commenter cet article

déache 17/03/2007 14:02

Tout à fait d'accord avec Pierre . Johnny Halliday n'est pas une référence citoyenne!

pierre bayle 17/03/2007 13:14

Cher Jacques, je pense que Dupont-Aignan est à l'UMP ce que Besson est au PS : le déçu de service qui en fait tout un plat. Je pense que s'il avait eu ses cinq cents signatures, il n'aurait pas pour autant fait un score significatif et que, faute de pouvoir rejoindre Bayrou en tant que souveraniste, il aurait disparu au second tour derrière Sarkozy contre lequel il n'aurait pu prendre position. En quoi apportait-il quelque chose d'original ?
En revanche, je pense qu'il serait temps d'enlever de ta profession de foi (ton texte de présentation au début du blog, peut-être ne l'as-tu pas relu depuis longtemps) la référence à Johnny Halliday qui en a marre de payer les incompétences des autres. Comme exemple de payeur, on fait mieux...
Cordialement, Pierre 

Jacques Heurtault 17/03/2007 15:05

J'ai rajouté cette phrase car je trouve que notre système fiscal est complètement anachronique. Que cela plaise où non, l'entreprise Johnny Hallyday fait travailler du monde, beaucoup de monde ... Or, d'après ce qu'il raconte, il consacre 70% de ses revenus à payer ses impôts ... Je n'en sais pas plus. Mais, une chose est certaine : dans tous les cas de figure, c'est beaucoup trop! Dans ce domaine, l'avenir est à la TVA et au prélèvement à la source .... C'est à dire à un paiement de l'impôt indolore parce qu'on le paye très naturellement, sans même s'en rendre compte. Pour que ce soit efficace, il faut que le taux soit raisonnable ET, pour un imôt donné, NON PROGRESSIF, juste tempéré par un abattement sur l'impôt à la base (pas sur le revenu imposable!) avec un mécanisme d'impôt négatif. C'est un combat difficile que je même là! j'en ai conscience.

déache 17/03/2007 12:15

Bon débarras Dupont-Aignant! Votre candidature était un non évènement. Parce que de toute façon vous n'auriez pas été dans la course au 2ème tour et que vous auriez appelé à voter Sarkosy si celui-ci l'ai.

Jacques Heurtault 17/03/2007 14:50

Dupont Aignan aurait appelé à voter Sarkozy? Pas si sûr! On va bien voir la position qu'il va prendre maintenant. Rendez-vous le 30 Mars, à la Maison de la Chimie, à Paris (je n'y serai pas car je n'ai strictement rien à y faire, n'étant pas d'accord sur le fond avec ses options hostiles au Traité Constitutionnel).

Jean-Pierre 17/03/2007 11:51

Mouias? Ce système de parrainage a des effets pervers assez dérangeants. Je n'auaris pas voté non plus pour Dupont-Aignan, mais je trouve non démocratique ce système. Il a fini de fonctionner. Il faut passer à autre chose.

Jacques Heurtault 17/03/2007 14:46

J'ai une "proposition audacieuse" sur ce sujet. Chaque élu paraine en "pesant" le poids des électeurs ayant voté pour lui pour le tour ayant emporté son élection (la plupart du temps, le deuxième tour) et, en outre, chaque citoyen paraine pour lui-même. Le seuil est fixé à un million de parainages pour une présidentielle .... De la sorte, Dupont Aignan aurait eu son poids de député et son poids de maire plus le poids des citoyens électeurs individuels. La collecte des parainages se faisant dans les préfectures qui gèrent, techniquement, les listes électorales ...