Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Encore une ballade!

29 Juin 2007, 15:15pm

Publié par Jacques Heurtault

En provenance directe d'Afrique, voici une "ballade" conçue par qulqu'un qui s'intéresse à la vie politique française ...

Début de citation :

BALLADE DES CANDIDATS

 

REFRAIN

Tournez manèges et chevaux d’bois

Le peuple joue et le roi boit.

 

 

STROPHES :

Ils étaient deux à se combattre

Pour installer – où l’on folâtre –

Des attractions les plus variées

Dans un grand parc pour cinq années.

( au refrain )

 

 

Sarko, Ségo, deux promoteurs

Se sont battus durant des heures

Le Sarkoland est le meilleur

Ont décidé les électeurs.

( au refrain )

 

Le Seghollande avait tout faux

L’H et un L étaient de trop

Le numéro des éléphants

Et des cornacs pas convainquant.

( au refrain )

 

Les attractions seront en place

Et les gogos tous dans la nasse

Le carnaval des députés

Le petit train des syndiqués.

( au refrain )

 

Maison hantée : Le Pen y est

La parade des assistés

Et les manèges enchantés

Pour des rêves non réalisés.

 

 

REFRAIN FINAL :

Tournez manèges et chevaux d’bois

La fanfare passe, les chiens aboient.

 

 

 

 

 

 Fin de citation.

Puisque Monsieur Martin, maire de Nogent sur Marne n'apprécie pas l'humour quand sa politique est directement visée par le truchement de sa personne, peut-être appréciera-t-il ce même humour quand ce sont d'autres personnages politiques qui en sont l'objet?

Commenter cet article

GM 29/06/2007 17:34

Il n'a pas d'humour, votre Maire ?
Mais si puisqu'il aime à se couvrir de ridicule en faisant procès à ses conseillers opposants : c'est dire si il est sûr de ses arguments politiques, cet homme là !

Jacques Heurtault 29/06/2007 19:29

Eh, oui!  Malheureusement, rien ne l'arrête ... Il vient encore de produire une nouvelle brochure de 46 pages format A4 (vieille de trois jours seulement, qui s'ajoute à La Lettre du Maire, récemment publiée) dans laquelle, dès le deuxième paragraphe, on peut lire ceci : "Ce bilan est une synthèse des principales votées par le Conseil Municipal, sur proposiitons du maire, adoptées avec ou sans les voix de l'opposition, cette dernière particulièrement belliqueuse ayant à plusieurs reprises tenté de bloquer le fonctionnement des services municipaux par des recours multiples auprès du Tribunal Administratif, préfèrant l'obstruction au débat démocratique"Sur le terrain de "la diffamation et l'injure publique", il a fait, notamment, une action selon la même procédure de "citation directe".1. Il a perdu en première instance.2. Il a fait appel et il a perdu.3. Il a alors fait un pourvoi en Cassation et il a encore perdu ... Notons tout de même qu'il en aura coûté, à notre tête de liste, Estelle Debaecker, plus de 5.000 euros de frais d'avocat!