Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Allez, François! Ma confiance est en train de revenir!

11 Avril 2013, 08:14am

Publié par Jacques Heurtault

Bon! Tout ce qui vient d'être annoncé est bon ... Cela aurait pu être meilleur, certes! Mais ne dit-on pas que le mieux est l'ennemi du bien? Alors, va pour cette fois ... à condition que ce qui a été annoncé soit EFFECTIVEMENT réalisé!

 

L'expérience, en effet, nous montre et nous démontre qu'il y a loin de la coupe aux lèvres! Ce qui compte, ce sont les résultats obtenus après passage effectif à l'acte. Un bon "Tiens!" vaut mieux, beaucoup mieux, que deux "Tu l'auras!".

 

Par conséquent, patience (encore un peu ...) et vigilance (beaucoup, beaucoup ...) restent indispensables.

 

Les journaleux de merde recommencent à pisser drû ... Ils ont, à nouveau, de la folle avoine à moudre! Beurk!

 

Il fallait les voir, ces trois ou quatre derniers jours, faire preuve d'une invraisemblable panique quand il s'est agi de rendre publics les patrimoines!

 

Il n'a pourtant JAMAIS été question de donner à cette mesure une portée générale; jamais été question de contraindre tout le monde à rendre public son patrimoine! Depuis le début, ce projet salutaire ne concerne que les ministres, les parlementaires, certains haut-fonctionnaires et un bon nombre de "grands élus" ...

 

Dans ces conditions, pourquoi ce vent de panique? On peut légitimement s'interroger. Au moins cet "incident" m'aura-t-il permis de renforcer ma conviction. Il y a bel et bien des "journalistes" qui sont rien moins que serviles vis à vis de certains "puissants" ...

 

Aussi, je m'interroge! Pourquoi ont-ils cette attitude?

 

Je m'essaie à lister quelques pistes de réflexion ...

 

1. Ils sont eux-mêmes très riches et ne veulent pas que cela se sache ...

2. Ils sont devenus riches (quoique pas "très riches") et ne veulent pas que l'on sache comment ils ont fait pour y parvenir ...

3. Il y a un "deal" passé avec leurs "sources" : "Vous me donnez des informations de première main fiables et, en échange, je sortirai, en tant que de besoin, des bons papiers susceptibles de vous concerner, peu ou prou".

4. "D'une manière générale, je ferai de "bons papiers" relatifs à votre milieu et, en échange, j'aurai un accès privilégié à votre monde réservé, autrement dit à vos "gâteries".

 

En tout état de cause on n'a rien sans rien! Il faut, nécessairement, se montrer veule si on veut être "recompensé" en conséquence ...

C'est ce qui fait que les esprits indépendants, vraiment indépendants, ne sont jamais très riches sauf s'ils le sont devenus de manière fortuite (en gagnant au Loto, par exemple ...).

 

Je suis particulièrement fier de faire preuve d'un esprit indépendant ... Et je n'ai jamais gagné une grosse timbale au Loto! Sur ce dernier point, je dois reconnaitre que je n'ai à m'en prendre qu'à moi-même : j'ai du jouer moins de dix fois dans toute ma vie ...!

Commenter cet article

Lubomyr 15/04/2013 10:34


Et pourtant, une constituante permettrait de résoudre pas mal des cas "autres chats à fouetter". Quand on est dans la m...., ça ne sert à rien de patauger dedans pour essayer de s'en sortir, bien
au contraire! Trouver d'autres voies, changer radicalement, s'en sortir par le haut, cela demande d'autres compétences et d'autres terrains de manoeuvre que les amuse gueule de la transparence et
moralisation que l'on nous propose en ce moment. Les Romains décadents avaient "Panem et circense", du pain et des jeux ; nous n'avons plus que les jeux minables de la télé réalité et les
gesticulations "communicationnelle" des politiciens et bientôt, nous n'aurons plus de pain ......

Jacques Heurtault 15/04/2013 14:48



N'exagérons rien quant à la future absence de pain ...


Pour la "Constituante", il faut penser à la dynamique que créer cette initiative ... Une dynamique, ça doit se maitriser! Ca risque de ne pas être le cas!



Lubomyr 14/04/2013 16:21


Quand je vois le mot confiance accolé à un politicien, je ne peux m'enpécher de penser à Kaa le boa du livre de la jungle chantant à Mowgly pour le tétaniser "Aie confianssssse, croies en moi
......" Les socio libéraux au pouvoir n'ont qu'un seul moyen de se grandir et de sortir de la médiocrité ambiante : se saborder en promulgant une assemblée constituante, instituant la venue d'une
VIème République dont les bases reposeront sur le développement durable, la transversalité du système électoral, la proximité avec les électeurs,garante d'une écoute réelle et la prédominance de
l'humain sur l'économique. Cela suppose la remise en question du sacro saint dogme de la croissance et de la logique de l'offre pour se consacrer à la réponse à la demande et au respect d'une
planète qui atteint ses limites; Sinon : violence, désortre et mort programmée ....

Jacques Heurtault 15/04/2013 00:37



Une "Constituante"? Maintenant? Il y a d'autres chats à fouetter ... On verra plus tard!



Jean Daumont 14/04/2013 09:27


   Je ne le vous fait pas dire ...


Réf :


9/07/2012


"Quand on veut enterrer un problème on crée une commission (G. Clemenceau)





En 2010 François Fillon quelque peu embarrassé par le ʺ débat ʺ  sur l'identité nationale créa une commission pour se pencher sur le problème qui divisait la classe politique.
François Hollande écrivit alors sur son blog : ʺ Fillon a procédé à un enterrement en petite pompe ...le débat sur l'identité nationale aura accouché d'une
commission... ʺ et il rappelait les dires de Clemenceau sur les commissions.
En politique la mémoire est très courte. Que vient de faire F. Hollande au sujet du non-cumul des mandats qui figurait dans ses soixante propositions : il a crée une
commission !
Autant dire que cette réforme fondamentale de notre vie politique sera enterrée ou fera l'objet de tels amendements qu'elle ne signifiera plus rien. Pour se justifier le Pouvoir met en
avant la nécessité d'un consensus sur un sujet qui divise tous les partis. Un vrai chef d'Etat sait imposer des mesures impopulaires ou controversées mais qu'il estime être dans l'intérêt
de la Nation. C'est ce que fit François Mitterand sur l'abolition de la peine de mort."


   Et comme je pense qu'il faut enterrer ce genre de problème qui, à l'instar du pseudo-mariage pour tous, ne fait qu'amuser la galerie, je suis très à l'aise...



Jacques Heurtault 15/04/2013 00:35



Le "mariage pour tous" n'est pas précisément, en ce moment, en train d'amuser la galerie ...


Quant au cumul des mandats, je ferai le point au terme de la mandature ... Si je ne constate aucun changement véritable et sérieux, j'en tirerais les conclusions qui s'imposent ...



Jean Daumont 13/04/2013 09:58


   Je note d'abord que, si votre confiance en François (au fait, le Président ou ...le Pape ?) revient, c'est qu'elle était partie ...


   S'il s'agit de la "déclaration de patrimoine", je répète et même je ressasse qu'il est malsain de la rendre publique - qu'il s'agisse des "politiques" ou de "tout un chacun" - parce
que cela ne peut qu'encourager le "voyeurisme" de la part d'une majorité de gens incompétents pour en juger ...Pour autant, un contrôle est légitime, si besoin est, mais il doit alors être confié
à un "commission de transparence" à tous les niveaux utiles de l'administration fiscale, habilitée à faire les injonctions éventuellement nécessaires, les citoyens devant alors conserver la
possibilité de faire valoir leurs observations et les appuyer éventuellement  auprès d'un "médiateur "...


Cf mon article sur la "Moralisation"...

Jacques Heurtault 13/04/2013 10:38



Sans être vraiment "partie", elle s'était estompée ... Il n'y a que les cloches qui partent en cette période pascale!


Il a été dit (et redit, re-redit ...!) que, quand on veut enterrer un problème, on crée une commission ... D'où ma méfiance naturelle vis à vis des "commissions" commises pour n'avoir pas à se
commettre ...



Il Rève 12/04/2013 07:04


C'est la panique vous avez bien raison. Mais pas seulement chez les journalistes. Chez les politiques aussi. Et chez certains, surtout. Les "bonnes paroles" ne sont entendues que lorsqu'elles
viennent de la proximité et du sacré. Si les patrimoines de nos chers élus sont dévoilés. Adieu la proximité. Et comme ils ne sont pas sacrés, Adieu la crédibilité. Non c'est une très mauvaise
bonne idée que cette publication des biens et des avoirs de nos dirigeants. A moins que ça ne se fasse sous forme pédagogique, à petite dose, pas tous, pas dans une seule annonce. Q'on s'y
prépare. Sinon c'est la rupture annoncée. Entre les revenus moyens et biens du peuple et les revenus moyens et biens des élus. Ils seront toujours élus, mais plus jamais dans les coeurs et par de
moins en moins de membres du peuple. Rupture vous dis-je, irréversible, et dangereuse pour ce type de démocratie.

Jacques Heurtault 13/04/2013 00:18



J'approuve l'analyse. La condition proposée (pédagogie et petites doses) me convient aussi ...


Cependant, il va bien falloir que l'on en vienne à crever l'abcès!



Rivaud 11/04/2013 19:49


J'avoue avoir joué dans une tombola de kermesse, une fois: j'ai gagné un billet de la Loterie Nationale gagnant, j'avais juste de quoi en acheter un autre, et j'ai
perdu....

Jacques Heurtault 12/04/2013 01:38



Ah! Ah! Ah!


Pour ce qui me concerne, je n'ai jamais fait les comptes ... Mais ça doit probablement être du même niveau!



GM 11/04/2013 14:45


Vous devriez jouer plus souvent : C'est bon pour le budget de la Nation.


 


Maintenant deux réactions :


 


1- C'est marrant, je pensais que, comme "ma bichée", "François III" avait gardé toute votre confiance, lui manquant juste du temps pour faire ses preuves.


Or, le titre de votre post laisse penser qu'il n'en était rien.


Curieux.


 


2 - Par ailleurs, depuis l'affaire des dividendes et de l'avoir ifscal removoursé qui y était attaché, à Chaban-Delmas ("affaire" révélée par le Canard Déchaîné, qui n'avaiy$t strictement tien
d'illégal, au contraire, mais qui n'existe plus puisque l'avoir fiscal a disparu), chacun peut aller consulter les déclaraton de revenus et de patrimoine de son voisin à la perception locale.


A la double condition d'habiter dans le même ressort de la même perception et de ne jamais rien révéler de son contenu...


 


Il suffirait de lever cette double interdiction et vous sauriez tout de tout des vos élus depuis belle-lurette.


Pas besoin d'une loi ou d'un parquet spécialisé.


 


Mais ce que j'en dis ou rien, comme d'habitude...


 

Jacques Heurtault 12/04/2013 01:36



Entièrement d'accord avec vous! C'est la chose la plus simple à faire ... En abrogeant, purement et simplement, cette interdiction, on aurait accès à l'essentiel!


Curieusement - mais est-ce vraiment curieux? - l'amende à laquelle s'expose le contrevenant est égale au montant de l'impôt révélé! C'est donc bien un "truc" pour protéger les riches!