Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Les condamnations à mort en Chine : un vrai "business"

1 Mai 2007, 16:37pm

Publié par Jacques Heurtault

Lorsqu'un condamné à mort est exécuté, aux Etats Unis, ça provoque généralement des réactions passionnelles de la part d'une certaine mouvance qui y voit là une belle occasion de fustiger le capitalisme et sa barbarie ...

Combien y a-t-il d'exécutions capitales aux Etats-Unis chaque année? Environ 150, je crois ... Bien évidemment, c'est 150 exécutions de trop ... J'approuve pleinement l'insertion, dans la Constitution de la République, de l'interdiction de la peine de mort en France.

Combien y en a-t-il en Chine? On ne sait pas au juste ... Certainement plusieurs milliers. On parle même de 10.000 ... Soit, toutes proportions gardées avec les Etats Unis, environ 15 fois plus ...

Bizarrement, ça n'émeut personne au sein de cette mouvance ... Il est vrai que la Chine est, officiellement, un pays socialiste, une république populaire pour être plus précis. Ceci expliquerait-il cela?

Mais ça n'est pas tout!

Là-bas, les condamnés, sans doute pour remercier les autorités d'avoir été condamnés, font don de leurs organes (le coeur, les poumons, etc ...). Gratuitement, bien sûr, puisque c'est un "don".

Mais ça n'est pas tout!

La-bas, les organes prélevés sont effectivement transplantés sur des humains qui ont besoin d'une transplantation ...payante, elle, évidemment! Faut pas mélanger!

Mais ça n'est pas tout!

Les Chinois, qui ne sont pas plus bêtes que les Français ou que les Américains, procèdent à un examen de compatibilité du greffon transplanté avant sa transplantation sur le sujet receveur ... payant. Faut pas oublier!

Mais ça n'est pas tout!

Cette étude de compatibilité se fait "in vivo". C'est à dire sur le transplanté (forcément vivant puisque les Chinois ne sont pas bêtes et que le receveur paye!).

Mais ça n'est pas tout!

Une telle étude étant valide pendant plusieurs mois (voire années, c'est scientifiquement prouvé), on la fait donc à l'avance et on stocke l'information sur des ordinateurs (qui fonctionnent comme chez nous), c'est à dire dans une banque de données ...

Mais ça n'est pas tout!

Quand un candidat à la greffe a besoin d'un greffon, compatible, "on" recherche le donneur "à titre gracieux" à partir des données de la banque du même nom.

Mais ça n'est pas tout!

"On" fait alors venir le receveur, à ses frais évidemment. "On" l'installe et ... "on" passe à la phase de l'exécution! C'est à dire que "l'on" procède à l'éxécution du condamné dont "on" a précisément besoin afin de lui prélever l'organe dont "on" a besoin!

Bien chaud mes parisiens! Faut-il vous l'envelopper? Directement du producteur au consommateur ...

Commenter cet article

GM 02/05/2007 08:49

La Roumanie (et même la Turquie disait-on il y a peu encore) pratiquent de la même façon, mais sans abattre le "bétail à organe" au moment ou le receveur est "préparé" : mais juste pour les greffes de rein !... Avais-je lu et même vu sur TF3 un soir d'insomnie il y a quelques temps
Ca n'émeut personne non plus ! Au contraire, ça enrichit les "généreux donateurs" choisis dans les famille les plus pauvres (car ils sont quand même indemnisés). Au moins en Chine, ils vont au bout de ce "système" ! C'est l'empire du milieu...
Et c'est avenir était déjà décrit dans mes lectures d'anticipation "que quand j'étais jeune"... On en a même fait "Soleil Vert" au cinéma ! (mais juste pour les protéines, pas pour les organes, ce qui rendait le film assez improbable)...

Jacques Heurtault 02/05/2007 11:16

Excellent, ce film! A voir absolument ... Saisissant! Les femmes font partie du mobilier ...On utilise des pelles mécaniques pour charger les manifestants dans les bennes (ça évite de se salir ...),  on recycle les cadavres humains en "protéines" que l'on donne aux autres humains ... etc! A ne regarder que l'estomac vide ou bien avoir un seau à proximité pour dégueuler!

déache 01/05/2007 21:33

Cette information me révolte et malheureusement elle est étouffée par la campagne électorale. Les droits de l'homme en Chine sont baffoués . Il faut absolument faire pression sur les dirigeants chinois. Et les jeux olympiques peuvent être une formidable oportunité .

Jacques Heurtault 01/05/2007 21:55

Il y règne, là-bas, dit-on, le capitalisme le plus sauvage ... Tout particulièrement dans les campagnes et les villes de l'intérieur.