Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Affaire Sarkozy : la polémique continue!

8 Juillet 2013, 09:55am

Publié par Jacques Heurtault

Il semble bien que d'aucuns soient décidés à ne pas admettre la décision du Conseil Constitutionnel relative à l'invalidation du compte des frais de campagne du candidat Nicolas Sarkozy ...

 

On va donc mettre les points sur les "i" et, tant qu'à faire, les barres sur les "t"!

 

1. La Commission Nationale des comptes de campagne et des financements politiques a, à plusieurs reprises, mis le candidat Sarkozy et les organisateurs de sa campagne en garde : tous les frais engagés, même indirectement, ayant pour objet manifeste de promouvoir la campagne d'un candidat même si cette candidature n'est pas officiellement déclarée sont susceptibles d'être imputés au compte de campagne du candidat dès lors que les frais ou la cause de ces frais sont ehgagés dans l'année qui précède le mois de l'élection, donc Avril 2011.

 

2. Quand, même préventivement, ladite Commission questionne sur tel ou tel évènement dont elle pense, même à tort, qu'ils sont susceptibles d'être imputés au compte de campagne, le candidat, même non déclaré, a intérêt à répondre aux questions qui lui sont posées. Un silence est susceptible d'être interprété comme une volonté de dissimulation. Il ne sert à rien et c'est même dangereux de dissimuler ou de donner l'impression que l'on dissimule quelque chose à ladite commission qui finira par en prendre ombrage ... au détriment du candidat.

 

3. Il ne sert à rien, par la suite, de finasser ... en fournissant des explications oiseuses telles celles accompagnant le meeting de Villepinte qui se serait rapporté aux élections législatives qui suivaient alors même que le candidat était présent devant 50.000 personnes! A force de prendre les gens pour des cons, ces gens finissent par s'en rendre compte et par en prendre ombrage, chose qui, en définitive, provoque l'effet inverse de celui que l'on croyait pouvoir obtenir!

 

4. En définitive, un Président de la République, encore moins que les autres, n'est pas au dessus des lois! Il se doit de donner l'exemple à tous en étant irréprochable. Et croire que l'élection est gagnée et que "on en a rien à foutre du Conseil Constitutionnel" peut s'avérer dangereux. Ses membres sont des être humains et peuvent montrer, très subtilement, qu'au bout du compte, ce sont eux qui, sur ce dossier-là, ont le pouvoir!

 

5. Il ressort nettement que l'opinion publique, majoritairement, ne veut pas que Nicolas Sarkozy soit à nouveau candidat ... Ce serait bien que le même Nicolas Sarkozy en tire la leçon sinon, indépendamment de ce que l'on peut penser, même en bien, de la politique qu'il a menée, le PEUPLE pourrait en prendre ombrage ... Il a de la mémoire, le PEUPLE! 

 

POURQUOI DONC EST-IL SI DIFFICILE DE PRENDRE SA RETRAITE ET DONC DE SE METTRE EN RETRAIT?

Commenter cet article

Loubomyr 08/07/2013 20:00


Les hommes politiques sont shootés à l'illusion du pouvoir et aux ors des palais de la République; Comment comprendre autrement la remarquable longévité des carrières et le possible retour
d'hommes qui se croient indispensables? Srakounet 1er, éphémère dictateur au petit pied en la principauté du Sarkozistan occidental a multiplié les mnsonges et les promesses non tenues. Dont les
deux dernières faites avant sa déroute :


Qu'il empécherait Hollande de faire pire que lui 

Qu'il se retirerait de la politique s'il n'était ps réélu.



Il était tellement certain de son impunité qu'il n'osait même pas imaginer le crime de lèse majecté que représente le camoufflet imposé par la bande à jean Louis Debré.


 

Jacques Heurtault 08/07/2013 20:51



On a le droit de penser que Jean Louis Debré, chiraquien pur jus, a poussé "dans le bon sens"!


Nous sommes en démocratie et l'expression de tous est libre ... Tout au plus est-elle assujettie à quelques contraintes de forme...



Rivaud 08/07/2013 16:18


" Il a de la mémoire, le PEUPLE! "


>>> Au début de l'occupation allemande, j'ai pu lire
et entendre:


"Frrançais, vous avez la mémoirre courrrte"


C'était le maréchal Pétain...


Je serais plutôt d'accord avec lui !

Jacques Heurtault 08/07/2013 18:26



En tout cas, tout le monde se souvient de la poignée de main de Montoire ...



GM 08/07/2013 14:50


Parce que comme disait ma grand-mère, la place doit être "bonne"...


Mais y'en a qu'une !

Jacques Heurtault 08/07/2013 18:24



Moi, même pour rien, je n'en veux pas de cette place! Rien que des emmerdes! Non, merci!