Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Le chômage baisse-t-il vraiment?

5 Juin 2007, 18:32pm

Publié par Jacques Heurtault

Je le dis avec la plus grande netteté. Au vu des chiffres publiés mais non nécéssairement repris par les médias, indiscutablement, le chômage diminue! Il faudrait être d'une inadmissible mauvaise foi pour soutenir le contraire.

Je me souviens très bien, c'était en 1997, Lionel Jospin était Premier Ministre depuis à peine deux mois, avoir constaté une baisse significative du nombre des demandeurs d'emplois de la fameuse catégorie 1, celle dont on parle tous les mois.

Mais, corrélativement, le volume de deux autres catégories, les catégories 2 et 3, dont on ne parle JAMAIS, AUGMENTAIT ...

Connaissant très bien les techniques opératoires (c'est normal, c'est mon nmétier!), j'affirme avec la plus grande netteté que ce résultat avait un caractère non seulement artificiel mais encore ouvertement falsifié. Je dis bien FALSIFIE! Il faut quelques secondes à la quasi totalité des agents Anpe pour basculer de la catégorie 1 vers la catégorie 2 ou 3 n'importe quel demandeur d'emploi. Il n'est absolument pas nécessaire que le demandeur soit présent! Même s'il est présent, il suffit de faire la même opération, même sous ses yeux, il n'y verra que du feu! Accessoirement, on peut, opportunément, oublier de lui remettre le document "Votre profil professionnel" qui fait apparaitre en clair que l'intéressé recherche un emploi à temps partiel (catégorie 2) ou temporaire (catégorie 3) ... 

Je maintiens que, à cette époque, sur instructions évidemment exclusivement verbales, des agents Anpe ont basculé abusivement de la catégorie 1 vers les catégories 2 ou 3, des CENTAINES DE MILLIERS de demandeurs d'emploi, faisant ainsi abusivement diminuer le volume de la catégorie 1. Ainsi, le pouvoir politique de l'époque pouvait claironner que le chômage baissait alors que c'était tout simplement FAUX!

Avec la même tranquilité d'esprit, j'affirme aujourd'hui que ce phénomène a été complètement enrayé. C'est même le phénomène inverse que l'on peut constater. Aujourd'hui la proportion de demandeurs d'emploi inscrit en catégorie 2 ou 3 rapportée au volume total d'inscrits, toutes catégories confondues, est en diminution ... C'est indiscutable!

Pour autant, je reste convaincu qu'une proportion significative de demandeurs d'emploi devrait de trouver en catégorie 1 alors qu'ils se trouvent en catégorie 2 ou 3. Je l'affirme à partir du constat suivant : lorsque je reçois en entretien des demandeurs d'emploi pour la première fois, je procède, depuis toujours, à un contrôle systèmatique des paramètres de la demande d'emploi et je pose systèmatiquement la question : quel e type d'emploi RECHERCHEZ-VOUS? Selon la réponse qu'ils me fournissent, je rectifie ou pas l'inscription dans la bonne catégorie, en application des instructions écrites reçues ... Je constate que le changement de la catégorie 2 ou 3 vers la catégorie 1 est beaucoup plus fréquent que le transfert inverse (de la catégorie 1 vers la catégorie 2 ou 3)!

Une chose est absolument certaine : le nombre de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues, est en nette diminution depuis plusieurs mois!  

   

Commenter cet article

GM 11/06/2007 18:42

Je vous signale qu'en Corse, la couleur change radicalement. Déjà un élu UMP sur 4 circonscriptions et les trois autres sont en bonne voie pour l'accompagner dimanche prochain.
La Corse est quand même une terre de gauche avec Zuccharelli et Cie et leurs clans... Et son fameux Maire de Sartène, communiste historique indéboulonable, autre chef de clan...
En fait, à part les nationalistes, ils sont tous gaullistes. Avec des heurts et des maheurs : La Corse a été le premier département métropolitain à avoir été libéré du joug fasciste... Les Stuka emmerdaient la Home Fleet et Rommel y envoyait ses troupes au repos en base arrière. Bon, c'est vrai, même les Italiens ne s'aventuraient pas dans les montagnes sans une solide colonne de blindés... Mais la bataille pour la libération a duré plusieurs semaines quand même, a été dure de part et d'autre et seulement avec une pognée de troupes régulières : objectif mineur pour les états majors. Il a bien fallu se démerder tout seul !
Mais tout le monde a oublié tout cela : c'est si loin !
Et puis en Corse, on parvient enfin à survivre et on y revient y couler des jours paisibles quand on aime ce pays là, sur ses vieux jours ! C'est forcément qu'on y a une histoire d'amour personnelle, passionnelle avec ses odeurs et ses couleurs toujours renouvelées !

GM 11/06/2007 11:35

C'est un peu l'idée, oui, Monsieur Heurtault...
Mon Cousin, celui qui a fait Gouverneur, disait que ceux qui sont restés sur l'Île, c'est qu'ils sont tellement mauvais qu'ils n'ont pas pu en sortir !

Jacques Heurtault 11/06/2007 13:00

Donc, si je comprends bien, quand on est Corse, poiur s'en sortir, il faut sortir .... Pourtant, les électeurs corses n'ont pas sortis les sortants! Savent pas ce qu'ils veulent ou quoi?

GM 06/06/2007 14:45

En Corsica belle tchi-tchi, y'a pas de saison... Mais il est vrai que des "cerveaux", y'en a plus beaucoup non plus : le gibier est rare sur l'île ! Arf ! Encore un "lézard" de l'exode rural !

Jacques Heurtault 06/06/2007 16:26

C'est parce qu'il n'y a plus de cerveaux qu'ils s'adonnent au "plastic"?

GM 06/06/2007 10:55

Voilà une bonne nouvelle, Monsieur Heurtault !
Environnement mondial, mais aussi "déclic" dans la tête des employeurs : ils ont enfin de la visibilité, de celle qui permettent des "plans sur la comète".
Dans un de mes métiers, pourtant, je ne constate pas cette embellie. Mais je m'occupe des "chefs et des cadres supérieurs"... L'ouverture de "la chasse" est attendue pour la rentrée de septembre seulement.

Jacques Heurtault 06/06/2007 11:37

La chasse n'ouvre pas en Juin pour le gros gibier!